Menu
0
Artisans et petit(e)s créateurs et enseignes / DIY / Écologie

Bonnes adresses et idées créatives pour un mariage intimiste et écologique

Cet article a pour objectif de détailler un peu la mise en place de l’organisation (abordée dans  mon article évoquant le mariage intimiste), à travers les bonnes adresses dénichées ainsi que la réalisation d’idées déco simples et efficaces pour un mariage rétro-bohème et le plus écofriendly possible. On commence par ces dernières, vous retrouverez les photos du jour J en fin d’article (et celles du week-end qui a suivi, entre amis, ici).

Je rappelle pour ceux et celles dans le fond qui n’auraient pas suivi (comprendre, lu mon autre article sur cet événement) que nous avions un peu moins de deux mois pour organiser ce mariage, ce qui a imposé un bon nombre de concessions.

Les bonnes adresses mariage

Les alliances

Même si j’avais repéré de jolis modèles d’alliances sur Etsy et sur certaines boutiques d’artisans, étant donné les délais assez courts avant la date fatidique, nous avons privilégié le local avec deux boutiques de Donostia : Brosa (pour Romain) et Eguzkilore (pour moi). C’est mon plus grand regret du point de vue écologique (parce que je n’ai aucune idée de la provenance), mais sans pouvoir se permettre plusieurs allers-retours par courrier pour essayer les alliances en cas de souci, qui plus est avec une livraison en Espagne (si vous habitez Paris, ça se tente !), nous n’avions pas beaucoup d’options devant nous.

Mais pour ceux qui ont du temps devant eux pour la commande et les éventuels retours/agrandissements etc., voici de jolies adresses sur le web parmi celles repérées :

Un modèle qui me plaisait beaucoup : l’alliance Cybèle de Myrtille Beck, une créatrice qui réalise en France et de manière artisanale de biens jolis anneaux.

cybèle myrtille beck

La tenue de Romain

Pour la tenue de Romain, on a pensé à plusieurs possibilités, avant de réaliser que les costumes gris clair ne se trouvent plus vraiment en novembre… Le costume bleu pour lequel Romain a finalement opté contient de la laine (utile pour réchauffer un peu en automne) et présente un léger motif de chevrons, ce qui nous a plu à tous les deux (avec ce petit côté retro chic sympa qui collait bien à l’ambiance que l’on voulait). Ce costume n’est malheureusement pas vraiment éthique, mais on a heureusement pu se rattraper sur les accessoires !

Il a opté notamment pour un nœud papillon et des boutons de manchettes de couleur orangée/ pêche made in France afin d’apporter un peu de contraste tout en douceur, et pour des chaussettes jaunes, pour la petite touche dynamique (limite insolite !) de sa tenue.

C’est moi qui lui ai déniché sa jolie paire de chaussures, qui lui resservira souvent je pense tant il les aime ! On a eu un gros coup de cœur pour cette marque d’ailleurs, dont les produits semblent de grande qualité (à en juger par cette paire en tout cas).

Les bonnes adresses Made in Europe pour le marié :

  • Nœud papillon et boutons de manchette : Colonel Moutarde (made in France)
  • Chaussettes : Archiduchesse (made in France)
  • Chaussures : Bobbies (made in Portugal)
  • Boutonnière : créée par mes soins

mariage intimiste retro bohème

photo au centre : Audrey Rutz

Ma tenue

Ah la robe, la fameuse… Pour notre mariage qui se voulait simple et intimiste (pas tellement le choix), je cherchais une robe de mariée assez minimaliste, mais pas trop non plus (on ne se marie -a priori- qu’une fois). Aussi amusant que cela puisse paraître, j’ai cru trouver ma robe en une journée : une jolie robe blanche de Claudie Pierlot. Je n’avais pas forcément un modèle de robe en tête mais je souhaitais quelque chose qui corresponde à notre thème, rétro-bohème. J’étais très excitée, puis finalement à sa réception je n’ai pas été emballée du tout par la matière de cette robe.

J’ai repéré ensuite des modèles chez Delphine Manivet, Lora Folk et Laure de Sagazan, très bohèmes. Problème ? Elles étaient totalement hors budget, et l’idée de mettre un tel prix dans une robe ne me correspondait pas (personnellement, je préfère voyager !). J’ai choisi de consacrer un budget plus exceptionnel pour certains accessoires, qui eux, avaient vocation à servir de nouveau.

J’ai recherché des alternatives, et ce faisant, j’ai découvert que ces créatrices faisaient de temps à autres des partenariats avec des marques plus accessibles afin de répondre à une demande plus orientée « mariage civil » (tout à fait mon cas en fait). J’ai aussi fait un essayage d’une jolie robe dans la collection « mariage » de Sessún (qui comme Sézane, en propose à présent), mais elle ne m’allait malheureusement pas du tout. Gros regret car elle était très belle !

J’ai fini par trouver ma robe grâce à une simple collaboration La Redoute x Delphine Manivet : un modèle court avec tout de même un peu de volume et une jolie dentelle fine (un parfait compromis entre style et budget, disons), qui plus est, soldé. Heureusement pour moi étant le délai encore plus raccourci pour chercher autre chose dans ce style, cette robe taillait normalement !

Concernant les chaussures, avec mon hallux valgus bilatéral, j’ai écarté d’emblée escarpins et talons hauts, sachant que je tiendrais péniblement une heure dessus, et ai opté pour le type de chaussures que j’affectionne par-dessus tout : des boots (féminines et un brin folk). Sessún, cette marque que j’aime beaucoup (à défaut d’avoir le budget pour m’y habiller au quotidien), m’a permis de trouver la paire parfaite : c’était donc l’occasion de me faire plaisir (j’étais contente d’avoir trouvé ma robe pour une bouchée de pain en voyant le prix).

Concernant les bijoux, j’ai déniché une paire de boucles d’oreilles (que je porte avec plaisir depuis) sur Etsy, et ai bricolé moi-même mon bracelet (un peu différent de celui de la photo ci-dessous car il y a une perle transparente qui pend à gauche, et une ancre dorée à droite).

tenue mariée

montage perso (en amont du mariage)

mariage intimiste retro bohème

photos d’Audrey Rutz

Les bonnes adresses :

Quelques DIY simples pour votre déco bohème

Voici quelques idées déco faciles à réaliser dans le cadre d’un mariage intimiste de style rétro-bohème (voire même champêtre). Je n’ai finalement pas tout réalisé, mais j’avais envie de partager certaines jolies idées vues sur le web.

Les fleurs

J’ai réalisé seule mes bouquets (celui du jour J et celui de la très courte cérémonie laïque du week-end suivant avec quelques amis), ainsi que ma couronne, celle de mon témoin, sans oublier la boutonnière de mon mari (voir mon tuto si ça vous intéresse). J’ai adoré m’en occuper car cela m’a rappelé de bons souvenirs (j’ai réalisé quelques très courts stages/essais en fleuristerie en 2010) et cela m’a donné envie de m’y remettre de temps à autres via un bouquet à (m’)offrir, ou pour réaliser de jolies couronnes pour les séances photos que je propose.

J’ai veillé à choisir au maximum des fleurs et feuillages de saison, et à réutiliser le moindre bouton de fleur cassé (à travers une suspension originale pour décorer une lampe).

mariage intimiste retro bohème

Le bouquet et la couronne style « bohème-chic » du jour J

J’ai réalisé le bouquet et la couronne ci-dessous avec de l’eucalyptus, des roses branchues rose pâle, des œillets de couleur pêche, quelques lisianthus blancs, des chardons, du gypsophile, de l’œillet vert, de la dille (discrète) et quelques craspedias séchés. Avec le recul post-mariage, je me dis que j’aurais dû mélanger totalement l’eucalyptus au bouquet plutôt que de le positionner sur l’extérieur, ça aurait donné un rendu plus folk (moins « sage »), mais dans la frénésie des préparatifs, je n’y ai pas pensé (et je suis quand même très fière de mes réalisations).

mariage intimiste retro bohème

A gauche et à droite : photos d’Audrey Rutz

Le bouquet champêtre automnal du week-end suivant

Pour ce bouquet, j’ai gardé les œillets pêche et verts de la semaine passée, de même pour les roses branchues, le chardon et l’eucalyptus, qui ont très bien tenu (les roses un peu moins que le reste, mais ça passait). J’y ai ajouté des feuillages : un vert un peu flou et un plus branchu avec de jolies boules rouges (dont j’ai malheureusement oublié le nom, si un fleuriste passe par là…). Même remarque pour l’eucalyptus, il aurait mieux valu le mélanger davantage au reste pour un résultat encore plus champêtre.

mariage fanny et romain

Les « confettis » écoresponsables

Pour la sortie de mairie, nous ne voulions pas que soient jetées des particules polluantes par terre, ni que soit gaspillé du riz. J’ai donc eu l’idée de faire jeter plutôt un mélange biodégradable constitué de feuilles d’eucalyptus et de pétales d’hortensias (les hortensias séchés ont gentiment été offerts par la fleuriste rétaise à qui j’ai acheté la plupart des fleurs : nous en avons consacré deux aux pétales, les trois autres nous ont servi de décoration pour le photobooth).

Photobooth

Il est possible de décorer simplement un « coin photo » avec des appareils photo vintage (à chiner ou à emprunter – ceux-là décoraient jusque là notre appartement), quelques bougies/ guirlandes lumineuses (qui resservent depuis, notamment en déco et pour mes shootings photo) et un peu de végétation (du jardin ou des champs), et le tour est joué ! Avec un appareil photo capable d’avoir une grande ouverture, la présence de sources lumineuses peut donner de formidables bokehs (chose à laquelle je n’ai pas repensé le jour J, dommage… vous connaissez l’histoire du cordonnier mal chaussé ?).

Vous pouvez rajouter également de vieux livres ou n’importe quel objet rappelant le thème / l’ambiance que vous avez choisi(e) pour votre mariage (à emprunter, chiner, Emmaüs regorge par exemple de trésors !).

Enfin, des moustaches, des lunettes, des chapeaux, des nœuds papillons (réels ou en carton décoré) laissés à la disposition des invités permettent de réaliser des photos amusantes ! N’ayant pas demandé l’autorisation aux membres de la famille qui se sont photographiés avec, je ne vous dévoile que les nôtres…

Guirlande bohème et  guirlande de feuillages

Pour la guirlande bohème en tissu, il suffit de relier deux arbres ou deux branches avec une ficelle, et d’y nouer des rubans et de la dentelle en alternant les matières et couleurs en fonction de vos goûts.

Pour la guirlande de feuillages : à partir d’un bâton de bois flotté, faîtes-y pendre des cordes de jute à intervalles réguliers. Accrochez ensuite sur ces ficelles des feuilles prélevées peu avant le mariage dans un jardin ou en forêt, à l’aide d’épingles en bois. Pour finir, tendez et nouez une corde à chacune des extrémités du bâton de bois flotté pour réaliser une accroche, et disposez-y votre suspension où bon vous semble.

Vases en verre ambré

Récupérez des bouteilles de bières (de votre consommation personnelle ou auprès d’un bar, comme nous avons fait), et retirez les étiquettes à l’aide d’eau chaude et de savon. Disposez-les de manière harmonieuse après les avoir remplies à moitié d’eau, puis glissez-y des fleurs et feuillages selon vos envies. Vous pouvez également y nouer de la dentelle, ou y coller des numéros ou autres décorations. Une idée complémentaire : réalisez des disques en argile auto-durcissant et gravez-y (ou « imprimez en relief » à l’aide d’un tampon) un symbole, un chiffre etc. et nouez un disque à chaque bouteille.

Suspension végétale triangulaire

Récupérez trois morceaux de bois flotté à peu près égaux et avec un peu de ficelle, nouez-les entre eux de manière à composer un triangle. Dans l’un des angles, accrochez-y (à l’aide de fil de fer vert fin) des branches d’eucalyptus et/ou autre feuillage de votre choix (ainsi que des fleurs si vous le souhaitez). Il est également possible de réaliser un petit tissage dans l’un des autres angles (voir cet article pour la méthode à adapter à ce support).

Une piñata

Pour réaliser une piñata, il est nécessaire de récupérer du carton, de disposer de papier crépon, de peinture, de ficelle, de colle… et de gourmandises à glisser dedans ! On trouve déjà plusieurs chouettes tutos sur différents blogs (dont celui-ci), je ne m’embarque donc pas dans cette démarche.

mariage intimiste

Retour sur le déroulement du mariage

Le jour du mariage

Comme je vous le disais, nous avons réalisé un mariage vraiment intimiste le jour J, avec seulement nos parents et frères-soeurs (et ma meilleure amie qui ne pouvait être présente le week-end suivant, dédié aux amis). La cérémonie à la mairie a été suivie pour nous d’une session photo d’une heure avec notre photographe, pendant que nos invités prenaient un goûter chaud (on était au mois de novembre) . Nous avons célébré ensuite l’événement dans l’une des jolies maisons rétaises de ma belle-mère (celle-là même où nous nous avions fêté notre PACS quelques années plus tôt !), avec la jolie vaisselle qu’elle contient et quelques compléments et objets que nous avions chez nous ou chinés pour l’occasion.

Question animation, nous avions prévu un  vin d’honneur, des jeux (piñata et jeux musicaux) puis un dîner sous forme de buffet à la cool, élaboré par nos soins. La soirée s’est conclue à la guitare et au ukulélé (grâce à mon beau-frère et à ma belle-soeur que je remercie encore).

mariage intimiste retro bohème

mariage intimiste retro bohème

mariage intimiste retro bohème

mariage intimiste retro bohème

Photos : Audrey Rutz (à l’exception de celle avec la valisette)

Pour le buffet, nous avions choisi des recettes à la fois simples et chouettes, qu’on a réalisées la veille et le jour J avec l’aide de ma belle-sœur avec une majorité de produits bio et locaux (dont un peu de vrac) : muffins roquefort et noix, carpaccio de cabillaud au citron, marrons, fromages artisanaux… Ci-dessous, une des rares photos que nous avons pensé à prendre pendant la préparation des plats.

mariage intimiste retro bohème

mariage intimiste en famille

Un week-end dans les Pyrénées

Le week-end suivant celui du mariage, nous avons loué un gîte dans les Pyrénées avec quelques amis (nous étions 7), l’occasion en outre de réaliser une très rapide cérémonie laïque le dimanche. Un cadre champêtre avec un repas de circonstance le premier soir, du thé, du vin chaud, une raclette le lendemain (et les restes du premier repas), des jeux de société et des balades autour du gîte… Une autre manière simple, cosy mais super esthétique et mémorable de fêter une union !

Pour la suite des photos de ce week-end dans les Pyrénées, c’est par ici !


J’espère que mon article vous aura donné quelques idées : n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires ou à me poser vos questions.

A propos

Hello et bienvenue ! Je suis Fanny, photographe de 32 ans. J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Originaire de Charente-Maritime, j'ai vécu dans différentes villes en France et à l'étranger (Espagne et Etats-Unis) depuis ma majorité. J'ai emménagé en août 2020 à Montpellier.

6 Commentaires

  • Marion - Mangue Coco
    2 décembre 2017 at 20 h 17 min

    Tu es magnifique en mariée, et au vu de votre sélection ça devait être un mariage intimiste mais superbe. Félicitations pour votre union, tous mes vœux de bonheur pour vous deux ! <3 Gros bisous !

    Répondre
    • parenthesecitron
      3 décembre 2017 at 18 h 05 min

      Oooh merci, tu es adorable ! <3

      Répondre
  • Estelle
    5 décembre 2017 at 8 h 40 min

    Coucou Fanny !

    La beauté de ce billet : ton mariage avait l’air si doux 🙂
    Merci pour ces bonnes adresses éthiques qui pourront servir à beaucoup !
    Ta robe était magnifique, toi aussi, ton chéri très élégant en costume.

    à bientôt,
    Estelle

    Répondre
    • parenthesecitron
      5 décembre 2017 at 13 h 00 min

      Merci beaucoup Estelle, tu es adorable ! Oui c’était très chouette, doux et bohème comme on aime. Je suis en train de récupérer les photos de notre photographe (mairie et séances photos après), je suis happy ! 🙂

      Répondre
  • chloé roze de gracia
    8 juin 2020 at 15 h 35 min

    Coucou!
    Je n’avis pas prêté attention à ce billet en découvrant ton blog, mais quelle pépite! J’aurais bien aimé le trouver lors des préparatifs avant notre mariage l’an dernier, il regorge de bonnes addresses!
    Tout est emprunt de cette délicate poésie très folk, comme tu la décris, c’est magnifique!

    Répondre
    • parenthesecitron
      8 juin 2020 at 16 h 00 min

      Merci beaucoup pour cet adorable message ! C’est en effet une ambiance que je continue d’adorer, même 2 ans et demi après 🙂

      Répondre

Me laisser un commentaire