Instagram

0
Etats-Unis

4 jours à la découverte de New York

18 janvier 2019
4 jours à NY

New York, New York, ça remonte déjà à octobre dernier et je suis donc bien contente d’avoir pris quelques notes pour vous en parler comme si c’était hier (ou presque) ! Nous avons passé l’équivalent de 4 jours là-bas en compagnie de ma belle-mère et par conséquent nous avons pu en avoir un bon aperçu (même si je suis convaincue qu’une telle ville ne peut se visiter réellement en 5 jours, tant il y a à voir, à faire, à vivre, à ressentir).

Si je n’ai pas passé les dernières années à rêver de me rendre à New-York, j’avoue que j’avais assez hâte depuis notre emménagement à Boston, car lorsqu’on commence à vivre dans un nouveau pays, on a envie de le comprendre mieux et donc pour cela de le découvrir davantage. New-York est pour cela une ville incontournable (un peu comme San Francisco et d’autres destinations que j’avais notées sur ma travel wishlist américaine) et malgré mon absence de passion pour les villes aussi-grandes ainsi que pour les gratte-ciels et autres édifices du genre à vous filer un torticolis, j’avoue que l’on peut y trouver facilement son compte tant les centres d’intérêts y sont nombreux.

Je vais vous présenter New-York à travers les lieux que l’on a visités, et surtout nos coups de cœur, ce n’est donc pas (ça ne peut pas l’être) un guide exhaustif. On y retrouve quelques centres d’intérêts connus et quelques points plus insolites. De même, je glisserai quelques idées en fin d’article (qui nous serviront pour une prochaine visite, car nous avons manqué de temps à y consacrer).

Coups de cœur à New-York

Tribeca

Une fois n’est pas coutume, j’ai découvert ce quartier et notamment ce joli passage suspendu sur Instagram, au hasard de mon feed. J’avais mis de côté cette publication car cela m’avait intriguée, et j’y ai repensé en préparant rapidement notre séjour (qui s’est surtout organisé sur place grâce à Romain). N’ayant pas plus d’informations que le nom du quartier, l’idée était surtout de s’y promener, mais la chance nous a souri car nous avons trouvé cette jolie rue plutôt rapidement.

Tribeca est dailleurs un quartier qui me semble assez méconnu, en tout cas il n’est pas parmi les plus cités lorsque l’on pense à New-York, et pourtant il a beaucoup de charme et est agréable à traverser.

4 jours à NY

4 jours à New York

Brooklyn Heights / Bridge

Un spot immanquable à mes yeux, d’abord pour la promenade avec vue sur le pont de Brooklyn, d’en bas, puis ensuite pour celle sur la baie de New-York, une fois sur le pont. Ne pas hésiter en effet à grimper et à le traverser, car l’expérience en vaut la peine (attention à ne pas y faire d’écarts, certains passages sont étroits et les vélos y passent très vite !).

Anecdote : on y a croisé des dompteurs de serpents, dont le but était de gagner un peu d’argent en permettant à certain(e)s de porter les bestioles sur eux. Ce n’est pas ma tasse de thé du tout perso, mais je ne juge pas… Contrairement aux araignées, je peux m’en approcher un peu et je les supporte en photo mais il ne faut pas m’en demander davantage.

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

West Village / Soho

On a traversé Cypress Hills, Greenwich Village et Soho en s’arrêtant de temps à autres dans des galeries d’art (ma belle-mère étant peintre, nous avons souhaité en voir plusieurs, mais les styles présentés ne nous ont pas spécialement plu).

Ce coin est plutôt agréable à parcourir. Au détour d’un parc, nous avons croisé des échiquiers ainsi que des joueurs en attente de rivaux.

4 jours à NY

4 jours à New York

Chelsea Market

J’ai bien aimé parcourir Chelsea Market, un repère de bonnes adresses et/ou un régal pour les yeux (selon les besoins, nous nous sommes classés dans le second cas). Il y a tout de même dans ces halles une boutique qui vend des produits un peu étranges…

4 jours à NY

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

La High Line (Chelsea)

Je n’imaginais pas trouver ce genre d’aménagement à New-York. Si la High Line est encore récente (inaugurations successives de tronçons en 2006, 2009 et 2014) et que l’on pense de fait plutôt à Central Park comme poumon New-Yorkais, l’endroit mérite cependant largement le détour pour son originalité, l’atmosphère type « écrin de nature » qu’il renferme et les perspectives qu’il offre sur la ville (pas les meilleurs points de vue, mais très valables tout de même !).

Pour résumer, la High Line est une sorte de voie verte suspendue en plein cœur de la ville et que l’on traverse de manière linéaire (d’où son nom). Il paraît que c’est la Coulée Verte parisienne qui a inspiré ce projet. Le quartier de Chelsea a été particulièrement revitalisé avec ce projet, et ça se voit en le traversant tant les concepts immobiliers récents sont foison (et on est clairement ici sur de l’habitat de luxe).

Au-delà du caractère de promenade inhérent à un tel projet, ce qui m’a séduite c’est l’aspect écologique. En plein cœur d’un enchevêtrement urbain poussé de copropriétés et gratte-ciels, la High Line abrite un réel écosystème, retient des eaux de pluie, apporte fraîcheur et oxygène aux habitants et passants. Pour le coup, je voudrais bien la même chose à Boston, il s’agit d’un gros gros coup de cœur.

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Rockefeller Center (Top of the Rock)

Pour admirer New-York d’en haut, trois options principales : le Rockefeller Center, l’Empire State Building, et la One World Trade Tower. La première a l’avantage d’offrir une vue sur la seconde (plus esthétique, voir photo ci-dessous) ainsi que sur Central Park. La seconde est un peu plus haute, et la troisième encore davantage (mais plus excentrée peut-être).

La tour Rockefeller abrite un centre commercial du même nom ainsi que le Top of the Rock, l’étage panoramique offrant une vue imprenable sur la ville (enfin, « offrant »… façon de parler car l’entrée est loin d’être donnée) à partir du Comcast Building : 70 étages pour près de 260 mètres de haut !

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Museum of Modern Art (MoMA)

Le MoMA est un des musées incontournables de la ville. Pour voir à la fois le Metropolitan Museum of Art et le MoMA, notre temps de séjour était trop court, il faut prévoir facilement 1/2 journée par musée au minimum (mais peut-être reviendrons-nous un jour). Le musée avait un étage entier fermé lors de notre visite ainsi qu’un autre coin, mais si vos dates coïncident avec les ouvertures de certaines expos il faut en effet beaucoup de temps pour le parcourir.

Ayant complètement oublié que mon tableau préféré de Van Gogh (La Nuit Etoilée) se trouvait au MoMA (et non à Amsterdam, comme je l’ai longtemps cru avant de constater par moi-même mon erreur), j’ai une eu une jolie surprise au détour d’une galerie ! Je ne l’ai prise en photo qu’avec mon téléphone rapidement pour communiquer l’anecdote à ma maman via WhatsApp, étant donnée la qualité je vous en épargne la vue. Si vous ne connaissez pas, cliquez là pour le voir, il est beeaaaaau !

De manière générale, je me suis régalée avec cette visite, notamment à l’étage des tableaux de peintres impressionnistes et expressionnistes européens tels que Van Gogh, Gauguin, Cézanne, Picasso, Braque, Seurat… Les différentes expos plus ou moins temporaires sont captivantes, j’ai par exemple été très admirative devant le travail de Charles White (on avait droit à toute une rétrospective). The Long Run est une autre expo assez chouette, notamment grâce à l’installation de Lee Bontecou et à ses jeux d’ombres. A noter, nous avons aussi eu une expérience un peu insolite de réalité virtuelle dans une ville futuriste (City Dreams par Bodys Isek Kingelez).

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Williamsburg

Quartier de Brooklyn autrefois un peu mal famé, Williamsburg est aujourd’hui fréquenté par davantage de touristes (encore que nous étions pour le coup bien seuls, et c’était tant mieux) en raison de l’émergence d’adresses alternatives / hipster (voir Sunday In Brooklyn en fin d’article) et de la richesse des street-arts que l’on peut y observer. Nous avons traversé Williamsburg sous quelques averses de pluie, j’en ai admiré bien davantage que ce que j’ai pu photographier, mais je pense que l’on voit clairement sur mes quelques clichés l’originalité de ce quartier ainsi que parfois l’inventivité de ses habitants.

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à NY

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Autres visites à New-York

Financial District

C’est un des quartiers emblématiques de New-York et pourtant clairement, c’est celui que j’ai le moins aimé : l’esthétique grise des gratte-ciels et hauts buildings, très peu pour moi vue d’en bas. On visite Financial District pour « admirer » le City Hall avec la statue de Georges Washington, la fameuse bourse de Wall-Street (avec une pensée pour le film de Martin Scorsese et Leo !), ainsi que le Taureau de Wall Street.

4 jours à New York (3)

Ground Zero

Déjà plus impressionnant même si pas forcément pour des raisons joyeuses, un peu plus loin dans Lower Manhattan se trouve le World Trade Center et donc l’ancien emplacement des Twin Towers, régulièrement nommé Ground Zero depuis les attentats.

A l’emplacement des tours on trouve aujourd’hui d’immenses fontaines carrées dont le mouvement d’eau mime de manière étrange un retour perpétuel au sol. Sur les rebords, on peut lire les noms des victimes. Il semble qu’une rose soit déposée quotidiennement sur les noms de celles qui auraient fêté leur anniversaire si cette tragédie n’avait pas eu lieu (je ne me souviens plus où j’ai lu / entendu ça). Un peu plus loin, on peut observer la 1 World Trade Center, une tour qui été finalisée en 2014 et à laquelle a été donné le même nom que l’une des tours jumelles : il s’agit de la plus haute tour de New-York (re-détrônant une nouvelle fois l’Empire State Building) et même des États-Unis !

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Liberty Island et Ellis Island

Nous avons prix un ferry pour aller admirer la Statue de la Liberté de plus près, vous savez, cette fameuse statue conçue et offerte par la France aux États-Unis pour le centenaire de la Déclaration d’Indépendance américaine. C’était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur elle, grâce à l’écoute d’un audio-guide (gratuit) tout en faisant le tour de l’île. On a l’habitude de (se) la représenter verte, mais pourtant, à l’origine la Statue de la Liberté était cuivrée (à l’exception de la torche, qui elle était – et est toujours – faite d’or). Avec les années, elle a fini par patiner et perdre sa jolie couleur cuivrée, au point qu’aujourd’hui il soit difficile de l’imaginer autrement que verte. C’est Auguste Bartholdi qui a travaillé à sa conception, d’abord avec Viollet-le-Duc, puis à la mort de ce dernier, avec Gustave… Eiffel (et oui) !

La Statue de la Liberté est un grand mélange d’inspirations mêlant par exemple le fameux Colosse de Rhode ainsi que La Liberté de la poésie brisant ses chaînes de Pio Fedi et La Vérité de Jules Lefebvre (toutes deux conçues quelques années ou décennies plus tôt). L’allusion au Colosse est faite à nouveau à travers le poème de l’américaine Emma Lazarus (ajouté près de trente ans plus tard sur le socle de la statue), intitulé The New Coloss (Le Nouveau Colosse). Pour l’anecdote, je me souviens avoir appris ce poème en terminale.

Keep, ancient lands, your storied pomp!” cries she
Give me your tired, your poor,
Your huddled masses yearning to breathe free,
The wretched refuse of your teeming shore.
Send these, the homeless, tempest-tost, to me,
I lift my lamp beside the golden door !

Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge, crie-t-elle
Donne-moi tes pauvres, tes exténués,
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
Le rebut de tes rivages surpeuplés,
Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête m’apporte
J’élève ma lumière et j’éclaire la porte d’or !

Au retour, le ferry fait une halte à Ellis Island, autre endroit hautement emblématique (qui m’a donnée envie de voir ensuite le film The Immigrant dont je vous parle dans mes derniers Instants Décousus). Le musée (gratuit lui-aussi) avait l’air d’être intéressant, malheureusement comme j’étais la seule à souhaiter le parcourir, j’ai dû renoncer et me ranger à la majorité. C’est dans ces cas-là que je me dis (peut-être égoïstement) que voyager seule a ses avantages 🙂

L’un des grands intérêts du ferry est de pouvoir s’éloigner de la côte quelque peu et donc de pouvoir admirer la skyline de New-York dans son intégralité (la baie avec toutes les tours).

Sur les photos ci-dessous, on note bien d’ailleurs à quel point la nouvelle One World Trace Center Tower est haute par rapport aux gratte-ciels environnants !

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à NY

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Theater District : Broadway, Times Square

Un paradis pour le photographe, un plaisir pour les adeptes de shopping ; une hantise pour les agoraphobes, un enfer pour les écologistes… Tel est le paradoxe assez dingue de Times Square, et si vous me connaissez / suivez depuis longtemps, vous devez deviner sans peine quels étaient mes tiraillements. Ne me répondez pas « Envies de shopping ? » sous peine d’être invité(e) à lire avec plus bien plus d’attention mes articles 😉

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Manhattan

Tellement connu, tellement emblématique, le cœur de Manhattan est composé de bâtiments plutôt impressionnants. C’est clairement une balade sur la thématique architecturale qui se profile dans ce quartier, et les observations ne manquent pas. Tout d’abord, notez la finesse du Flatiron, un building long mais très peu large. Admirez ensuite l’élégance de la Public Library (la Bibliothèque Municipale) et ses vieux rayonnages (pas aussi jolie que celle de Boston, mais tout de même !).

Ensuite, faîtes un tour dans Grand Central Station pour remarquer les vieux guichets d’antan et le plafond étoilé. Plus loin, ne manquez pas le Chrysler Building, l’Empire State Building et le Rockefeller Center (dont je vous parlais plus haut dans mes coups de cœur pour sa vue imprenable sur New-York).

4 jours à New York

4 jours à New York

grand-central-station

grand-central-station

Central Park

On a traversé Central Park depuis le bas jusqu’au niveau du Guggenheim. Ici on croise une foule de gens dont certains parfois brandissent des pancartes amusantes. On se fait tenir compagnie par quelques écureuils (mais plus discrets qu’à Boston). On observe tout le long les arbres, les tours qui se découpent au loin, les barques, les joggeurs, les patineurs (à roulettes)… Plutôt reposant pour une si grande ville !

4 jours à New York

4 jours à NY

Musée Solomon R. Guggenheim

Situé sur la 5ème avenue (Upper East Side), c’est un musée que nous tenions particulièrement à voir, connaissant celui de Bilbao. Au final, nous l’avons trouvé très stylé architecturalement parlant (à l’instar de celui de Bilbao, où je retournerais bien…). Conçu sous forme de cercle continu que l’on suit à partir de l’escalier central en colimaçon, le Solomon R. Guggenheim est original mais assez petit. La galerie permanente est belle mais on en fait rapidement le tour, quant aux autres étages, ils sont occupés par l’expo temporaire (donc moins diversifiés). Actuellement cette dernière est centrée sur Hilma Alf Klint (dont j’ai personnellement aimé les travaux et la recherche artistique, mais Romain et ma belle-mère nettement moins, tout est question de goûts).

guggenheim

guggenheim

International Center of Photography

La journée durant laquelle nous avons visité le MoMA a été intégralement consacrée aux musées puisque nous avons enchaîné en milieu d’après-midi avec l’International Center of Photography. Le jeudi à partir de 18h, l’entrée de ce musée est à « tarif libre », ce qui signifie que l’entrée habituelle de 14$ est remplacée par le tarif de votre choix ; il est ceci-dit conseillé un tarif de 5$. J’aime bien les US pour ça : c’est entrée libre mais n’en profitez pas trop quand même…

Je m’attendais à un musée assez grand sur la photographie, or il s’agissait en réalité de deux simples et courts étages. L’entrée aurait été vraiment très très onéreuse au tarif normal (et je rappelle que même pour 5$ en Europe, on a des musées plus complets sur le sujet : je pense notamment à celui de Lausanne ou à celui de Porto – qui était gratuit d’ailleurs !).

Au-delà de cette déception, les expos en elles-mêmes étaient vraiment intéressantes et bien expliquées. L’auteur de l’une d’elles abordait des sujets assez durs (il s’agit d’Eugène Richards), mais j’ai été totalement captivée.

Harlem

La dernière matinée qu’il nous restait, c’était un dimanche, et Romain a eu l’idée d’aller écouter un gospel. Pour ce faire, direction Harlem ! Mais comme on était plus matinaux que la séance de gospel repérée, on s’est d’abord baladés dans Riverside (on a pu voir notamment Riverside Church) et on a traversé la Columbia University ainsi que Morningside Park (quel joli nom !).

Arrivés à notre objectif, qui était la First Corinthian Church, nous nous sommes installés au premier rang du balcon. L’accueil était très chaleureux (alors que nous avions clairement une allure de touristes-voyageurs plutôt que de membres de la Communauté), on a été très surpris et même émus de la ferveur et de la convivialité qui s’installent au fil des chants. Ces derniers en revanche étaient souvent très longs et répétitifs (parfois 8 ou 10 minutes), suppléés par des écrans géants façon karaoké et des hauts-parleurs qui nous ont rendus moitié sourds, nous gâchant un peu le moment (d’autant qu’on s’attendait à quelque chose de plus traditionnel). Je garde franchement l’idée car l’ambiance et les valeurs de partage nous ont beaucoup plu, mais si vous souhaitez une expérience plus calme et authentique, je conseillerais de trouver peut-être une plus petite église, où les chants se font a capella. Pour l’alternative « chants chrétiens », l’église de Riverside que je citais dans le paragraphe précédent en proposait justement, sans autre décor et fioritures que l’église elle-même. Avec le recul, je pense que j’aurais préféré, mais j’aurais moins été dans la découverte et peut-être moins curieuse de réitérer l’expérience dans un autre contexte.

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

4 jours à New York

Quelques infos pratiques

Nos bonnes adresses

Pour être honnête, nous n’avons pas passé notre temps à faire du shopping et nous ne recommanderions pas forcément tous les endroits où nous avons pu déjeuner : certains étaient assez banals et New-York est une ville suffisamment grande pour trouver sans peine des équivalences. 3 endroits néanmoins valent le détour, à mon sens.

Manny’s

Situé non loin de l’appartement que nous louions, cet endroit à la jolie déco vintage nous a agréablement rempli les estomacs après que nous avons déposé nos bagages. On y trouve des burgers, des sandwiches, des soupes, des desserts : tout est fait-maison et a du goût (nous n’avons pas goûté les desserts mais ils étaient fort appétissants). Le budget nécessaire n’est pas exorbitant (surtout quand on est habitués à vivre aux US et qu’on s’attend à payer plus cher encore à New-York qu’à Boston).

4 jours à NY

Pink Olive

Il s’agit d’une petite boutique de déco et papeterie, située dans East Village, avec des cartes postales toutes mignonnes, des posters, des objets de décoration originaux, des livres ainsi que de nombreux accessoires et objets pour bébé.

  439 East 9th Street, New York NY | $ | Instagram

Sunday In Brooklyn

Les prix sont vraiment assez élevés, il faut l’admettre. Ceci dit, entre les goûts incroyables (aliments frais et cuisinés sous nos yeux), l’atmosphère de l’endroit (une déco à tomber, jusqu’à la vaisselle en céramique ou bois que j’aurais bien rapportée !) et la gentillesse des serveurs, si votre budget le permet n’hésitez pas : c’est un endroit rêvé pour un brunch newyorkais !

  439 East 9th Street, New York NY | $$ | Instagram

4 jours à New York

4 jours à NY

4 jours à New York

4 jours à New York

Logement & transports

Avant de vous laisser, un petit point sur le logement et les moyens de locomotion utilisés. Nous avions déniché un studio sur Airbnb, localisé dans Brainbridge Street (Brooklyn). On rejoignait Manhattan en 20 minutes en métro, c’est assez correct étant donné la superficie de New-York.

Nous ne sommes pas venus en avion mais en bus depuis Boston (il faut compter de 3h30 à 4h, davantage s’il est en retard), c’est un moyen de locomotion moins onéreux la plupart du temps (et qui permet en outre de voyager de manière plus écoresponsable). Autre avantage, être débarqué directement à Manhattan et non en-dehors de New-York.

4 jours à NY

Pour une prochaine visite

Il y a plusieurs endroits que je souhaiterais visiter si on retourne à New-York un jour : Coney Island (qui abrite une plage et le fameux Luna Park, un parc d’attractions un peu vintage qui a l’air bien original et avouons-le, photogénique !), le Metropolitan Museum of Art, l’Empire State Building (pour changer un peu de vue)

Ce récit de séjour très photographié vous a plu ? Vous avez déjà visité New-York, vous y avez peut-être même vécu ? Parlez-m’en dans les commentaires et n’hésitez pas à y partager vos propres coups de cœur, je suis curieuse !


Envie de donner une touche poétique à vos photos ? Pensez à mes presets Lightroom !

Les photos de cet article ont été travaillées avec mon preset Pumpkin Mood (à retrouver ici).





  • Réagir
    Cosmic Sam
    19 janvier 2019 at 12 h 38 min

    De très belles photos qui illustrent bien les différentes facettes de la ville!

    • Réagir
      parenthesecitron
      20 janvier 2019 at 3 h 24 min

      Merci ! C’est vrai que New-York est très cosmopolite 😉

  • Réagir
    Ornella
    20 janvier 2019 at 14 h 16 min

    Tes photos sont très réussies et donnent vraiment envie, et pourtant dieu sait que je n’aime pas New York !

    • Réagir
      parenthesecitron
      21 janvier 2019 at 16 h 28 min

      Merci Ornella, ça fait plaisir de lire un tel commentaire ! 🙂

  • Réagir
    Amélie
    21 janvier 2019 at 16 h 24 min

    J’y retourne dans un peu moins de 3 semaines si hâte !! Tu aurais encore la rue du petit pont suspendu à Tribeca ? Jetais passé a coté lors de mon premier voyage 🙂

    • Réagir
      parenthesecitron
      21 janvier 2019 at 16 h 30 min

      Ah oui chouette ! Alors je ne l’avais pas notée et n’avais pas du tout regardé le plan quand on l’a trouvée, mais en allant sur Maps je me suis dit que ça devait être une ruelle ou un truc du genre, et je suis tombée dessus direct (coup de bol ou bien mon grand nez me sert, ah ah) : tu peux cliquer ici pour voir où c’est exactement 😉

  • Réagir
    Carnet Déco
    30 janvier 2019 at 5 h 17 min

    Très belles photos, on découvre New-York sous un nouvel angle

Laisser un commentaire