Un séjour à San Sebastián : plages et monts

Catégories Donostia - San Sebastian
séjour à donostia - plages et monts

A 20 minutes de la frontière franco-espagnole, San Sebastián (Donostia en basque) offre de nombreux points d’intérêt touristique : plages, parcs, relief, architecture, ambiance romantique ou festive, divers musées… Gâtée par la nature, celle que l’on surnomme aussi « la Perle de la Cantabrique » (du nom de la mer qui la borde) propose un mélange des genres très attractif. Alors, que voir, que faire, que visiter à San Sebastián ?

Les plages

Tout d’abord, la ville est célèbre pour ses plages de sable fin qui sont au nombre de trois (quatre si l’on compte celle de l’île Santa Clara, située entre les monts Igeldo et Urgull). La vue est superbe quelle que soit la plage, elles se distinguent donc davantage par l’ambiance qui y prédomine que par le paysage environnant. Si vous êtes accompagnés d’enfants, vous privilégierez sûrement une des deux premières.

Plage d’Ondarreta

D’une longueur de 600 mètres, la plage d’Ondarreta est située tout à gauche, entre le Mont Igeldo et le Parc Miramar. L’atmosphère y est familiale, il y est possible de se consacrer à différents sports de plage et de profiter d’une vue sur l’ensemble de la baie.

Plage de la Concha

D’une longueur de 1350 mètres, celle-ci longe la partie de la ville qui s’étend du Parc Miramar au port (au pied du Mont Urgull). C’est la plage la plus célèbre et aussi la plus familiale. Avec ses bains de soleil et ses parasols blancs à rayures bleues, ses vestiaires et ses douches, elle a gardé un certain côté « chic », renforcé par la présence du Café de la Perla qui la domine.

Plage de la Zurriola

D’une longueur de 800 mètres, cette plage de San Sebastian se trouve de l’autre côté du Mont Urgull, et s’étend jusqu’au Mont Ulía. Elle est très prisée à la fois par les jeunes et les surfeurs (pour ses vagues impressionnantes), qui ont fortement contribué à la redynamisation du quartier attenant, Gros. L’effort architectural que représente le Kursaal (construit en 1999) a permis également une nouvelle attractivité culturelle (le bâtiment accueillant concerts, ballets, opéras…).

Les Monts

Si la farniente sur la plage n’est pas votre tasse de thé, pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et explorer les monts qui entourent chacune d’entre elles ?

Le Mont Igeldo

Le Mont Igeldo abrite un parc d’attractions un peu désuet voire kitsch mais au charme néanmoins certain, avec ses montagnes russes à flanc de falaise, ses auto-tamponneuses et attractions en tout genre… Le funiculaire qui permet d’y accéder et qui date de 1912 arrive justement à son niveau. La vue depuis les terrasses attenantes au parc est à couper le souffle, englobant l’ensemble de la baie et l’arrière de l’île Santa Clara, sans oublier les Pyrénées toutes proches… On peut aussi apercevoir sur le Mont Igeldo une tour fortifiée –Torreón- (ancien phare devenu mirador), ainsi que le phare construit plus tard sur le flanc ouvert à la mer. Le Mont Igeldo est le point de départ de différentes randonnées, dont celle permettant de rejoindre Orio en longeant la mer.

A son pied, ne manquez surtout pas de cheminer jusqu’au Peine del Viento (Peigne du Vent), œuvre de l’artiste local Eduardo Chillida se détachant sur la mer. Le lieu est très prisé lors des fortes marées de la basse-saison. Il présente également une dimension géologique intéressante.

Le Mont Urgull

Situé entre les plages de la Concha et de la Zurriola, le Mont Urgull est dominé par le Castillo de la Mota, un ancien château-fort ayant servi de repère aux troupes napoléoniennes lors de la Guerre d’Indépendance (au début du XIXème siècle). A sa cime, un Christ bienveillant surplombe la ville. Il est possible de monter en haut du château (en profitant au passage des expositions proposées sur l’histoire de la ville) afin de profiter de la vue imprenable sur le vieux centre, le port et la baie. Avec ses canons d’antan, ses sentiers boisés, son bunker désaffecté et ses vues dérobées sur la mer, le port et Santa Clara, il s’agit d’une visite incontournable !

Le Mont Ulia

Le Mont Ulia est situé au bout de la plage de Zurriola. Il constitue le point de départ d’une randonnée de 8 kilomètres permettant de rejoindre la ville de Pasaia (l’arrivée promettant des paysages sublimes) en profitant d’un autre point de vue surélevé sur la ville.

Si vous préférez les ambiances urbaines et souhaitez découvrir le cœur de la ville et d’autres lieux tout aussi attirants, ne manquez pas les articles ci-dessous :

Pour découvrir d’autres prises de vues de Donostia – San Sebastián, n’hésitez pas à parcourir d’autres articles de mon blog.

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *