Les instants décousus #3

Catégories Quotidien

Cette rubrique a été créée il y a plus d’un an pour partager des photos qui n’ont pas fait l’objet d’un article dédié. J’ai souhaité la faire évoluer en l’élargissant aux quelques moments ou découvertes-clés du quotidien que je souhaite aborder sur mon blog sans pour autant leur consacrer tout un article.

Shooting photo avec Estelle de Some Place Called Home

En août dernier, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer la jolie Estelle du blog Some Place Called Home, et de réaliser avec elle deux shootings photo mode au coeur de Paris.

Peu après, j’ai amorcé les démarches pour devenir officiellement photographe professionnelle, et j’ai ajouté un ensemble de pages à mon site, à travers lesquelles vous pouvez retrouver mes différentes prestations, et donc également davantage de photos d’Estelle 🙂

Visionnage d’une série sur Netflix : Black Mirror

Black Mirror est une série de 3 saisons avec peu d’épisodes chacune (17 en tout). Elle se révèle très intéressante car elle amène pas mal de questions sur l’utilisation de la technologie, ses bénéfices et (surtout) ses risques, et ce que notre quotidien pourrait devenir si la technologie s’y immisçait encore davantage (puces corporelles, omniprésence de la publicité et des écrans, situation de crise politique profonde à l’heure des médias sociaux, robotisation avancée, « vie » après la mort, perceptions volontairement faussées de la réalité, standardisation…).

Même si les épisodes mettent souvent du temps à installer la trame qui leur est propre (ils ne sont reliés entre eux ni par une localisation ni par les personnages, ni même vraiment par une époque – certains contextes étant contemporains d’autres très futuristes), ils laissent toujours place à une sorte de faciscination vite teintée de gêne, lorsqu’on prend en compte dans la balance les pour et contre de telles possibilités technologiques (dont certaines nous guettent et ne sont pas si éloignées de notre quotidien). La chute de chaque épisode est souvent assez choquante et profonde.

Que l’on aime ou pas cette série qui flirte avec des idées parfois dérangeantes, ce qui est sûr c’est qu’elle n’est pas conçue pour laisser le spectateur indifférent !

Découverte des sachets de préparations Marlette

Sur l’île de Ré en août dernier, deux sachets de préparations pâtissières offerts par ma belle-mère nous ont permis à l’amoureux et moi de découvrir Marlette, une marque parisienne qui puise son inspiration directement au coeur de cette jolie île charentaise. Le nom de la marque provient des prénoms des deux créatrices, Scarlette et Margot.

Le concept ? Des ingrédients bio et locaux (notamment les farines), ou issues du commerce équitable (épices), des recettes savoureuses et un joli packaging, pour des préparations prêtes à l’emploi permettant de réaliser cakes, financiers, pains, muffins… Il y en a pour tous les goûts ! Aux ingrédients secs rassemblés, pesés et mélangés proposés dans les sachets, il faut rajouter (selon les recettes) oeufs, huile ou beurre.

Si d’un point de vue écologique (emballage) et financier (chaque paquet coûte de 5 à 7€), je ne m’en servirais pas au quotidien personnellement, force est d’admettre qu’en voyage ou dans les situations d’urgence (repas non-anticipé et/ou placards quasi-vides, ou besoin d’une solution sans gluten pour une visite impromptue), les préparations de Marlette peuvent se révêler très pratiques ! Rapides et faciles à réaliser en plus d’être excellentes et conçues de manière plutôt éco-responsable grâce à une sélection d’emballages et d’ingrédients minutieuse, je les recommande vraiment pour tous les gourmand(e)s !

On trouve les produits Marlette à ma connaissance dans certains Monoprix ainsi que sur les marchés de l’Île de Ré. N’hésitez pas à compléter les points de ventes en commentaires si vous en connaissez d’autres 🙂

En pleine préparation de mariage

Peu d’entre-vous le savent, mais Romain et moi avons décidé de nous marier en Novembre prochain ! Le défi d’organisation est grand puisque nous n’avions en tout et pour tout que deux mois avant le jour J. Cette décision rapide a été motivée par l’envie de rester ensemble au-delà des frontières et des validités éphémères de visas… Après 11 ans de relation (dont 9 de vie commune) et la perspective d’un déménagement prochain (j’y reviendrai quand la destination sera certaine), l’idée d’une séparation pour cause professionnelle ne nous emballait vraiment pas, or nombreux sont les pays dans le monde à compliquer la vie des couples non-mariés !

Pour cause de délai court et de possibilités, le mariage sera très intime. Mais quelle que soit la taille du mariage à célébrer, il y a cependant toujours un nombre incalculable de choses à prendre en compte et à prévoir (ce qui explique que je me fasse plus rare ici, même si je vais enfin pouvoir y consacrer un peu plus de temps), et tout n’est pas toujours aussi simple qu’on le pense.

Ce sera donc également l’occasion de revenir bientôt sur le blog avec un premier article traitant de cette fameuse organisation-marathon, puis un second évoquant certains de nos choix et inspirations pour organiser un mariage correspondant le plus possible à nos souhaits malgré les contraintes…

fanny et romain

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *