24h à Marseille : une ville en demi-teinte

Catégories Provence et Côte d'Azur
marseille en 24h

Voici un compte-rendu un peu mitigé sur ces 24h à Marseille, car il faut bien l’avouer, j’ai été assez déçue par la ville.

Je m’attendais à autre chose, à davantage d’harmonie sûrement (moins de constructions horribles jouxtant les édifices anciens), et surtout, surtout, moins de saleté. Ce n’est pas un cliché, je n’ai jamais vu ni vécu dans une ville aussi sale, et je trouve ça vraiment dommage car les quelques jolis coins ne sont absolumment pas mis en valeur.

Il y a des poubelles mal fermées et renversées un peu partout, des déchets en plein milieu des rues et des voies de tramway… C’est en effet une ville à tramway comme je les aime, mais bien loin d’avoir la propreté et la verdure d’une ville comme Nantes ! Les poubelles urbaines sont paradoxalement trop peu présentes dans les rues, et la population semble plus habituée à jeter directement par terre qu’à en chercher une (scènes vues de mes propres yeux), sans oublier le problème du fini-parti et le manque de professionalisme des éboueurs, que j’ai appris ensuite après quelques recherches, tant l’étonnement était grand.

Mais ne cherchez pas les détritus sur les photos, j’en ai volontairement fait abstraction…

24h à Marseille

24h à Marseille

24h à Marseille

Il y a heureusement quelques coins sympas (tout de même !).

24h à Marseille

Le quartier du Panier

Tout d’abord, nous avons apprécié le quartier très coloré du Panier, un peu bohème et alternatif (les habitants se regroupent d’ailleurs pour végétaliser certains espaces, une très belle initiative).

24h à Marseille

24h à Marseille

Autour du Port

Ensuite, les espaces autour du port et du Mucem (récent MUsée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) valent le détour (même si les odeurs ne sont pas toujours agréables, la vue compense). La Cathédrale Sainte-Marie-Majeure est également très impressionnante (même plus que celle de Notre-Dame-de-la-Garde, à mon goût – c’est celle qui, comme l’indique son nom, surveille la ville).

24h à Marseille

24h à Marseille

24h à Marseille

24h à Marseille

Quelques bonnes adresses marseillaises

Le Musée du Savon La Licorne

Cela paraît un peu paradoxal surtout après l’intro de cet article mentionnant la saleté de la ville, mais il est difficile d’aller à Marseille sans penser au fameux savon du même nom. Les étals des marchés et les boutiques le rappellent rapidement, et un petit musée sans prétention mais très sympathique permet de faire rapidement le tour du sujet. L’entrée est très peu onéreuse (2€), et elle donne en plus droit à un savon de 100 grammes de notre choix dans la boutique toute proche (on est repartis avec un savon au thé vert pour l’amoureux et à l’amande pour moi).

25 quai de Rive neuve

24h à Marseille

24h à Marseille

24h à Marseille

Les BerThoM

A la lecture de ce nom nous avons replongé dans nos souvenirs, car nous avions découvert Les BerThoM à Clermont-Ferrand, tout près de chez nous. Nous y sommes donc allés avec plaisir et une certaine nostalgie afin de goûter une Impérial Stout (on ne se refait pas !). Ce bar à bières dispose d’un bon choix et d’une terrasse agréable au soleil (sur une place tranquille).

  31 Cours d’Estienne d’Orves | Site web (Il en existe ailleurs en France)

24h à Marseille

Le Resto Provençal

Ce resto situé sur le Cours Julien a été un vrai régal pour chacun d’entre nous. J’ai opté pour le menu duo de chèvre (coulant – fondant, bien meilleur qu’une bûche de chèvre) avec herbes et épices, ravioles de fromage au pistou (basilic, tomates…) et tarte aux figues. Quant à Romain, il s’est régalé de seiches au basilic, d’une bouillabaisse et d’un flan au romarin. L’accueil est très chaleureux (le serveur était super sympa et dynamique), vous pouvez y aller les yeux fermés.

 64 Cours Julien

Pour conclure ces courtes 24h, il faut savoir qu’autour de Marseille il y a beaucoup de belles choses à voir, ne serait-ce que les calanques. Nous n’en n’avons pas eu le temps, mais si vous projetez de visiter cette ville sur une plus longue durée, ne manquez pas de parcourir le Mucem (cité plus haut) et de faire une virée en bateau ou ferry pour voir le port dans sa globalité.

24h à Marseille

24h à Marseille

Marseille en vidéo

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

24 commentaires sur “24h à Marseille : une ville en demi-teinte

  1. J’ai également entendu parler de cette histoire concernant les éboueurs de Marseille, c’est vrai que ça craint un peu pour une grande ville comme celle-là ! (D’un autre côté il me semble que la ville doit aussi faire face à d’autres « problèmes », mais enfin c’est une autre histoire lol).
    De toute façon, tu nous as encore ramené des photos incroyables et rien que pour ça je m’en suis mis plein les yeux ! Merci d’avoir capturé ces beaux moments de Marseille !
    Et les calanques sont totalement sur ma liste de voyage haha ! Bonne journée à toi !

    1. C’est vraiment dommage en effet, de même que la politique d’urbanisme qui serait franchement à revoir dans certains secteurs. Heureusement que certains endroits valent quand même le détour, puis j’imagine que les calanques c’est finalement le premier attrait de la vile (même s’il faut s’en éloigner pour les admirer) ! 😉 Merci en tout cas pour ton commentaire <3

  2. Pourtant, à travers tes jolies photos, Marseille semble incroyable 🙂
    Je vis à Marseille depuis près d’un an, et malheureusement, même si j’aime bien y vivre pour sa douceur, je suis écoeurée chaque jour par la nonchalance d’une grande partie des habitants vis-à-vis de la propreté …
    Mais, il parait que depuis quelques années, c’est de mieux en mieux 😉

    1. Merci ! <3 Je suis contente de ne pas l'avoir visitée trop tôt alors, et j'y retournerai peut-être d'ici quelques années en espérant que le problème s'améliore, car il y a un beau patrimoine qui mérite d'être davantage admiré 🙂

  3. Hello,
    Je suis partie à Marseille cette été et je n’ai pas relevé le fait que la ville était salle.. Peut-être que je n’ai pas fait attention, mais là où nous étions il n’y avait rien de choquant mise à part l’ancienneté des bâtiments

    Sinon jolies photos ! Mise à part ça, tu as aimé ton voyage ?

    1. Merci ! Oui j’ai aimé mon voyage, mis à part ce (tout de même gros) détail. Peut-être que cela dépend des périodes mais personnellement je vis dans une ville très propre (à part parfois en septembre – gros pic touristique pour les compétitions de régates et le festival du Cinéma), et le contraste était vraiment saisissant. Pour être honnête j’étais à Paris quelques jours avant et la ville ne m’a même pas semblée si sale que ça (soit ça s’est amélioré depuis 2012, soit ça ne m’a pas choquée), mais concernant Marseille c’est la première chose que l’on a malheureusement remarquée (et les autres commentaires vont dans ce sens…).

  4. Malgré ton ressenti, tes photos sont très jolies et donnent envie… C’est dommage qu’il y ait des côtés de Marseille si peu accueillants (au regard de l’architecture et du manque de propreté)

    1. Merci 🙂 Oui en effet, c’est dommage car il y a vraiment de jolis bâtiments et rues qui pourraient être améliorées (ou seraient plus belles si un bâtiment super moche n’avait pas été construit en plein milieu).

  5. Marseille est malheureusement assez connue pour sa saleté. Et comme tu le dis à juste titre, cela n’est pas « une légende ». Mais, par chance, il y a tout de même des jolis coins, notamment les calanques, bien préservés de tout ça.

    Bisous, et belle journée.

    Manon

    1. C’est sûr que les calanques doivent être superbes, j’espère passer par là un peu plus longuement la prochaine fois pour pouvoir les admirer ! 😉

  6. Marseille partage des points communs avec Naples.
    Au détail près, qu’en plus on a le quartier le plus pauvre d’Europe.
    Avec 30 ans d’immobilisme et d’achat de la paix sociale, c’est dur d’avancer. D’ailleurs ce n’est pas un cap pour tout le monde.

    1. C’est bien ce qu’il m’avait semblé comprendre sur la situation de la ville à travers divers articles et reportages. C’est dommage…

  7. Marseille est vraiment une ville à part. elle de jolis côtés mais aussi de très mauvais côtés. Elle est sale oui, certains quartiers sont infréquentables et puis les habitants ne sont pas des plus accueillants. Il y a un mieux mais encore tellement d’efforts à faire.
    J’y vais la semaine prochaine, je ne garderais que les bons aspects.
    Bises
    Marion

    1. Je te le souhaite ! Puis ça finira peut-être par changer un peu… Pour ce qui est des habitants, le peu de contacts qu’on a eus en 24h étaient quand même chaleureux 🙂

  8. J’ai pu me rendre à Marseille au cours d’une semaine de vacances à Cassis et je n’avais pas aimé la ville. Nous n’avons fait qu’y passer très rapidement et nous n’étions pas revenues, la saleté notamment nous avait marquées.
    Mais tes photos sont jolies quand même !

    1. Merci beaucoup ! J’avais un peu peur de me faire lyncher avec cet article mais je constate que je ne suis pas la seule à ne pas avoir été sous le charme de cette ville… 😉

    1. J’imagine bien… En tant que touriste j’ai trouvé ce point pénible, mais alors en tant qu’habitant(s) un tant soit peu respecteux(se) de l’environnement, ça doit être carrément insupportable !

  9. Je reviens justement d’un séjour à Marseille et ton article tombe bien !
    Je suis d’accord avec toi, la saleté est un vrai fléau mais j’ai l’impression que c’est un peu pareil pour les grandes villes du sud (même si Marseille est indétrônable). Si ce passage éclair à Marseille ne t’as pas trop rebuté je te recommande vivement d’y retourner, c’est une ville qu’il faut apprivoiser 🙂 et si on fait abstraction de la saleté c’est une très jolie ville. Autour de la corniche Kennedy il y a les quartiers bourgeois avec de belles villas et c’est très propre. Il faut que tu y retournes 😉 J’y vais très régulièrement et à chaque fois c’est un plaisir (sauf pour les poubelles).

    1. J’espère en avoir l’occasion oui, surtout que je n’aime pas rester sur un avis mitigé (je préfère qu’il penche nettement d’un côté ou de l’autre de la balance). Là mes impressions sont trop floues pour ne pas y retourner un jour et approfondir ma découverte 🙂

  10. Tes photos sont magnifiques et donneraient à n’importe qui l’envie de venir à Marseille. Mais c’est vrai que la saleté, entre autres, est vraiment un gros point noir. En tant qu’habitant c’est désespérant mais ce serait aussi bien que la ville prenne conscience que ça rebute les touristes…
    En tout cas, si tu arrives à en faire abstraction, n’hésite pas à revenir. La ville regorge de jolis endroits 🙂

    Julie

    1. Merci beaucoup ! Oui j’y compte bien, ce serait dommage de rester sur cette mauvaise première impression et de ne pas essayer de voir au-delà 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *