Instagram

0
Bonnes adresses

Les bonnes adresses gourmandes de Donostia – San Sebastián

29 mai 2017
adresses gourmandes donostia

En l’espace de deux ans et demi de vie à Donostia (edit : 3 ans et demi avant de partir pour Boston), j’ai eu l’occasion de tester certaines adresses (et même pour certaines d’en devenir une habituée), d’apprendre et apprécier la culture basque et donc certaines coutumes et produits locaux.

Voici donc une sélection de bonnes adresses à Donostia que je recommande pour les petites soifs et les grandes faims (ou l’inverse), des cafés aux bars à pintxos en passant par les petits commerces et les brasseries !

Les cafés-bars

Koh Tao

 Bengoetxea Kalea, 2 (Centro)

Je pourrais l’appeler « mon QG » : en deux ans et demi, c’est à ce jour celui que j’ai le plus fréquenté (et ça le restera très certainement jusqu’à notre départ) ! Cocooning en hiver (mais bondé), plus tranquille en été quand les gens le délaissent pour les bars comportant une (vraie) terrasse, j’aime son ambiance alternative, les playlists qui sont diffusées, le goût du café (c’est ici que j’ai appris à l’apprécier !), la déco à base de meubles chinés et vaisselle dépareillée, ainsi que la gentillesse des serveurs. Les jus de fruits et gâteaux maison sont aussi incontournables. Un café coûte en moyenne 1,40€, un jus de fruit pressés (partageable vu la quantité) 4€, une part de gâteau 2,50€ : de quoi faire une pause gourmande sans se ruiner !

Le Koh Tao accueille parfois des concerts, qui se déroulent alors dans une ambiance intimiste et feutrée très agréable. En semaine c’est un endroit parfait pour travailler, puisque le wifi y est gratuit.

Kafé Botanika

Gernikako Arbola Pasealekua, 8 (Centro)

Dans un cadre agréable (à quelques pas du fleuve Urumea), ce café est composé d’une petite cour-terrasse avec jolis bacs à fleurs et oranger ainsi que d’un rez-de-chaussée d’immeuble comportant une jolie avancée façon véranda. D’un point de vue déco et cadre, on s’y sent vraiment bien (j’adore personnellement les coins banquettes à l’intérieur).

L’endroit possède une offre large de restauration, et est recommandable particulièrement pour ses quiches, tartes et pour son excellent cake au citron et son cheesecake. Les jus de fruits sont originaux et orientés healthy, avec de la carotte, du chou kale ou de la betterave par exemple (au même prix qu’au Café Koh Tao mais en moins grande quantité). Il y a en outre plusieurs possibilités végétariennes (voire véganes), pas toujours très bon marché par contre (mais c’est bon). J’ai tendance à le fuir le dimanche après-midi en revanche, n’était pas du tout fan de la programmation musicale « live » avec DJ, trop forte pour pouvoir converser sans hurler ou même simplement lire ou travailler (wifi gratuit).

Belgrado (Denetatik un poco)

 Nafarroa Hiribidea, 2 (Gros)

Le Belgrado est un café-bar très grand, construit sur plusieurs niveaux, dont l’ouverture par les propriétaires du Koh Tao a eu lieu à peu près un an après notre emménagement. Il est situé au bout de la plage Zurriola et possède une vue sur la mer (bien qu’un peu éloignée tout de même). De temps en temps, le Belgrado accueille des événements comme un marché artisanal auquel j’ai pu participer trois fois avec My Boho Things, ou des ateliers couture / tricot organisés en petits comités.

La particularité de ce bar est de proposer à la vente en permanence de nombreux produits faits-main et locaux, des vêtements à la déco en passant par du pain et du fromage (et de la pâtisserie fine).

Les produits comme le café, les jus de fruits et les thés sont similaires au Koh Tao, mais le Belgrado offre davantage de possibilités de restauration en continu, c’est même un de ses gros points forts : il y a là-bas une offre large et qualitative de pâtisserie, pintxos et bocadillos, ainsi que du gaspacho et des burgers (dont un végane).

Il est également très sympa de s’y rendre (même en week-end) pour y travailler, le wifi étant là aussi gratuit.

Les bars à bière (artisanale)

Avant tout, quelques mots d’espagnol à connaître pour commander une bière :

  • cerveza rubia (bière blonde)
  • cerveza tostada (bière torréfiée, soit ambrée soit noire en général)
  • cerveza negra / morena / oscura (bière brune)
  • cerveza local (bière local)
  • cerveza artesana (bière artisanale)
  • pinta (pinte, c’est plutôt transparent)
  • caña (un demi, au Pays basque du moins, attention si vous voyagez ailleurs en Espagne où la caña correspond à 1/4 de pinte !)
  • zurito (1/4 de pinte – au Pays basque, si vous avez bien suivi !). 
  • una cerveza tostada, por favor! 

Mala Gissona

 Zabaleta Kalea, 53 (Gros)Site web

Mon adresse préférée pour boire une bière à Donostia, et pour moi la meilleure marque de bière artisanale locale (même si The Basque Brewing Project se défend aussi très bien). D’autres bières sont importées et disponibles, mais ma préférée à ce jour reste la Mala Gissona Porter, une bière brune avec un goût très subtil entre caramel et café.

Pub Drop

 Reyes Catolicos Kalea, 18 (Centro)

Un bar sympa lorsqu’on souhaite suivre un match de rugby sur écran géant et en bonne compagnie, avec une belle sélection de bières artisanales (souvent importées, mais pas uniquement).

Alkerbeltz

 Mari Kalea, 19 (Parte Vieja)

Plus sombre que les autres et un peu en contrebas de la rue, ce bar sans prétention dégage pourtant une ambiance très sympa, idéale pour les fins de soirée (« le dernier verre avant de rentrer »). Il dispose en été d’une grande terrasse non loin de la mer. J’ai bu là-bas une des meilleures bières à ce jour, une bière stout avec accents de vanille et de café (oui c’est possible, et c’est juste dingue !).

Les restaurants

La Fabrica

 Portu Kalea, 17 (Parte Vieja)Site web

Produits frais choisis en fonction des saisons, ambiance également parfaite pour un dîner romantique (ce n’est pas forcément si simple à trouver à Donostia !), ce restaurant vaut vraiment le détour !

Maiatza

 Enbeltran Kalea, 3 (Parte Vieja)Facebook

Une adresse plus simple, idéale par exemple pour un thé ou pour une salade sur le pouce : Maiatza travaille avec des aliments healthy, comme des pois chiches ou des lentilles, et propose des recettes variées. Les amoureux de burger ne seront pas en reste, végétariens et véganes inclus puisqu’ils auront droit à deux alternatives, le burger végane -jusqu’au pain- étant d’ailleurs mon burger préféré de la ville (avec tomates confites et brie !).

Les petits commerces

Elkano

 Elkano Kalea, 1 (Centro)

Une petite fromagerie où l’on peut demander à goûter le fromage avant de l’acheter, et le choisir au poids ou par moitié. Un service sympa et une qualité irréprochable !

elkano donostia

The Loaf

 Zurríola Hiribidea, 18 (Gros) / Matia Kalea, 11 (Antiguo) | Facebook

Dans cette boulangerie, on trouve une variété de pains originaux (au curcuma par exemple) : les prix sont parfois un peu élevés, mais cela vaut le coup d’essayer car le goût est au rendez-vous ! L’enseigne a eu tellement de succès qu’elle a ouvert un autre (vraiment petit) point de vente dans le quartier d’Antiguo. Et d’autres sont à l’étude vu le succès rencontré, donc dans les prochains mois on en trouvera sûrement ailleurs dans Donostia.

 

watercolor

 

Les bars à pintxos

Et bien sûr, une sélection d’adresses gourmandes à Donostia – San Sebastián ne saurait être complète sans les bars à pintxos, ces lieux conviviaux où l’on mange la plupart du temps debout (et à l’heure espagnole, bien sûr, donc à partir de 13h30 et de 21h pour profiter de l’ambiance, même s’ils sont souvent ouverts plus tôt dans la volonté de s’adapter à la demande touristique).

Si vous ne savez pas ce qu’est un pintxo, petite piqûre de rappel avec cet article écrit un peu avant d’emménager ici (et même d’en avoir ne serait-ce que l’intention, dans une coïncidence formidable puisqu’il s’agissait à l’origine d’une demande professionnelle). Il est de coutume de prendre 1 ou 2 pintxos dans un bar avant d’en changer : le prix des pintxos varie de 1,50€ à 3€ en général. Il est d’usage de les accompagner d’un verre de sidra (voir mon article sur les cidreries basques pour en savoir plus sur ce cidre particulier), en général autour d’1€ le verre, ou d’un vino tinto -vin rouge- / blanco -vin blanc / verdejo – un vin vert assez fruité pas très connu en-dehors de l’Espagne et du Portugal, auquel va pourtant ma préférence dans ce contexte), autour de 2€ le verre.

La Cuchara de San Telmo

 31 de Agosto Kalea, 28 (Parte Vieja)

Cet endroit exigu mérite le détour pour ses raciones (petits plats) à tomber ! On est davantage sur du moyen format (entre le pintxo et le plat), donc aux alentours de 5 à 7€ selon le contenu. Suggestion : la salade avec bufala (selon la saison) ou le cochinillo (pour les non-végétariens).

Zeruko

 Arrandegi Kalea, 10 (Parte Vieja)

Pour découvrir des pintxos modernes et des bouchées originales, cet endroit régulièrement récompensé par des prix culinaires est parfait. Le bacalao fumé est l’attraction du lieu, mais il y a toujours plusieurs options végéfriendly très originales. Les pintxos y sont un peu plus chers qu’ailleurs (4€ en moyenne – selon qu’on les prenne au bar ou chauds) mais constituent véritablement une expérience à ne pas faire manquer à votre palais et à vos yeux ! On choisit les pintxos au bar, comme partout, mais un serveur emporte votre choix en cuisine pour que l’assiette soit agrémentée d’un coulis, de petits oignons ou autre surprise.

Mandragora

 Jose Maria Sert Plaza, 9 (Antiguo)

Je conseille Mandragora pour le cadre agréable, ses rollitos de verdura à tomber et le choix de tartines intéressant. Une bonne adresse si vous vous trouvez dans le quartier Antiguo (vers la plage Ondaretta).

Gandarias

Pour les végétariens, il faut soit opter pour un pintxo du bar (la bûche de chèvre caramélisée avec tomate confites et pistaches), soit pour un risotto de idiazabal con hongos (un risotto aux champignons et idiazabal, un fromage local), une tuerie vraiment abordable (moins de 3€) ! Pour les autres, Gandarias propose un grand choix de pintxos, parmi lesquels la carrillera de buey (joue de boeuf), un incontournable. Compter plutôt 5€ pour ce mets (certes spécial mais avalé en 2 bouchées, tout est dans la cuisson dixit mes amis).

Atari

 Calle Mayor, 18 (Parte Vieja)

Atari est un de mes bars à pintxos préférés, j’aime y aller pour son cadre chaleureux et la qualité des produits ! Suggestions : la merluza ou le pulpo pour les non-végétariens, et sinon les pintxos au fromage (dont un bleu excellent).

L’Academia

 Calle Mayor, 17 (Parte Vieja)

Adresse jouxtant la précédente, ouverte plus récemment par les mêmes propriétaires, elle mérite tout autant le détour. J’aime beaucoup le cadre (en photo les deux pintxos que j’ai l’habitude de déguster là-bas) !

Km.0

 Duque de Mandas, 35 (Egia)

Un endroit 100% végé-friendly, puisqu’on n’y trouve aucune trace de produit d’origine animale. Les saveurs sont surprenantes et agréables (la tortilla sans œufs a d’ailleurs été validée par plusieurs non-végéta*riens m’accompagnant). Une adresse qui plaira aux végéta*iens comme aux curieux !

Malandrino

 Calle de Miguel Imaz, 4 (Gros) Calle de Miguel Imaz, 4 (Antiguo)

C’est une adresse un peu à part puisqu’il s’agit d’une enseigne italienne, mais elle est célèbre localement pour ses pizza-pote, ces happy hours de la pizza. Pour 2€ on peut consommer une pizza + un verre de vin, ou juste 1€ la part de pizza. La pizza-pesto est mon choix n°1 ! Il existe une adresse dans le quartier de Gros (pratique si vous étiez en train de chiller sur la plage Zurriola) et une adresse plus récente dans Antiguo (si vous aviez opté pour la plage d’Ondaretta). Contrairement aux pintxo-pote qui ont lieu habituellement le jeudi (dont le fameux gastro-pote du Mercado San Martin, souvent accompagné de concerts), le pizza-pote de Malandrino a lieu le mercredi soir.

J’espère que cet article vous aura mis l’eau à la bouche (moi, j’y retourne !).




    Laisser un commentaire