Menu
Découvertes

Découverte des sachets de préparations pâtissières Marlette

Sur l’île de Ré en août dernier, deux sachets de préparations pâtissières offerts par ma belle-mère nous ont permis à l’amoureux et moi de découvrir Marlette, une marque parisienne qui puise son inspiration directement au cœur de cette jolie île charentaise. Le nom de la marque provient des prénoms des deux créatrices, Margot et Scarlette.

Le concept ? Des ingrédients bio et locaux (notamment les farines), ou issues du commerce équitable (épices), des recettes savoureuses et un joli packaging, pour des préparations prêtes à l’emploi permettant de réaliser cakes, financiers, pains, muffins… Il y en a pour tous les goûts ! Aux ingrédients secs rassemblés, pesés et mélangés proposés dans les sachets, il faut rajouter (selon les recettes) œufs, huile ou beurre.

Si d’un point de vue écologique (emballage) et financier (chaque paquet coûte de 5 à 7€), je ne m’en servirais pas au quotidien personnellement, force est d’admettre qu’en voyage ou dans les situations d’urgence (repas non-anticipé et/ou placards quasi-vides, ou besoin d’une solution sans gluten pour une visite impromptue), les préparations de Marlette peuvent se révêler très pratiques ! Rapides et faciles à réaliser en plus d’être excellentes et conçues de manière plutôt éco-responsable grâce à une sélection d’emballages et d’ingrédients minutieuse, je les recommande vraiment pour tous les gourmand(e)s !

On trouve les produits Marlette à ma connaissance dans certains Monoprix ainsi que sur les marchés de l’Île de Ré. N’hésitez pas à compléter les points de ventes en commentaires si vous en connaissez d’autres 🙂

A propos

Hello et bienvenue ! Je suis Fanny, photographe de 31 ans. J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Après avoir vécu à Donostia - San Sebastián (en Espagne) pendant 3 ans 1/2 puis à Boston (dans le Massachusetts aux US) pendant 2 ans, je suis rentrée au printemps 2020 en France.

Pas de commentaires

    Me laisser un commentaire