Autour du parfum

Catégories Quotidien
autour du parfum

En rédigeant l’article sur ma semaine thématique autour du Parfum à Paris, j’ai réalisé que j’avais envie aussi de vous parler des parfums qui me plaisent et  m’émeuvent particulièrement, et de partager peut-être aussi une certaine envie de découvertes olfactives.

Mes 3 parfums favoris

J’ai trois parfums fétiches (qui le resteront sûrement longtemps).

L’Heure Bleue de Guerlain

Il est tout en haut de la liste et paradoxalement, je ne le possède pas encore. L’Heure Bleue, c’est mon prochain achat parfum, cela fait longtemps que je le guette et que j’en porte (merci les nombreux échantillons), mais je souhaite d’abord finir certains flacons pour ne pas en cumuler trop en même temps (pas pratique l’accumulation pour déménager peut-être très loin bientôt).

L’Heure Bleue est né en 1912 (l’année du naufrage du Titanic, pour recontextualiser !), c’est donc un parfum ancien. Il est vraiment très original, de la famille des Orientaux – Floraux avec une touche poudrée forte. Ses principales notes sont la bergamote et l’anis (je n’aime pourtant pas l’anis, mais aromatisé ainsi je ne le sens même pas), puis l’oeillet, la fleur d’oranger et la tubéreuse. En notes de fond (celles qui tiennent le plus longtemps sur la peau), on retrouve la vanille, l’iris et le santal,  un mélange d’une douceur incroyable.

Je l’ai longtemps voulu en eau de toilette, mais ayant enfin pu le sentir en eau de parfum à l’occasion de mon séjour récent à Paris, c’est vers cette version que je me dirigerai finalement. Elle tient bien mieux et est plus intense. Attention, il faut fuir la cuvée 2015 (batchcode commençant par 5), un désastre à en croire les passionnés sur la toile…

Dolce Vità de Dior

Sorti en 1995, Dolce Vità affiche une certaine filiation avec Féminité du Bois évoqué plus haut, mais je le préfère largement à son prédécesseur. Les notes de ce parfum sont l’abricot, la pêche, la bergamote, puis la cannelle, le bois de rose, le lys et enfin le bois de cèdre, le santal, le castoréum ainsi qu’une vanille forte mais bien dosée.

L’ensemble est très agréable à porter toute l’année (l’été pour son côté gourmand très soft, l’hiver pour sa chaleur et sa facette « réconfort » que j’adore). Il s’agit d’un parfum de la famille des Orientaux – boisés.

Chergui de Serge Lutens

Je l’ai évoqué dans le récent article sur le sujet comme un véritable coup de coeur, et c’est vrai que si je le trouve difficile à porter en saison chaude, en automne-hiver ce parfum devient presque un doudou tant il est réconfortant…

Il s’agit à nouveau d’un Oriental – Boisé, mais il possède une facette fortement aromatique et épicée, contrairement au précédent. Il est d’abord très englobant et miellé, puis évoque le tabac doux (rien à voir avec l’odeur de fumée froide) ainsi que l’encens. Au fil du temps il développe un aspect boisé-poudré (grâce à la présence de bois sec, de résine, de foin et d’iris).

Le Chergui est un vent oriental chaud qui souffle dans le désert, et en pshittant ce parfum, on imagine tout à fait un paysage brulé par le soleil (ce qui a le don de réchauffer instantanément en plein hiver) !

D’autres parfums coups de coeur

Dans mes tiroirs

Sans rentrer autant dans les détails, voici d’autres parfums que j’ai possédé ou possède encore et que j’apprécie particulièrement.

  • Coco de Chanel : un Oriental-Epicé un peu mystérieux et classieux à la fois. Un départ d’agrumes et fleurs qui se veut très rapidement épicé, avec un fond vanillé, boisé et ambré comme je les aime. Malheureusement, le flacon est aujourd’hui vide.
  • 5 O’Clock au Gingembre de Serge Lutens : un parfum de la famille des Orientaux-Epicés, avec des notes de bergamote et de thé, une forte concentration d’épices (gingembre et cannelle) ainsi que des notes confites et douces. Je l’apprécie vraiment mais ne le rachèterai probablement pas (du moins pas tout de suite), il ne fait pas partie de mes inconditionnels et peut-être Fille en Aiguilles aurait cette fois ma préférence (j’avais pas mal hésité au moment de l’achat).
  • Fleurs d’Oranger de Serge Lutens : il ne s’agit pas ici de la fleur d’oranger gourmande que l’on est habitué à sentir en cuisine mais de la version réellement fleurie, c’est pourquoi il appartient à la famille des Floraux-Boisés. Je l’aime beaucoup mais ne le rachèterai cependant pas, à la longue je le trouve un peu trop fleuri tout de même à mon goût (Fleurs de Citronnier que j’avais senti l’an dernier me paraissait après coup plus subtil, et surtout plus poudré, même si encore une fois, je préfère sûrement l’odeur du fruit que celle de l’arbre). Par contre, si vous adorez l’odeur des rues à Valencia au printemps (et dans d’autres villes où les orangers sont légion), foncez !

Autres parfums déjà testés et très appréciés

  • N°19 poudré de Chanel : j’aime beaucoup les parfums poudrés et avoue avoir un faible pour celui-ci aussi. Il s’agit d’un parfum de la famille des Floraux-Boisés.  Avec ses notes de mandarine, néroli, jasmin, iris, muscs et fève tonka, je ne suis pas surprise d’avoir eu un coup de coeur !
  • Fille en aiguilles de Serge Lutens : un autre parfum que j’aime particulièrement, qui est à la fois sensuel et subtil, évoquant l’odeur des pins (d’où le titre très bien trouvé) en plein coeur de l’été. C’est encore une fois un Oriental-Boisé.
  • Néroli Portofino de Tom Ford : celui-ci n’est pas l’un des miens mais celui de l’amoureux, mais même si je ne lui « vole » que rarement, j’en adore l’odeur. Il appartient à la famille des Hespéridés – Aromatiques.
  • Pour Monsieur de Chanel : idem au parfum précédent, ce n’est pas le mien, mais je raffole de cette odeur de citron. Le premier parfum porté par l’amoureux, qui me rapportera toujours à lui et aux débuts de notre relation (quand il n’était que son seul et unique parfum). Ce parfum fait partie de la famille des Hespéridés-Aromatiques.
  • Escale à Portofino de Dior : il s’agit d’une eau de toilette appartenant à la famille des Hespéridés-Aromatiques. L’odeur de cédrat (combinée à la bergamote et au petit-grain, c’est un bonheur, moi qui raffole du citron !), la douceur de l’amande et le fond boisé me convainquent totalement ! Le bémol ? Il ne tient absolument pas sur ma peau (il faudra que j’essaie sur les vêtements).

Il manque bien des parfums dans cette liste car j’en ai testé beaucoup (quelques mois avant de partir hors de France, aller sentir des parfums et demander des échantillons était devenu l’un de mes passe-temps favoris !).

En faisant ce point, j’ai réalisé que j’étais inconsciemment très portée sur les Orientaux (surtout boisés et épicés, parfaits pour toute l’année mais surtout les saisons plus fraîches) et les Hespéridés-Aromatiques (un rafraîchissement bienvenu en été). Parmi les matières premières qui reviennent à travers les parfums que j’aime : bergamote, néroli, cédrat, iris, jasmin, bois de santal, bois de cèdre, vanille, muscs, fève tonka…

C’est une belle piste à creuser pour découvrir de nouveaux parfums, ce que je ferai petit à petit.

Vers de nouvelles découvertes

Après une petite recherche avec ces données (familles de parfums, matières premières), j’ai listé quelques prochains parfums que je souhaiterais sentir ces prochaines années (certains sont je pense difficiles à trouver). Peut-être de nouveaux coups de coeur en perspective (et des déceptions aussi, il est rare de tout aimer) ? Si comme moi, vous êtes attirés par les parfums de type Oriental, Hespéridé-Aromatique voire même Boisé ou Chypre, peut-être cette sélection vous donnera de nouvelles pistes d’émerveillement olfactif ! 🙂

Les Hespéridés – Aromatiques

watercolor aromatique

  • Citronnier en Sicile de Les bains du Marais
  • Nerolia Bianca de Guerlain
  • Cédrat de Nicolaï
  • Le Petit Grain de Miller Harris

Les Orientaux

  • Après l’Ondée de Guerlain
  • Aria di Capri de Carthusia
  • Bois des Îles de Chanel
  • Shalimar de Guerlain (à re-sentir)
  • Amber Oud de Nicolaï
  • Elixir des Merveilles d’Hermès
  • Chambre Noire d’Olfactive Studio
  • Belle au parfum de Oud d’Esteban

Les autres curiosités

  • Iskander de Parfum d’Empire (Boisé – Chypre)
  • Jasmin poudré de Comptoir Sud Pacifique (Boisé – Floral Musc)
  • Ninfeo Mio d’Annick Goutal (Boisé – Aromatique)
  • Oud & Bergamot de Jo Malone (Boisé – Chypre)
  • Vétiver Tonka d’Hermès (Boisé – Chypre)
  • Chypre rouge de Serge Lutens (Chypré – Fruité)

Je tenais à préciser aussi ici que les parfums n’ont pas forcément de sexe. Si le marketing des parfums les oriente généralement très clairement vers une cible précise, ce n’est pas le cas de tous les parfums à leur création, ni des parfums de niche (Serge Lutens, Frédérique Malle, Annick Goutal, Nicolaï, Tom Ford, Diptyque, l’Artisan Parfumeur, Etat Libre d’Orange…), qui sont tout à fait portables par qui le souhaite.

En somme, si vous avez un coup de coeur pour un parfum qui ne correspond soit-disant pas à votre « cible » (ce qui peut être aussi le cas d’un parfum connoté « enfantin »), qui vous empêche, au fond, de vous faire plaisir ? N’hésitez pas ! 🙂

Et vous, quels parfums (ou famille de parfums) aimez-vous, et pourquoi ?

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

8 commentaires sur “Autour du parfum

  1. Que des parfums que je ne connais pas (hormis coco de Chanel ) j’irai sentir tout ça en parfumerie, moi qui suis sans arrêt à la recherche de la senteur parfaite !

    Bisous
    Pauline -http://confidencesduneblonde.com

  2. Wahou, je découvre énormément de parfums là ! Je t’avouerais timidement que dans ta liste, je n’ai porté que Coco de Chanel haha. Je me porte plutôt vers des senteurs sucrées, et plus occasionnellement florales. Un parfum que j’ai adoré porté c’est Fatale, de Agent Provocateur (qui ressemble beaucoup à La Vie est Belle de Lancôme). Et en ce moment, je tourne au Prada Candy (bah oui, parfum sucré haha). Je suis curieuse de découvrir toutes tes références cela dit ! Gros bisous !

    1. Tiens c’est marrant, il a la côte Coco, je n’aurais pas cru (tu parlais bien de la version normale, pas de la variation Coco Mademoiselle ?). Personnellement j’ai plus de mal avec les parfums sucrés (à part un, mais le nom m’échappe), mais heureusement il y a un choix immense pour satisfaire tout le monde ! 🙂

  3. Il y a quelques parfums que je ne connaissais pas parmi votre sélection, lol. Il faudra que je découvre tout cela, mais, jusqu’à présent, mon parfum préféré est Ricci Ricci. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *