Un retour-éclair à Toulouse

Catégories Occitanie, Toulouse
toulouse

Arrivés en début de soirée, repartis en milieu d’après-midi le lendemain, que c’est court pour redécouvrir Toulouse, une ville où l’amoureux et moi avons tout de même vécu 3 ans !

Courte soirée toulousaine

Toulouse a un peu changé depuis notre départ pour l’Espagne : le centre s’est encore davantage piétonnisé, et les bords de Garonne sont devenus plus agréables à arpenter, notamment pour un dîner pique-nique au bord de l’eau, en admirant l’Hôpital de la Grave et le Dôme éclairés…

retour éclair à toulouse

Nous avons ensuite emprunté un velôToulouse pour faire un petit tour de la ville de nuit puis regagner le quartier des Carmes, où nous logions.

Toulouse à vélo

Le lendemain matin, réveil matinal pour profiter de la ville avant la chaleur annoncée (qui finalement se sera transformée en pluie fine dans la matinée).

Nous enfourchons à nouveau un vélôToulouse (les tickets 24h sont vraiment pratiques) et descendons vers le Jardin des Plantes, le Grand Rond et le Jardin Royal (les poumons de la ville rose, en quelque sorte), où nous posons les vélos à une borne le temps d’une balade.

retour éclair à toulouse

retour éclair à toulouse

Nous reprenons les vélos direction St Cyprien. Pour se faire, nous traversons la Garonne via le Pont Neuf et admirons au passage le Château D’Eau (qui accueille des expos photos – mais qui, à cette heure-ci, est encore fermé). Nous rejoignons les allées Charles-de-Fitte, nous sans avoir auparavant admiré les quais de la Garonne depuis le nouveau point de vue aménagé au-dessus du Quai de l’Exil Républicain Espagnol (et longé les travaux qui sont encore nombreux dans ce secteur).


retour éclair à toulouse
retour éclair à toulouse


retour éclair à toulouse

A nouveau, nous retraversons la Garonne pour rejoindre le Jardin Japonais le temps d’une promenade. C’est un endroit que j’apprécie beaucoup pour son calme et son style zen et épuré.

Du calme cependant, il n’y en avait pas trop ce jour-là, il commençait à être aux alentours de 11h et il y avait plusieurs passants. Parmi eux, un enfant jetait de grosses pierres sur les carpes-koï qui peuplent l’étang, la jeune femme l’accompagnant (mère ? baby-sitter ?) préférant garder les yeux rivés sur son téléphone, ce qui a eu le don de me pousser à sortir de ma réserve habituelle, et de faire réagir également une autre personne près de moi (nan-mé-oh, on n’attaque pas les poissons) (et on surveille les gamins, surtout mal-élevés !).

retour éclair à toulouse


retour éclair à toulouse
toulouse jardin japonais
retour éclair à toulouse

Après avoir repris les vélos, nous avons traversé de nombreuses rues et ruelles, longé le Canal du Midi un temps, puis regagné la Place du Capitole, pour enfin déjeuner. Nous avons pris le temps de retourner admirer la Cour du Capitole et la Salle des Illustres (avec entre les deux, un jeu de miroirs improvisé).

retour éclair à toulouse

retour éclair à toulouse

Pas de musée ni de visite plus culturelle cette fois-ci, mais la ville rose nous rendant toujours un brin nostalgiques, nous y reviendrons, promis… A noter cependant, une adresse proposant des bubble teas (une découverte pour nous), rue des filatiers !

toulouse bubble tea

Toulouse en vidéo

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

12 commentaires sur “Un retour-éclair à Toulouse

  1. Encore une magnifique série de photos, vous avez pu en faire des choses en si peu de temps ! Je ne connais pas la ville rose hélas, je ne fais que passer par son périphérique quand je pars dans le sud. Mais j’en ai souvent rêvé, bercée par la chanson de Claude Nougaro et de sa ville natale ! 🙂 Merci pour ce bien joli partage, en espérant que vous aurez à nouveau du temps d’admirer cette jolie cité !

    1. Merci Marion ! A vélo c’est plus facile de visiter une ville et de retrouver dans un laps de temps réduit les lieux qu’on aimait 🙂

  2. C’était vraiment très agréable de revenir ces quelques heures à Toulouse. C’est vrai que la ville change. Les quais de la daurade sont très agréables maintenant.

  3. Oh, comme tes photos sont poétiques et rendent vraiment Toulouse jolie 🙂
    Je ne vis plus à Toulouse depuis quelques années déjà, mais à chaque fois que j’y reviens, je trouve la ville encore plus belle. La rénovations des rues entre le Capitole / le quai de la Daurade et la Place St Pierre sont une vraie réussite !

    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ! Je trouve aussi que ces travaux ont grandement amélioré la ville, pour avoir connu la rue Alsace-Lorraine avant par exemple, il s’agit d’une bonne amélioration (pavés foncés ou pas, ils rendent vraiment la rue plus agréable à traverser, à pied comme à vélo !).

  4. Oohh j’adore tes photos elles sont magnifiques ! Toulouse c’est aussi ma ville, j’y ai toujours vécu jusqu’à cette année ❤ Tu l’as vraiment bien imortalisée ! Et j’en profite pour te dire que tu as un très joli blog 🙂

    1. Merci vraiment, c’est très agréable de lire de tels commentaires ! J’ai beaucoup aimé cette ville, je regrette d’avoir vécu un peu éloignée du centre (vers le métro La Vache) car j’en aurais encore davantage profité 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *