Instants décousus #5 • Parenthèse Citron
Quotidien

Instants décousus #5

5 août 2018
instants décousus 5

Fortement marqué par la recherche de logement (qui méritera un article à elle toute seule), ce mois de juillet a été intense ! Au programme, retour sur un événement emblématique aux US, partage de deux de mes recettes favorites, aperçu d’une petite session photo, clichés d’une virée dans une ville côtière au nord de Boston, considérations autour d’un cap important…

4th of July

Le 4 juillet est le jour de la Déclaration d’Indépendance aux Etats-Unis (vis-à-vis de la Grande Bretagne), un événément national comme l’est le 14 en France (dit « Bastille Day », pour les américains). A Boston, chaque année la Déclaration est lue à nouveau à la Old State House, après un défilé. C’était assez impressionnant de voir la ferveur des américains, de les voir arriver vêtus aux couleurs du drapeau américain et en train d’en brandir un haut et fort ainsi que de les entendre aussi prononcer le serment d’allégeance à ce drapeau (qui me choque un peu tant il mêle politique et religion -« nation unie sous l’autorité de Dieu »-, mais c’est à l’image du pays et de ses « God Bless America », qui était d’ailleurs chanté à l’issue du discours !).

La fin du discours a été arrosée de confettis, et nous avons assisté au feu d’artifice le soir (qui clôturait plusieurs concerts). J’avoue ne pas avoir pris de photos du feu d’artifice, préférant en profiter pleinement (même si j’ai un net penchant pour le style de ceux auxquels j’ai pu assister pendant la Semana Grande de Donostia San Sebastián – qui arrive bientôt, pour les curieux que ça tenterait… attention pour les logements tout doit être plein depuis bien longtemps déjà).

Petite parenthèse : je vis un véritable paradoxe avec les feux d’artifice. D’un point de vue photographique et esthétique, c’est quelque chose de vraiment beau et agréable à observer / capturer, une forme d’art quand c’est très soigné (je pense encore une fois aux compétitions de San Sebastián). D’un point de vue simplement humain, je trouve cela dommage car avec les sommes dépensées pour mettre en place ce genre d’événements, on pourrait aider bien des projets de solidarité (l’argent qui part en fumée prend ici tout son sens !).

Session photo avec S.

Quelques clichés d’une session photo improvisée avec l’une de mes colocataires, dans le joli quartier de Beacon Hill. Il faisait chaud ce jour-là, mais nous avons monté un peu les jolies rues de Beacon Hill pour aller voir Acorn Street.

session photo Sherry

Derrière les fourneaux

Ce serait dommage de ne pas profiter de la grande cuisine de notre sous-location pour cuisiner, non ? Ne trouvant plus à Boston certains produits auxquels j’étais habituée, ou bien hors de prix ou au goût étrange (farine de riz, lait d’avoine, yaourt de soja…), j’ai dû chercher de nouvelles recettes ou adapter les miennes. D’ailleurs, je garde rarement une recette trouvée sur le web telle quelle, je ne peux m’empêcher de l’adapter (en général, faire en sorte qu’elle soit moins sucrée et moins grasse, en réduisant les quantités et en privilégiant d’autres produits alternatifs).

Ainsi, j’ai pris plaisir à cuisiner régulièrement des scones et des cookies. J’ai aussi fait avec succès de la confiture de myrtilles, des pancakes salés à l’aubergine, des petites bouchées croustillantes (grâce à un plat trouvé gratuitement dans un couloir de la résidence, avec un tas d’affaires dont certains étudiants se débarrassent à leur départ) ainsi que des boules énergétiques citron-coco. Avec moins de succès, j’ai fait un cake citron-banane (quelle idée, aussi !).

Recette de mes scones

C’est une recette rapide et très simple, veganfriendly de surcroît, qui permet de réaliser 6 scones  (vous pouvez utiliser un moules à gros muffins).

Ingrédients

Farine 250g – Huile de colza 40 mL – Lait d’amande 150 mL – Sucre 1 cuillère à soupe – 1/2 banane assez mûre (écrasée) – 1 sachet de levure (OU une généreuse 1 teaspoon OU dose équivalente en bicarbonate de soude, à activer avec du vinaigre de cidre)

Facultatif : n’importe quel agrément (myrtilles, framboises, zeste de citron ou d’orange, vanille, pépites de chocolat…)

 

Tout mélanger en veillant à obtenir une pâte homogène. Répartir dans les moules à muffins préalablement beurrés. Enfourner 20 à 25 minutes (selon la puissance de votre four) à 180°C (350°F, pour qui me lirait depuis les USA). Laisser refroidir. Il est possible de les couper soigneusement en deux comme un petit pain, pour les tartiner de confiture, crufiture ou autre (tahini, beurre de cacahouètes…).

 

Recette de mes cookies healthy à l’avoine

C’est une recette que j’ai recherchée puis modifiée après avoir eu un coup de coeur pour les cookies d’un café de Boston. Bien sûr, ils ne sont pas identiques car j’ai cherché à réaliser une version qui soit la plus healthy possible (d’où mes modifications), mais au niveau du goût, ils ont eu pas mal de succès tout de même.

Cette recette permet de faire soit environ 6 gros cookies, soit davantage si on en réduit la taille. Autre détail, elle est calibrée à partir de mesures américaines (cup), donc cherchez une équivalence mais n’utilisez pas une tasse lambda (contrairement à ce que je croyais avant de vivre ici, mais je ne suis pas forcément très douée parfois, la cup correspond à une contenance très précise). On trouve d’ailleurs à la vente une sorte de panoplie de cups (cup, 1/3 de cup, 1/2 de cup, 1/4 de cup…) pour mesurer avec davantage de précision (ça existe aussi pour les teaspoons et tablespoons). Je pense m’en procurer une en inox (c’est moins cher aux US) et la garder avec moi quand je reviendrai en France.

Attention si vous êtes vegan, cette version ne l’est pas ! Je pense tester (et j’espère, approuver) une version végane dans le courant du mois d’août, en remplaçant le beurre et l’oeuf par de la banane et de l’huile végétale, comme dans la recette de mes scones. Vous pouvez tester de votre côté et m’en dire des nouvelles, pour ma part j’essaierai et je vous mettrai ici une version alternative si c’est concluant 😉

Ingrédients

1/3 cup de farine semi-complète – 1 cup + 1/3 cup de flocons d’avoine – une pincée de sel – 1 teaspoon de levure – 1 teaspoon de cannelle – 6 tablespoons de beurre (aux USA, il suffit la plupart du temps de se référer à l’emballage) – 3/4 cup de sucre de canne non raffiné – 1 oeuf – 3/4 cup de raisins secs

facultatif : 1/3 cup de graines (lin, sésame, chia, courge, tournesol etc.)

Battre avec un fouet le beurre et le sucre. Ajouter la cannelle, la vanille et l’oeuf et remélanger.

Dans un bol séparé, mélanger l’avoine, les raisins, la farine, la levure, le sel et les graines éventuelles.

Mélanger le contenu des deux bols.

Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, former des boules à l’aide d’une cuiller et aplatissez-les légèrement.

Cuire 12 à 14 min (avec le four que j’ai actuellement à ma disposition j’ai même poussé à 15) à 180°C (350°F).

Marblehead

Une jolie destination au nord de Boston, parfaite pour occuper un samedi tout en allant chercher un peu de dépaysement… Un port, des maisons au bord de l’eau, une plage qui paraissait abandonnée (pas de sable mais des gravillons de coquillages), une plage bien plus fréquentée, un joli centre historique… Nous y retournerons pour en profiter davantage, peut-être avec des vélos.

marblehead massachusetts

marblehead massachusetts

marblehead massachusetts

marblehead massachusetts

marblehead massachusetts

30 ans

Le 27 juillet dernier, j’ai eu 30 ans. Le 30 juillet, c’était au tour de l’amoureux de les fêter. C’est toujours agréable, année après année, de célébrer son anniversaire avec son chéri (maintenant mari), mais ça l’était encore plus cette année. L’occasion de faire le point sur ces dix dernières années et de lancer des défis pour les dix à venir…

Parmi ce dont je suis fière / heureuse

Parmi mes échecs

  • instabilité professionnelle
  • incapable de me mettre sérieusement au sport
  • prise de confiance en moi lente et tardive

Voici ce qui pourrait être ma bucket-list « d’ici mes 40 ans » :

  • faire un tour en Montgolfière
  • visiter l’Islande, d’autres îles de Cyclades, les îles italiennes (Sardaigne, Sicile…), le Japon (pendant les Sakura, et y prendre le thé !), le Vietnam, Cuba…
  • faire du parapente
  • travailler à plein temps comme photographe
  • cuisiner mieux (de manière à ce qu’on arrête de croire que seul mon mec fait ça bien, hé hé)
  • pratiquer régulièrement l’aquarelle (avec de bons résultats)
  • apprendre un nouvel instrument (l’ukulélé peut-être) (et, quand je le pourrai, reprendre des cours de piano)
  • aller au Hellfest (au moins une fois dans ma vie, car même si c’est globalement plus « métal » que « mélodique » à mon goût, des tas de groupes cultes y passent !)
  • dormir dans un phare , dans une roulotte, dans une yourte…
  • découvrir un vrai désert
  • pratiquer pour de bon un sport et m’y tenir (sacré défi)
  • coudre mes propres vêtements (besoin d’être un peu plus sédentaire pour investir dans une bonne machine à coudre)
  • réapprendre l’italien, sur place si possible
  • créer mon arbre généalogique (reprendre l’existant côté maternel, développer côté paternel)
  • apprendre la poterie et réaliser mes propres bols / vases
  • aménager pour de bon un vrai petit nid (avec NOS choix de matériaux et de couleurs)
  • prendre l’Orient-Express (pour un voyage en mode slow-travel)
  • apprendre à tricoter mes propres pulls et bonnets…

Nous avons profité de cette amorce de trentaine pour découvrir les coktails et la vue du Top of the Hub avec des amis. Il s’agit d’un bar perché au sommet de la Prudential Tower (52ème étage, première fois que je monte si haut), la seconde plus haute tour de Boston.

vue boston

Petits plaisirs divers du mois de juillet

Je me suis amusée à chiner quelques vinyles dans les record-stores de Cambridge et de Boston, à réécrire beaucoup pour le blog après deux mois en dents de scie, à imaginer la déco de notre futur studio et surtout réfléchir à comment faire en sorte d’avoir un petit nid sympa avec un petit budget et une forte envie de ne pas sur-consommer (il y a donc un autre article en préparation, car j’aime bien vous faire partager mes réfléxions !).

Etant toujours en attente de mon autorisation de travail pour les Etats-Unis (que j’espère obtenir pour ce début d’automne), le mois d’août sera orienté pro, inéluctablement, pour « préparer le terrain ».

Et chez vous, à quoi ressemblait ce mois de juillet ?

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Marion
    6 août 2018 at 12 h 04 min

    Alors ça y est, vous êtes aux US, quel accomplissement ! <3 <3 J'espère que vous vous y trouvez bien et que la recherche de logement n'a pas été trop éreintante… en tout cas c'est une véritable joie de découvrir ce florilège de jolies photos ! (D'ailleurs sur une de tes photos il y a juste une bouée ENORME dans la mer !! Elle faisait la taille d'un bateau ?? hahaha ! Incroyable). Et je suis bien contente que tu nous donnes ces deux recettes car j'ai besoin de changer ma routine petit-déjeuner, alors un grand merci parce qu'en plus ça a l'air délicieux !! <3 <3

    • Réagir
      parenthesecitron
      6 août 2018 at 19 h 16 min

      Si la recherche d’appart a été bien pénible, mais forcément une fois dedans je pense qu’on n’y pensera plus trop. J’ai hâte en tout cas, il a l’air vraiment cool (j’en parlerai dans mon prochain article). Il y a parfois des bouées énormes oui, genre ils s’y mettaient à plusieurs dessus, jusqu’à ce qu’il y en ait un de trop et qu’elle se retourne ! 😀 J’espère que les recettes te plairont, n’hésite pas à m’envoyer des photos des résultats sur Insta 😉

  • Réagir
    Ornella
    7 août 2018 at 13 h 47 min

    T’en as du boulot pour les 10 prochaines années !

    • Réagir
      parenthesecitron
      7 août 2018 at 18 h 57 min

      Ah, de l’occupation plutôt, mais oui, j’aimerais bien réaliser pas mal de petits points de cette liste ! 🙂

Laisser un commentaire