4 astuces pour des bouquets de fleurs plus éco-responsables

Catégories Ecologie

Lorsqu’on n’a pas de jardin, les bouquets de fleurs sont une solution agréable pour apporter couleurs et bonnes odeurs à un appartement.

Problème, les fleurs demandent viennent souvent de loin et ont une durée de vie assez restreinte. Impossible de nier leur impact écologique, tant en ce qui concerne leur culture (utilisation d’eau et la plupart du temps de pesticides) que leur transport.

Dans ces conditions, comment acheter un bouquet davantage éco-responsable ? Je vous donne 4 pistes pour vous faire plaisir !

Opter pour un bouquet simple

Certes, les gros bouquets sont magnifiques, mais a-t-on réllement besoin du bouquet d’une mariée ou de ceux qui trônent dans certains espaces publics pour apporter une petite touche fleurie à son intérieur ? Souvent, les bouquets proposés par les fleuristes pour (s’)offrir sont énormes, moins de fleurs n’apporteraient pas forcément moins de plaisir…

Alors comment faire ? Composez vous-même votre bouquet (pour l’arrangement, on laissera faire le/la fleuriste), en privilégiant deux à trois fleurs principales au maximum, et en ajoutant quelques tiges de feuillage (d’eucalyptus par exemple, qui se conserve très bien – chez moi, presque un mois !). C’est simple, mais efficace !

Allonger la durée de vie du bouquet

Il existe quelques conseils de conservation simples pour augmenter la durée de vie des fleurs coupées.

  • Couper les tiges en biseau sur 3 cm pour permettre aux fleurs de boire davantage d’eau
  • Veiller à ce qu’aucune feuille ne trempe dans l’eau (les retirer délicatement)
  • Changer l’eau tous les deux jours et racourcir en même temps la tige d’un cm (pour économiser l’eau, vous pouvez récupérer de l’eau de pluie ou celle que vous faîtes couler pour laver des fruits et légumes, par exemple)
  • Ne pas mélanger trop d’espèces de fleurs car certaines ne font pas bon ménage ensemble (notamment les roses et tulipes), doivent rester seules en raison de leur suc toxique (je pense aux jonquilles)
  • Ne pas sélectionner des fleurs trop fragiles, certaines ne sont vraiment pas faites pour durer une fois coupées (les roses, pourtant si belles, durent rarement longtemps).

bouquet de fleurs écoresponsable
Roses (dont certaines offertes par la fleuriste -effectivement elles ne tiennent pas longtemps), chardons et eucalyptus

Acheter un bouquet écoresponsable

Certains labels ont été créés pour garantir une production locale et/ou une réduction de l’impact environnemental voire humain.

  • Label AB : le label bio par excellence
  • Max Havelaar : le label du commerce équitable, visant à réduire les impacts négatifs sur l’humain
  • Charte Qualité Fleur : labellise les fleurs cultivées localement
  • AMAP : il ne s’agit pas d’un label à proprement parler, mais les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) permettent de se fournir régulièrement en fleurs de production locale et la plupart du temps bio.

Choisir des fleurs de saison

Pour limiter l’impact environnemental de votre bouquet de fleurs et optimiser les chances que ces dernières ne viennent pas de l’autre bout du monde (et qu’elles soient de bonne qualité, accessoirement), il faut choisir des fleurs de saison ! 🙂

Afin de garder en mémoire la saisonnalité de vos fleurs préférées, vous pouvez également télécharger le mémo ci-dessous au format pdf : les fleurs au fil des saisons.

les fleurs au fil des saisons

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

8 commentaires sur “4 astuces pour des bouquets de fleurs plus éco-responsables

  1. Merci pour cet article parfaitement détaillé et très intéressant ! Je n’achète pas souvent de fleurs mais c’est vrai que quand je le fais, je ne suis pas assez regardante sur leur provenance, alors que les enjeux derrière sont importants. Je prends note de ton infographie sur les fleurs de saison, c’est carrément utile ! Merci beaucoup ! 🙂

    1. J’avoue que moi-même en Espagne je galère parfois à trouver des fleurs en sachant exactement leur provenance, du coup j’en achète rarement, peu, et toujours de saison. En France cela semble un peu plus simple, mais j’imagine que ça dépend également des localités. Merci pour ton commentaire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *