Instagram

Instagram a retourné des données invalides.
0
Connecticut

2 jours de détente dans le Connecticut – #2

12 avril 2019
connecticut

Je vous avais laissés il y a quelques jours avec la première partie de mes suggestions pour un week-end détente dans le Connecticut. Cette fois, voici tous les spots maritimes qui méritent le détour (rien que le premier est à tomber, d’où le nombre de photos…).

Rappel de la carte

connecticut tourist map

Shoal Point Lighthouse (Fairfield)

Dernière étape de la journée avant de rejoindre notre logement à Hamden : le Shoal Point Lighthouse. Comme son nom l’indique (du moins en anglais avec lighthouse), il est possible ici d’admirer un phare (le Penfield Reef Lighthouse), et c’est originellement pour le voir que nous nous y rendions. Sur place, une jolie surprise nous attendait : la plage est rose pastel. Non mais vraiment, j’ai cru au début que le sable y était rose, avant de me rendre compte que c’était un peu gros pour du sable. Des galets ?

En fait, il s’agit de coquillages, très variés d’ailleurs, mais dont l’un d’entre eux revient en nombre : le crépidule (crepidulata fornicata ou encore berlingot de mer). Après m’être renseignée un peu, il s’agit d’une espère extrêmement invasive (ça se voit sur les photos !) en Amérique du Nord et à présent en Europe. Son nom latin « fornicata » fait d’ailleurs référence à sa facilité et rapidité de reproduction. Elle a tendance à empiéter sur les territoires de prédation des huîtres et moules et à réduire de fait leur multiplication. Comme les huîtres et les moules d’ailleurs, elle se mange, et pour le coup sur ce littoral vu le nombre de coquillages vides (tous, en fait), ceux qui se sont régalés sont probablement d’autres mollusques et surtout les oiseaux marins (en l’occurrence je pense qu’il s’agit du goéland à bec cerclé).

Le coin est vraiment dépaysant, tout à fait ce que l’on recherchait pour fuir l’agitation urbaine bostonienne ! Il a tellement de charme, avec ses poteaux de bois dans l’eau, sa faune (les goélands donc mais aussi les canards), ses jolis coquillages colorés et ses maisons à l’architecture dingue (on s’est bien imaginés en louer une pour passer un mois ici à ne rien faire que contempler, lire et s’aérer l’esprit… surtout la jolie rose aux volets verts, mais bon il doit falloir un sacré budget).

Pour le coup, le phare que nous venions voir était assez loin du rivage donc il était difficile de l’observer en détail, mais il faut savoir qu’à la belle saison, il existe des croisières pour faire le tour des phares du Connecticut (quelle belle thématique !). Et puis, en voyant un tel paysage, comment ne pas se sentir comblé ?

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

Lighthouse Point Park (New Haven)

Je vous avais parlé de New Haven et de Yale University dans la première partie. En fait, ce que je ne vous ai pas dit, c’est que New Haven donne sur la mer (pas le vieux centre mais les alentours). Ici nous avons pris un petit-déjeuner en mode pique-nique. Pas le premier pique-nique de l’année car j’ai déjeuné il y a quelques jours sur les marches d’un des bâtiments du MIT (à 6° mais en plein soleil), mais le premier petit-déjeuner pris en plein air depuis que l’ont vit à Boston. J’ai tout de même remis une doudoune pour me promener le long du bord de mer et aller admirer un autre phare, le File Mile Point Light (cette fois tout à fait accessible), car il y a avait beaucoup de vent (froid).

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

Stony Creek (Branford)

Encore un paysage sublime, avec de nombreuses petites îles (habitées !) et un soleil enfin clairement là, que nous avons laissé nous réchauffer un peu avant de se poser dans un café à l’ambiance sympathique et à la fréquentation plutôt locale. Un chocolat chaud, un bagel pour Romain, un cookie gluten-free pour moi, et quelques parties de cartes plus tard, nous avons repris la route.

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

connecticut week end

week-end dans le connecticut

Madison

A Madison on trouve une autre plage bordée de jolies maisons, et sur celle-ci, il y avait également de nombreux tronçons de bois charriés par la mer (dont un énorme sur lequel Romain n’a pu s’empêcher de grimper et qui faisait un banc parfait pour prendre à nouveau doucement le soleil).

week-end dans le connecticut

connecticut week end

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

Old Saybrook

Principaux points d’intérêt du coin, au-delà des vues sur la mer, deux phares : Saybrook Breakwater (Outer Light) et Lynde Point (Inner Light). L’accès est interdit aux voitures au-delà d’une certaine zone mais il est possible de les rejoindre à pied. Attention à ne pas vous prendre une balle de golf, on en a aperçu sur le chemin (le terrain de golf étant juste à côté) !

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

Mystic Seaport

Dans ce village, un des plus hauts spots touristiques de la côte du Connecticut, on peut visiter le Museum of America and the Sea (le Musée de l’Amérique et de la Mer). Ce dernier coûte environ $26/personne (on peut obtenir -10% en réservant en ligne). Il comporte un port reconstitué à l’ancienne, un musée maritime et une visite de voiliers.

On peut aussi trouver à Mystic un aquarium, mais je n’ai aucune idée de la taille, ne l’ayant pas visité (pas plus que celui de Boston d’ailleurs, par boycott animal-friendly et économie plus que par manque de temps ou d’intérêt pour la faune et flore maritimes).

Nous avons traversé Mystic mais ne nous sommes pas arrêtés car nous recherchions durant ce week-end surtout du calme et la mer pour nous seuls (ce que nous avons souvent eu, de l’avantage de visiter hors-saison…), et Mystic Seaport était bien trop bondé de visiteurs (et sûrement un enfer pour se garer) à notre goût, donc nous avons fui (shame on us).

Stonington

Bien plus reposant que le précédent, ce coin abrite un petit port (dépourvu de bateaux en hors-saison) et permet d’admirer de jolies vues. On s’est notamment posés sur des rochers pour prendre le soleil (avec 16° degrés ) et jouer à nouveau aux cartes (bon la bataille corse sur un rocher, si vous tenez à vos doigts ce n’est pas le bon plan, hé hé).

week-end dans le connecticut

week-end dans le connecticut

Autres spots à visiter (sur la côte)

Il y a un nombre incroyable de plages, de petites criques et donc de phares à voir dans le Connecticut. En voici une sélection pour compléter les endroits que l’on a visités.

Les phares à voir depuis la côte

  • Southwest Ledge Light (New Haven Breakwater) : une très jolie forme (moins cubique que celui de Penfield Reef)
  • Ledge lighthouse (New London) : un phare très cubique (et rouge)
  • New London Harbor light : un phare fin et très haut
  • Mystic Seaport Light
  • Avery Point Lighthouse (Groton) : un phare situé sur un campus (architecture néocoloniale)

Les phares à admirer depuis l’océan (via une croisière spéciale)

  • Startford Shoal Lighthouse : situé sur la délimitation entre l’État du Connecticut et celui de New-York, il appartient en fait géographiquement à ce dernier
  • Greens Ledge Light
  • Sheffield Island Lighthouse : celui-ci ressemble presque davantage à une maison qu’à un phare, il est situé sur une île
  • Peck Ledge Light : un pahre bicolore blanc / rouge
  • Phare de Falkner Island : un autre phare situé sur une petit île un peu désertique (Falkner Island)
  • Morgan Point Lighthouse (Groton) : un phare qui n’est plus en activité (remplacé par une lampe automatique au large) et qui a été transformé en réelle habitation, apparemment très difficile à percevoir depuis quelque point de la côte que ce soit (un comble pour un phare), mais pas depuis l’océan

Les plages

  • Walnut beach (Milford)
  • Groton Long Point

Envie de donner une touche poétique à vos photos ? Pensez à mes presets Lightroom !





  • Réagir
    Romain
    12 avril 2019 at 16 h 53 min

    Une magnifique parenthèse à notre vie Bostonienne. Toute la côte aux alentours vaut vraiment le coup !

  • Réagir
    Emma
    12 avril 2019 at 23 h 19 min

    Le coin a vraiment l’air magnifique et relaxant. J’aime beaucoup les maisons en bordure de plage. Merci pour ces sublimes photos !

    • Réagir
      parenthesecitron
      13 avril 2019 at 0 h 23 min

      Merci pour ce gentil commentaire ! Moi aussi j’aime beaucoup cette architecture, surtout les maisons dont les couleurs tirent vers le pastel <3

Laisser un commentaire