Cosmétique naturelle : focus sur les huiles végétales • Parenthèse Citron
Alimentation et santé

Cosmétique naturelle : focus sur les huiles végétales

26 avril 2018
tout-savoir-sur-les-huiles-végétales

Je vous avais parlé il y a quelques mois des huiles essentielles et de leurs bienfaits (tant sur la santé que vis-à-vis de l’environnement). Aujourd’hui, c’est au tour des huiles végétales d’être mises en avant, elles qui possèdent également des avantages et des propriétés souvent méconnus. Bonus : je vous propose un tableau récapitulatif à télécharger en fin d’article !

Quelques infos sur les huiles végétales

Un produit simple et naturel

Une huile végétale, c’est tout d’abord un produit simple et naturel, obtenu comme son nom l’indique à partir d’une plante oléagineuse (dont les graines ou fruits contiennent des lipides). C’est en fait le cas lorsqu’on l’achète pure, en veillant à ce que n’y soient rajoutés ni colorants, ni conservateurs.

De même, l’huile la plus saine et écologique est celle qui a pour intitulé « huile vierge de première pression (mécanique) à froid ». En optant pour cette huile, on évite qu’elle soit raffinée (par différentes étapes de filtration, désodorisation, coloration… – ces dernières faisant appel à de nombreuses substances chimiques qui la dénature et lui fait perdre ses bienfaits). Les huiles de « première pression à froid » non-vierges sont raffinées, et les huiles « vierges » sans autre précision ont quant à elles très probablement été chauffées. Autre indice : une huile quasi-translucide a sûrement été raffinée, tandis qu’une huile très foncée risque au contraire d’avoir été chauffée au-delà de la limite des 50° imposée par la méthode d’extraction à froid…

Choisir une huile conservée dans un récipient en verre est préférable, car le verre préserve davantage les arômes et évite la migration de particules plastiques vers le liquide (en plus d’être plus écologique car plus facilement recyclable).

Enfin, je recommande vivement de se procurer des huiles végétales labellisées bio (Ecocert ou Nature et Progrès par exemple), pour éviter de s’appliquer sur la peau une huile comportant des résidus de pesticides et autres joyeusetés chimiques déversées sur certains champs / arbres…

Comment les conserver ?

La péremption d’une huile peut être plus ou moins rapide selon son taux d’oxydation (d’à peine quelques mois par exemple pour de l’huile de framboise à plus d’un an pour de l’huile d’olive). Une huile naturellement riche en vitamine E (puissant anti-oxydant), se conservera forcément plus longtemps (voir tableau en fin d’article). En les stockant de préférence au réfrigérateur (surtout l’huile de lin, très sensible !), et dans tous les cas, à l’abri de la lumière, on diminue le risque d’oxydation prématurée.

L’intérêt des huiles végétales

Les huiles végétales contiennent des vitamines et des nutriments et c’est pour cela que leur apport est très bénéfique au corps humain ! Lorsque l’on prend garde à ce qu’elles résultent d’une méthode de pression mécanique à froid (la chaleur détruisant une partie des vitamines), on conserve leurs bienfaits.

La vitamine E est un anti-oxydant majeur qui permet de lutter contre le vieillissement et  qui joue un rôle important dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Les huiles végétales peuvent également comporter les vitamines A, K et D, essentielles au bon fonctionnement du corps humain et au bon état de la peau, des rétines, des vaisseaux sanguins…

Quelques huiles connues

L’huile d’olive

Connue pour son utilisation-clé au coeur de ce qu’on appelle la diète méditerranéenne (le régime alimentaire adopté par les pays comme l’Italie, la Grèce, la Tunisie ou encore par certaines régions du Sud de la France), l’huile d’olive est intéressante pour sa forte teneur en vitamine E (idéal pour lutter contre le vieillissement de la peau) et en acides gras mono-insaturés (qui permettent de diminuer le taux de cholesterol-LDL, dit « mauvais cholesterol »). Elle permet de réguler l’hydratation naturelle de la peau et possède également une quantité intéressante de vitamines A, D et K.

L’huile d’argan

Cette huile est utile dans le soin des cheveux cassants (en application sur les longueurs et pointes) et pour en limiter la chute. L’huile d’argan agit également avec efficacité sur les ongles fragilisés. Elle est riche en acides gras et permet de nourrir la peau en profondeur, ainsi que de lutter contre différents désagréments tels que l’acné, les rougeurs, le psoriasis (et le vieillissement), la cellulite.

L’huile d’amande douce

Riche en vitamines A et E, cette huile est toute indiquée pour prendre soin d’une peau sensible (ou délicate, comme celle d’un bébé). Elle nourrit les cheveux secs et les renforce. Attention cependant en cas d’allergie aux fruits à coque !

L’huile d’abricot

C’est l’huile-douceur par excellence ! Avec sa teneur en vitamine A et ses sels minéraux, elle agit aussi comme un « boost » sur la peau, en lui procurant éclat et tonus.

L’huile de noisette

Excellente régulatrice du sebum, cette huile convient particulièrement aux peaux à tendance grasse car comme il s’agit d’une huile assez sèche, elle a l’énorme avantage de ne pas donner d’aspect « collant » à la peau après application. L’huile de noisette peut calmer les démangeaisons et rougeurs. Son odeur est particulièrement agréable.

Quelques huiles à découvrir

L’huile de carotte

Riche en vitamine A et en béta-carotène, c’est l’huile idéale pour faciliter le bronzage. Elle n’a aucun effet sur les coups de soleil (dans ce cas, préférez le gel d’aloe vera !) mais elle permet d’avoir un joli teint hâlé. Appliquée (avec modération tout de même), elle permet d’obtenir un effet « bonne mine » toute l’année.

L’huile de ricin

Parfaite pour les cheveux (et la barbe de ces messieurs !), l’huile de ricin stimule la pousse des poils et renforce les ongles.

L’huile de bourrache

C’est une huile hydratante et assouplissante (elle redonne à la peau plus d’élasticité), qui elle aussi a pour bienfaits de renforcer les cheveux et les ongles. Riche de toutes les vitamines citées précédemment, elle contient également de l’acide gamma-linolénique, une merveille dans la lutte contre le vieillissement cutané. Mélangée avec des huiles essentielles d’estragon et de basilique tropical, c’est un remède efficace contre les désagréments liés au syndrome prémenstruel (voir recette).

L’huile de chanvre

D’aspect assez sec, l’huile de chanvre est parfaite à utiliser dans le cadre d’un massage ou pour raffermir la peau, grâce à ses propriétés réparatrices.

L’huile de framboise

Cette huile a la spécificité d’absorber une (petite) partie des UVA et UVB, ce qui peut être intéressant dans le cadre d’une exposition raisonnable et peu prolongée au soleil. En outre, elle est très anti-oxydante et nourrissante et favorise la cicatrisation.

L’huile de prune

L’huile de prune convient bien aux peaux sèches et est plutôt anti-oxydante. Son odeur est très gourmande !

L’huile de souchet

Contrairement à l’huile de ricin, l’huile de souchet limite la repousse des poils, en plus d’être particulièrement nourrissante.

Doc récapitulatif

Je vous ai préparé ci-dessous un petit document qui fait une synthèse des différentes huiles et des peaux auxquelles elles sont adaptées. Faîtes un clic-droit + enregistrer pour l’obtenir, ou téléchargez le pdf !

tableau récapitulatif huiles végétales

Avez-vous déjà eu recours aux huiles citées dans cet article en matière de cosmétique ? Si vous connaissez et utilisez d’autres huiles végétales, n’hésitez pas à les faire connaître !

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Nina
    26 avril 2018 at 13 h 02 min

    Salut Fanny,

    Super article, très clair et qui regorge d’informations ! 🙂
    Personnellement j’utilise quotidiennement l’huile d’argan Pour les cheveux et le corps (je la mélange à de l’HE de Tea Tree pour le corps), de l’huile d’onagre en gélules pour ma santé en général et la beauté de ma peau, l’huile de coco (mélangée à du bicarbonate de soude, du juso et de l’HE de menthe poivrée) en déodorant et de l’huile de jojoba pour mon intimité (l’huile par excellence pour les peaux sensibles).
    Je suis d’ailleurs étonnée que tu ne la mentionne pas dans ta liste (ou alors j’ai mal lu ^^) car je croyais que c’était un des classiques.
    Et toi, lesquelles sont tes favorites ?
    Ta présentation de l’huile d’abricot me donne bien envie, Ça fait été

    • Réagir
      parenthesecitron
      26 avril 2018 at 16 h 05 min

      Merci beaucoup Nina ! J’ai fait l’impasse sur quelques huiles car l’article était déjà long et que souvent les propriétés se rejoignent, je pense à l’huile de pépins de raisin, à l’huile d’avocat et à l’huile de coco (j’apprécie par exemple beaucoup cette dernière, mais pour des raisons écologiques et éthiques -dur de savoir si des singes ont été dressés et exploités pour le ramassage des noix de coco-, j’ai décidé de ne pas l’inclure). J’ai hésité également à mentionner l’huile de jojoba, je suis donc heureuse que tu la cites 🙂 Pour ma part, j’ai une préférence pour les huiles « simples » que sont celles d’abricot, d’amande douce et de noisette. Je crois n’avoir pas très bien toléré celle d’argan l’an dernier mais je réessaierai sûrement un jour, et celles de framboise, de prune et de souchet m’intéressent pas mal aussi (mais comme je n’aime trop cumuler les flacons, j’attendrai pour les deux premières d’avoir fini l’abricot). Sur ma photo « à la une » (les autres ne m’appartenant pas, cf crédits en survolant chacune d’entre elles), je crois qu’il s’agit de statice (à vérifier), une plante qui donne un côté un peu estival je trouve en effet 😉

  • Réagir
    Ornella
    26 avril 2018 at 16 h 39 min

    Merci pour ce bel article complet !

    • Réagir
      parenthesecitron
      26 avril 2018 at 18 h 42 min

      Avec plaisir, merci pour ce retour !

  • Réagir
    Lili Larochelle à Bordeaux
    27 avril 2018 at 20 h 49 min

    Hello ! J’utilise trop peu les huiles végétale et je viens de recevoir de l’huile jojoba et j’aime beaucoup, je m’en suis servi en masque sur les cheveux.
    A bientôt,
    Lili

    • Réagir
      parenthesecitron
      27 avril 2018 at 22 h 03 min

      Pour les cheveux la plupart des huiles font vraiment des miracles, c’est un type de produit souvent sous-estimé !

  • Réagir
    Sarah
    27 avril 2018 at 21 h 49 min

    J’utilise l’huile d’abricot tous les jours pour me démaquiller ! Découvert grâce à une collègue, j’adore et c’est bien plus doux pour les yeux car je mets pas mal de maquillage. Tout s’enlève facilement, un vrai bonheur. Je n’ai encore rien testé d’autre, un peu par ignorance mais avec ton article je devrais déjà être un peu mieux armée pour me pencher sur la question ^^ Merci Fanny !

    • Réagir
      parenthesecitron
      27 avril 2018 at 22 h 10 min

      Avec plaisir ! L’huile d’abricot est la première que j’ai découverte et reste ma préférée : très douce et nourrissante et j’en adore l’odeur ❤️ J’utilise un maquillage bio donc assez facile à enlever (par rapport à certains que j’ai pu avoir par le passé), mais je finirai bientôt par délaisser de nouveau mon eau micellaire pour un hydrolat à utiliser avec l’huile d’abricot tant elle est efficace, en effet ! La plupart des huiles le sont, mais toutes ne me conviennent pas autant 🙂

Laisser un commentaire