Test d’un livre photo avec Saal Digital

Catégories Matériel, techniques et tests
test livre photo saal digital

Partenariat avec Saal Digital. Conformément à mes principes, j’y ai écrit ce que je souhaite, sans contrôle de la marque et sans obligation aucune (à part celle de donner mon avis sincère dans la semaine suivant la réception de l’objet).

Hier, j’ai eu le plaisir de recevoir le livre photo que j’ai élaboré il y a quelques temps grâce aux services d’impression de la marque Saal Digital, qui m’a offert la possibilité de tester leurs produits.

J’ai choisi de réaliser un livre photo sur la jolie ville de Donostia, où je vis depuis bientôt 3 ans : comme je la quitterai probablement d’ici la fin de l’année, je souhaitais imprimer un album avec mes photos préférées, pour me souvenir plus tard de tous ces lieux que j’aime tant (sans avoir à parcourir les fins fonds de mon blog, ce qui avouons-le, n’a pas le même charme que de tourner des pages). J’ai même réalisé une petite extension sur les villes / destinations alentours (côté espagnol) que j’ai préférées.

album-photo-saal-digital

Les possibilités de livres photo

En ce qui concerne les livres photos (la marque propose d’autres services mais que je ne détaillerai pas ici), Saal Digital offre diverses possibilités.

Les formats

Diverses orientations sont possibles (paysage, portrait, carré…) et les formats proposés sont également nombreux :

  • portrait : 13×20, 15×21 (A5), 21×28 (A4)
  • paysage : 13×10, 16×12, 28×19 (A4), 42×28 (A3)
  • carré : 12×12, 19×19, 28×28

La couverture

La couverture peut être simple ou molletonnée et est proposée sous différentes finitions :

  • la standard (impression mate ou brillante)
  • l’aspect cuir (plusieurs couleurs naturelles disponibles)
  • l’effet bois (couleur ardoise ou taupe)
  • l’or ou l’argent (coloris métalliques)
  • le lin (bleu cassé, rose clair, blanc)

album-photo-saal-digital

Les pages

Il existe la version normale ou la version extra. La première offre une épaisseur de pages de 0,34 mm, tandis que la version extra offre un contre-collage cartonné pour une épaisseur de page atteignant 1,08 mm. Dans le cas de la version extra, un livre ne peut accueillir que 36 photos maximum il me semble (mais pour un portfolio par exemple, il s’agit d’une configuration intéressante).

Les caractéristiques spéciales

  • la tenue des couleurs est garantie sur 75 ans (à voir comment les tests ont été effectués, mais je suppose que cela veut dire tout de même que le produit ne bougera pas trop dans le temps)
  • le logiciel à utiliser pour la réalisation du livre est spécifié être facile d’utilisation avec une certaine souplesse dans la mise en page
  • la marque n’impose pas de logo sur la couverture ni à l’intérieur, mais juste un tout petit code barre, en proposant de le retirer (pour 5€ supplémentaires)

album-photo-saal-digital

Verdict

Mes choix de réalisation

Pour ma part, j’ai choisi un livre de forme carrée et de taille 19×19, avec une couverture standard (comprendre, non molletonnée) au rendu mat (pas de revêtement tissu ou simili cuir ou autre). L’ensemble choisi se veut volontairement très simple, mais c’est un résultat sur lequel j’avais néanmoins de grandes attentes.

Concernant les pages, j’ai opté pour une épaisseur normale et un rendu mat. Je n’ai pas fait retirer le code barre, car s’il apparaît en effet sur la dernière page ainsi que sur le verso de la couverture, il est extrêmement discret et vraiment pas gênant.

Au moment de la conception via le logiciel dédié de Saal Digital, j’ai choisi de remplir 52 pages (attention à la distinction pages / feuilles), en alternant au mieux les templates comprenant une marge et ceux n’en comprenant pas. De même, j’ai essayé de varier les compositions des doubles-pages entre celles contenant une photo principale et celles davantages fournies. Je n’ai pas créé de pages de garde ni de page-titre intérieure, je n’y ai pas pensé et au final je trouve cela très bien ainsi (l’album serait inutilement plus épais).

Le logiciel n’est pas compliqué à prendre en main, mais manque d’une ou deux fonctionnalités qui pourraient être pratiques, notamment un vérificateur d’alignement (pour les titres).

album-photo-saal-digital

La prise en main

A la réception de l’objet, une dizaine de jours après ma commande, j’ai été vraiment agréablement surprise par la qualité de celui-ci. La couverture est bien mate et très douce, l’impression des textes est parfaite (j’appréhendais un peu ce point, ayant eu une déception par le passé), et la photo bien fidèle en couleurs.

A l’ouverture de l’album, je suis à nouveau agréablement surprise par l’épaisseur des pages, qui rend l’ensemble vraiment très qualitatif. Les couleurs sont fidèles à celles de mes photos (il faut penser pour cela à désactiver l’option « retouche automatique » proposée par le logiciel, qui aura pour fonction de retravailler certains paramètres – inutile lorsqu’on a déjà passé plusieurs heures en post-prod sur nos photos !).

album-photo-saal-digital

En ce qui concerne le papier, ce dernier a un rendu très propre et de bonne qualité, même s’il m’apparait moins mat que ce à quoi je m’attendais : il possède un granulé très fin qui le rend plus brillant que certains papiers photo mats sur lesquels j’ai pu faire imprimer quelques photos par le passé. C’est à vrai dire mon seul et unique bémol, mais c’est une question de goût avant tout, le papier étant tout de même très beau.

album-photo-saal-digital

Un autre gros avantage de l’album est qu’il peut être admiré en étant complètement ouvert (c’est-à-dire en étant parfaitement plat). Non seulement la technique de collage choisie facilite le visionnage des photos (notamment de celles que l’on retrouve à la fois sur la page de gauche et sur celle de droite), mais elle apporte en outre un réel confort de lecture et permet de poser l’album quelques secondes ou minutes sans avoir à rechercher la page où l’on s’était arrêté.

album-photo-saal-digital

L’expédition

L’expédition a été rapide et l’album m’est parvenu dans un délai très raisonnable (il me semble depuis l’Allemagne jusqu’à l’Espagne) et parfaitement protégé : rien à redire !


Bilan : pour ma part, Saal Digital se revêle être une très bonne découverte, et cet objet comble tout à fait mes attentes en matière d’impression de livre photo (ce qui me rassure vraiment, ayant par le passé déjà fait imprimer un livre au rendu très laid). Depuis que je l’ai reçu, je ne peux m’empêcher d’en tourner les pages chaque fois que je passe devant ! Je serais tout à fait prête à renouveler l’expérience avec cette marque, que je recommande donc vivement.

En ce moment, vous pouvez même profiter d’un bon d’achat de 15€ directement sur le site pour réaliser votre premier album 🙂

version française : www.saal-digital.fr

version espagnole : www.saal-digital.es

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

4 commentaires sur “Test d’un livre photo avec Saal Digital

  1. Ton livre est vraiment chouette : j’aime beaucoup le fait qu’il fasse « livre », et pas simplement « catalogue souple », comme j’ai pu avoir la surprise sur certaines plateformes.

    Belle réalisation !
    À bientôt,

    Estelle

    1. Merci beaucoup ! Oui la couverture c’est ce qui m’a convaincue de faire le test ! Il y a cependant des albums souples qui ont l’air plutôt jolis (je pense à ceux d’Artifact Uprising) et que je testerais bien un jour aussi, mais c’est sûr que la couverture dure lui donne tout de suite un aspect très pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *