Jimmy Fairly : une marque design, connectée et engagée

Catégories Découvertes
jimmy fairly

Jimmy Fairly, c’est un opticien lunetier qui parle peut-être encore davantage aux Parisiens et aux Toulousains… Les premiers ont vu émerger le premier magasin physique de la marque dans le célèbre quartier du Marais en 2013, tandis que les Toulousains ont entouré la naissance-même de la start-up et ont accueilli récemment le deuxième Jimmy Fairly Store (le premier en province, donc).

Du web au concept store

Mais Jimmy Fairly est en réalité un pure player, le concept étant né sur la toile au printemps 2011, bien avant de voir le jour à Paris et Toulouse. Cette start-up est en effet un projet mené par Antonin Chartier et Sacha Bostoni, deux jeunes fraîchement diplômés qui ont remporté la Start’Up Week-end de Toulouse avant de s’associer. Ils ont décroché par la suite le Grand Prix Jeunes Créateurs en 2012 (750 000€), ce qui leur a permis d’avoir pignon sur rue plus rapidement d’un point de vue financier.
L’esprit de la marque Jimmy Fairly, c’est avant tout une conception qui cherche à remettre au goût du jour les lunettes de style vintage, avec une qualité et un design haut de gamme mais pour un prix accessible et une activité solidaire en parallèle. On retrouve ainsi plusieurs différences avec un opticien « lambda » (en plus de la vente en ligne, qui reste encore peu répandue dans ce domaine).

De la marque au client

La première différence majeure réside dans l’absence d’intermédiaires entre Jimmy Fairly et le client, comme l’illustre le schéma ci-dessous, que l’on retrouve sur le site web de la marque.
jimmy fairly toulouse
jimmyfairly.com
Cette absence d’intermédiaires est à l’origine des prix pratiqués (à partir de 99€ la monture avec verres correcteurs), relativement abordables pour une marque de ce standing. En effet, ces jolies montures sont imaginées en Francepuis réalisées et montées à la main à Turin, en Italie (avec des verres toutefois élaborés en France). Quelques partenariats ont été également réalisés avec des blogueuses mode, dont Pandora et Eleanore Bridge).

Marketing expérientiel

On peut concevoir qu’il soit difficile de procéder à un tel achat en ligne, sans essai. Jimmy Fairly avait anticipé ce problème en permettant la réception d’un joli coffret contenant jusqu’à quatre paires, afin de procéder tranquillement chez soi à des essais et renvoyer gratuitement les trois paires qui ne conviennent pas. Depuis peu, cette solution a disparu pour faire place à un échange ou remboursement avec renvoi gratuit de la paire choisie durant 30 jours.
Cependant, l’expérience en magasin vaut réellement le détour : boutique branchée dans laquelle traînent livres (graphisme, photo, cinéma…), vélo vintage, cadres design, accessoires masculins et féminins. Oubliés les présentoirs classiques, ici les paires sont présentées simplement sur les rayons des bibliothèques parmi livres et objets de déco divers.
Lorsque vos lunettes sont prêtes, vous pouvez choisir d’être contacté par email ou via Twitter. Le délai annoncé est d’une semaine, mais il peut être plus court : pour une commande en magasin le samedi matin, je recevais le mardi suivant un message sur Twitter m’invitant à venir la retirer…
Au-delà de la dimmension de « marque connectée », Jimmy Fairly impressionne aussi par la qualité de son branding. Le moment où l’on découvre ses lunettes (voie postale ou magasin) n’y fait pas exception. La charte graphique est soignée et déclinée sur de nombreux supports pour un rendu très chic : jolie boîte en carton avec étui vintage en cuir, chiffon microfibre estampé des initiales de la marque, petit sachet de bonbons, carte de remerciement avec coordonnées au dos, enveloppe logotypée contenant la feuille de remboursement…
L’accueil en boutique diffère par ailleurs grandement de l’expérience que l’on peut avoir parfois avec d’autres opticiens. En plus de ne pas du tout avoir l’impression de procéder à un achat « santé » (mais plutôt à un accessoire de mode) étant donné le charme de la boutiqueles vendeurs prennent le temps de conseiller, respectent les doutes, ne forcent pas la vente d’options. L’anti-reflets (quasi indispensable pour des verres de vue) porte le prix total de la paire de lunettes à 148€ (l’anti-UV étant de base appliqué), mais d’autres options peuvent être également choisies pour le verre, ce qui peut par contre vite faire grimper le prix total. Il est possible d’acheter lunettes de vue mais également lunettes solaires, et encore une fois, on respecte ce pour quoi vous indiquez venir sans vous inciter à un autre achat, ce qui est très appréciable.

Dans Jimmy Fairly, il y a « fair »…

Enfin, dernier point mais pas des moindres : Jimmy Fairly pratique le concept du buy one, give one, qui signifie que pour un article acheté, l’enseigne s’engage à faire don d’un article. Ainsi, Jimmy Fairly collabore avec plusieurs associations, telles que Peuples d’Himalaya, Voir la vie ou encore Emmaüs. Des populations n’ayant pas les possibilités d’accéder à de tels services peuvent par conséquent bénéficier d’une aide, la vue étant indispensable à un confort de vie quotidien (éducation, travail…).
En somme : un achat « santé » tendance, raisonnable et responsable !

(image à la une : http://www.theladyjersey.com/)

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *