0
Portugal

Une journée à Sintra

18 mai 2016
sintra

Parcours du voyage (avril 2016)

 Lisbonne du 10 au 13 + Sintra le 14

 Porto les 15, 16 et 18 + Guimarães et Braga le 17

Deuxième étape de mon premier voyage en solo : Sintra.

sintra

sintra

La Quinta da Regaleira

Une journée très particulière, placée sous le signe de l’eau. Un recoin de grotte mal éclairé de la Quinta da Regaleira m’a empêchée de voir que la galerie empruntée débouchait en fait sur l’étang (non, ici on ne fournit pas les lampes torches, on demande aux gens d’allumer leur portable, et on ne bloque pas l’issue non plus, c’est plus drôle quand les gens font connaissance avec les algues de l’étang).

En me dirigeant vers un coin obscur, je suis donc tombée et me suis trempée jusqu’à mi-cuisses ! J’ai perdu une heure à sécher le tout avec le sèche-mains des toilettes, parce que rien non plus n’est fait pour vous venir en aide dans ces cas-là. En cas de mauvais temps (donc de très mauvaise lumière), et de manière générale si vous avez des enfants, soyez particulièrement vigilants si vous vous y rendez, car cela arrive très fréquemment mais rien n’est fait pour sécuriser les lieux !

Pourtant, ils en valent vraiment la peine. Recueil de légendes, figures ésotériques et de symbolisme, il y a des choses magnifiques à voir à la Quinta da Regaleira, dont le fameux puits initiatique. J’espère pouvoir y retourner pour le visiter mieux en et parler davantage…

sintra

sintra

sintra

sintra

Quand les projets tombent à l’eau…

A cette anecdote, j’ajoute une pluie ennuyeuse le matin qui s’est transformée en véritable déluge l’après-midi, avec un bus 434 (celui qui fait une boucle pour desservir les principaux sites) toujours tellement rempli qu’il ne prenait même plus la peine de s’arrêter (même lorsqu’on a payé le ticket 1 journée). L’astuce que j’ai trouvée, l’unique, a été de revenir de la Quinta vers le centre de Sintra à pied pour le reprendre plus haut dans la boucle, après une queue d’une demi-heure. Une fois dedans, debout et serrée comme une sardine (pour faire local), je me suis dit que ça ne pourrait pas être pire et qu’au moins je pourrais visiter un autre site avant de partir. Erreur !

En arrivant sur le parking du Palacio da Pena, je me suis rendu compte que la pluie moyenne était devenue torrentielle, ce que les vitres du bus m’avaient caché à cause de la buée. Impossible de visiter le Palacio dans ces conditions, les trois quarts du domaine étant constitués de parcs, donc d’extérieur. Enfin, c’eût été possible mais stupide, étant donné la météo, le manque de visibilité dans le parc et sur ses alentours, ainsi que le prix élevé de l’entrée (16€). J’ai donc fait le choix d’attendre le retour du bus 434 pour rejoindre la gare et revenir à Lisbonne, les prévisions météo indiquant que le mauvais temps allait se maintenir, voire encore empirer (pour rajouter quoi ? de la grêle, un orage ?). Problème, je n’avais pas de parapluie, il n’y avait pas d’abri-bus, et pas de bus non plus avant 30 minutes (ce que j’ignorais au moment d’attendre).

sintra

Résultat ? Un retour en train vers Lisbonne trempée jusqu’aux os, la pluie ayant traversé ma parka (non-imperméable), mon pull et même mon tee-shirt à manches longues.

Malgré ces mésaventures et une vue inexistante pour cause de brume et pluie, Sintra ne manque pas de charme. Si je retourne au Portugal, je ne manquerai pas d’y consacrer une journée ou deux, avec du soleil j’espère ! C’est en effet un bon plan puisque la ville est située à 30 minutes de Lisbonne via un train (moins de 5 euros aller-retour).

Hola! Moi c’est Fanny, 29 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Je vis en Espagne (Donostia – San Sebastián) depuis plus de 3 ans, et m’envole d’ici quelques mois aux USA pour de nouvelles aventures…




    Laisser un commentaire