Boston en 10 quartiers • Parenthèse Citron
Boston

Boston en 10 quartiers

2 août 2018
boston vue

Déjà plus de deux mois que nous sommes partis vivre à Boston… C’est cliché mais oui, le temps passe tellement vite ! Je nous revois avec nos valises quelques jours avant, me demandant si ça allait aller en soute sans souci en termes de poids, si nous n’oubliions rien d’important en France… C’est fou comme ça paraît loin, déjà.

Depuis, on a connu deux logements, et on a aussi trouvé celui qui nous abritera pour du long terme à partir de septembre (je vous en reparlerai bientôt). En deux mois, on a pris nos habitudes quotidiennes (même si certaines seront un peu chamboulées en septembre) et découvert pas mal d’endroits… Il nous reste encore énormément à découvrir (dont les musées, que l’on garde pour la moyenne et basse saison). On a eu des week-ends tranquilles, d’autres moins, et les 15 premiers jours de juillet ayant été consacrés intensivement à cette recherche d’appartement, on a eu la sensation d’encore plus se téléporter dans le temps.

J’ai beaucoup retardé cet article pour qu’il soit assez complet et pas mal illustré, j’espère qu’il vous donnera envie de visiter cette ville (ou pourquoi pas, d’y vivre !). Il y a bien plus de 10 quartiers à Boston, mais je vais me concenter sur les principaux (et mes premières découvertes)…
carte boston illustrée

Beacon Hill

Beacon Hill est un superbe quartier situé sur une petite colline juste en dessous de Downtown et à proximité de Back Bay. A l’est, il était utilisé autrefois comme zone de pâturage, tandis que le nord du quartier était investi par les marins et les soldats, lui donnant une mauvaise réputation aux yeux des résidents bostoniens.

Au XIXème siècle, la construction des jolies demeures que l’on peut désormais y voir change complètement la donne, et en fait le quartier le plus huppé de la ville, là où d’ailleurs de nombreuses personnes ayant joué un rôle dans le rayonnement de la ville vivront au fil des décennies. En remontant Beacon Street au niveau de Beacon Hill (je précise car cette rue est d’une longueur assez impressionnante et traverse plusieurs quartiers), on peut voir de nombreuses plaques sur les maisons, en hommage à leurs célèbres occupants (parmi eux, Louisa May Alcott -auteur du livre Les 4 filles du Docteur March- et Jhon Kerry – qui fut notamment sénateur du Massachusetts et secrétaire d’Etat sous Obama). A voir absolumment dans ce quartier : Charles Street (l’artère principale abritant jolies petites boutiques, cafés et restaurants) ainsi que Acorn Street (qui a gardé ses pavés d’origine) et West Cedar Street. En visitant des studios dans ce quartier (qui se révèle être très bien situé par rapport au MIT), nous avons eu l’occasion d’emprunter les rues de Beacon Hill en long, en large et en travers, et je vous conseille de faire de même car c’est un régal pour les yeux !

beacon hill boston

beacon hill boston

beacon hill boston

ma vie à boston - beacon hill

Back Bay

Back Bay était, comme son nom l’indique, une ancienne baie. Celle-ci a été aménagée en terrain constructible et bordée de maisons victoriennes et de grandes allées végétales hausmaniennes et il n’y a pas dire, cet ensemble architectural de brique orangée mêlé à l’immense verdure (sorte de « jungle urbaine ») a un charme fou (et de fait, est très prisé) !

J’aime bien traîner aussi du côté de Copley Square, qui abrite Trinity Church et Old South Church (deux vieilles et belles église) ainsi que la fameuse bibliothèque publique (Boston Public Library) dont la salle de lecture dans la partie ancienne vaut carrément le coup d’oeil ! Pour l’anecdote, l’abonnement à cette bibliothèque est toujours gratuit car c’était une condition voulue par Quincy, le maire-donateur qui fut à l’origine de sa fondation en 1848.

Dans Back Bay, on trouve aussi la Prudential Tower (ainsi qu’un grand centre commercial à ses pieds) et le 200 Clarendon Street (Jhon Hancock Tower), les deux plus grands buildings de la ville (qui permettent de localiser le quartier de loin !).

ma vie à boston - back bay

ma vie à boston - back bay

ma vie à boston - back bay

back-bay boston

Petit aparté : on se considère comme particulièrement chanceux d’avoir pu trouver un petit studio au sein de ce quartier pour septembre (dans une copropriété de style victorien) ! Forcément, on a hâte de s’y installer…

Bay Village

Minuscule quartier (le plus petit de Boston, en fait) qui abritait les maçons ayant construit Beacon Hill (d’où la forte ressemblance architecturale, même si on note clairement une différence quant à la hauteur des bâtiments). Edgar Allan Poe y est également né : à quelques blocs de la maison en question (aujourd’hui détruite), on trouve aujourd’hui le Edgar Allan Poe Square (à deux pas du Boston Garden), avec une magnifique statue de bronze.

Je ne suis pas 100% certaine que le Boston Common et le Boston Garden soient rattachés à ce quartier (les délimitations ne sont pas évidentes à comprendre), mais je ne peux pas ne pas en parler ici, dans la mesure où ils sont à la croisés des précédents quartiers et des suivants. Les deux poumons verts de la ville que sont le Boston Common (immense) et le Boston Garden (plus petit mais bien plus beau) me voient souvent traverser leurs allées. Le Boston Garden surtout est un hâvre de paix (on entend un peu des voitures au loin, certes, mais la vue est reposante), et son étang est vraiment joli avec ses bordures de saules pleureurs, le pont qui le chevauche et sa population de cygnes et d’écureuils… Un beau tableau à la Mary Poppins (en plus urbain).

ma vie à boston - garden

écureuil

ma vie à boston parc

South End

Un brin plus alternatif que Beacon Hill et Back Bay, on trouve le quartier de South End (qui porte plutôt mal son nom car contrairement à North End, il n’est pas situé dans le Nord de Boston mais plutôt à l’Est !), construit avant Back Bay sur un terrain marécageux. Sans avoir la réputation de son jeune voisin, le quartier devient tout de même trop cher pour les classes populaires, ce sont donc les amoureux de jazz et les populations noires de classe moyenne qui le peuplent, petit à petit.

Une partie du quartier a été détruite pour laisser place au siège de certains périodiques, à des usines et des entrepots (spécialisées notamment dans la fabrication de meubles et de pianos). C’est un quartier aujourd’hui profondément multiculturel (il y a là-bas pléthore d’adresses à tester dans différentes cultures culinaires !).

ma vie à boston - south end

Qu’admirer dans South End ? D’autres belles rangées de maisons victoriennes toutes de briques vêtues, des éléments de style un peu différent (empruntant aux architectures grecques et égyptiennes), des parcs, et surtout (à mon goût), le rendez-vous incontournable de la belle saison : le SoWa Open Market. Le SoWa (pour South Washington Area, correspondant à la rue où il est situé) est un marché artisanal et fermier où l’on trouve aussi des galeries d’artistes sur plusieurs étages (j’y reviendrai un jour dans un article dédié à la culture et aux arts à Boston) ainsi qu’un marché vintage au sous-sol (sans oublier des petites boutiques sympas). Il a lieu tous les dimanches de 10h à 16h de fin mai à octobre, et c’est toujours un plaisir d’y déambuler !

sowa open market

ma vie à boston

ma vie à boston

ma vie à boston

Kenmore / Fenway

Un quartier pas coup-de-coeur du tout pour ma part car essentiellement commercial, étudiant (Kenmore) et sportif, mais il plaira aux jeunes et aux amoureux du sport  (des fans des Red Sox parmi vous ?). Certaines rues (vers Queensberry Street) abritent cependant des maisons vraiment très belles. Fenway possède un atout de taille : le jardin botanique. Ce dernier est un peu différent de la notion que j’en ai habituellement : ici, il s’agit d’une enfilade (et de taille !) de jardins partagés divisés par allées. C’est une véritable respiration en plein cadre urbain, où il n’est pas rare de croiser écureuils, lapins et oies…

ma vie à boston - fenway

Downtown Crossing / Financial District

Downtown est le vieux centre de Boston (mais pas le plus vieux, la médaille revenant à Charlestown). Pour visiter ce quartier, rien de mieux que de suivre la Freedom Trail, une piste rouge (de peinture ou de briques prisonnières du béton) tracée au sol. On peut ainsi découvrir l’histoire de la ville à son tournant majeur : la Révolution américaine (car oui, Boston en est le berceau !).

Au détour de cette balade qui part de Park Street (pour s’achever, pour les plus courageux, de l’autre côté du fleuve à  Charlestown, au nord de Cambridge), on croise des petits cimetières (Granary Burying Ground et King’s Chapel Buruying Ground) où reposent les personnalités s’étant illustrées durant la Révolution, ainsi que la Massachusetts State House (et sa coupole d’or) et la Old State House (d’où est proclamée à nouveau la Déclaration d’Indépendance chaque 4 Juillet), entre autres. En fait, il y aurait tellement de choses à raconter autour de ces bâtiments et de la Révolution américaine en elle-même, que je préfère que vous découvriez éventuellement ça sur place (cet article est déjà très long). Je vous laisse avec un constat un peu énigmatique : c’est quand même un formidable gâchis, tout ce thé balancé à la mer ! A vous de creuser autour de la Boston Tea Party si ça vous rend curieux…

ma vie à boston - downtown

ma vie à boston - downtown

la freedom trail

ma vie à boston - freedom trail

downtown boston

ma vie à boston - freedom trail

Au niverau du Faneuil Hall, on trouve le Quincy Market. Si j’étais au départ impressionnée par la diversité alimentaire de ce marché, après l’avoir traversé je trouve qu’il est au final plus sympathique de déambuler dans Boston pour découvrir certaines spécialités (moins chères et meilleures). Mais le bâtiment a une architecture vraiment chouette, n’hésitez pas à y déambuler.

Quant à Financial District, une division de Downtown, c’est le centre des affaires de la ville, et sûrement le quartier que j’aime le moins. Ses buildings me laissent de marbre et à part pour dénicher un pub irlandais sympa ou atteindre Chinatown, je préfère le reste du temps éviter de le traverser (dur de se passionner pour des rangées de banques et de bureaux). Une exception néanmoins, le Post Office Square : un bol de verdure au milieu des buildings.

ma vie à boston - financial district

North End

North End est un quartier ayant abrité diverses communautés d’immigrés, tels que les irlandais et les juifs, mais il est surtout reconnu aujourd’hui comme le « quartier italien » (avec toutes les bonnes adresses de restaurants et épiceries fines que ça sous-entend – miam).

Depuis North End, on peut aussi admirer le port. Si ce dernier n’a rien à voir avec celui de La Rochelle, dont nous sommes originaires l’amoureux et moi, ni avec celui de San Sebastián, il a tout de même un charme certain. Tous ces entrepôts de brique rouge foncé, tous ces pontons et bateaux avec au loin, et bien sûr la mer (enfin, l’embouchure)… Il ne nous en faut pas plus pour trouver l’endroit agréable et avoir envie d’y revenir régulièrement. Le Colombus Park est un endroit vraiment agréable (de nombreux événements culturels s’y déroulent), je retournerai bientôt le photographier plus en détail.

north-end

ma vie à boston - port

ma vie à boston - port

north-end

Bon à savoir : la Freedom Trail parcoure aussi ce quartier (où a notamment vécu Paul Revere, figure importante de la Révolution), avec quelques points-clés.

Chinatown

Dans ce quartier c’est le ventre qui me guide, car le Chinatown de Boston n’est pas aussi joli que celui de Londres (que je connais) ou de New-York (dixit l’amoureux). En revanche, si vous aimez la culture chinoise au creux de votre fourchette (ou entre vos baguettes), il y a de nombreuses adresses vraiment abordables où l’on se régale ! Je partagerai mes bonnes adresses un jour, mais deux mois c’est un peu tôt pour ça (je préfère peaufiner une belle liste, donc il vous faudra patienter jusqu’à cet automne, au moins).

ma vie à boston - chinatown

Allston / Brighton / Lower Allston

Je ne trouve pas le quartier d’Allston superbe, pour être honnête il me fait penser à certains faubourgs parisiens, le charme en moins. Je ne m’y rends que pour aller chiner au Goodwill (l’équivalent américain d’Emmaüs) et au In your Ear store (un magasin de vinyles), qui ont le bon goût d’ailleurs d’être l’un à côté de l’autre (arrêt Pleasant Street sur la ligne B du Green T, en direction de Boston College).

Brighton est le quartier où nous avons résidé les 10 premiers jours. Assez éloigné de Boston, il a pas mal de charme (certaines maisons sont superbes), mais ne mérite pas spécialement le détour car c’est une zone très résidentielle, il n’y a pas grand chose à y faire (mais si vous êtes du genre à vouloir « sentir » chaque quartier, allez-y, il y a des rues superbes).

Nous vivons jusqu’à fin août dans Lower Allston, à proximité immédiate de la Charles River (nous avons même vue dessus depuis l’appartement!). Il n’y a rien de spécial à faire dans ce quartier, mieux vaut passer le pont et se balader dans Cambridge (du côté de Central ou surtout, d’Harvard), mais ce sera l’objet d’un autre article. Une seule exception si vous êtes curieux : la traversée des jardins de la Harvard Business School. Ils abritent en effet de somptueuses résidences et de jolies cours à l’anglaise (attention, les lieux sont en travaux pendant l’été -comme les étudiants sont moins nombreux à y circuler à cette période- et donc moins agréables).

South Boston (« Soothie »)

C’est un quartier résidentiel plein de charme avec des maisons américaines typiques de toutes les couleurs (un peu comme à Cambridge), et qui profite en outre de la proximité de la mer. Si vous cherchez à tout prix à vous baigner, privilégiez plutôt la plage M Street Beach que celle de Pleasure Bay (sauf si les avions en rase-motte et la vue sur le containers vous attirent)(le sable y aussi plus agréable à M Street beach).

ma vie à boston - south boston

ma vie à boston - south boston

La Charles River et l’Esplanade

Il ne s’agit pas d’un quartier à proprement parler, mais c’est un endroit tellement emblématique… Le Charles (il m’arrive de dire « la » comme ci-dessus, parce que suivi de « river » qui me fait penser à « rivière », je n’arrive pas à l’accorder autrement) est le fleuve qui sépare Boston de Cambridge (là où se situent le MIT et Harvard, deux des plus prestigieuses universités au monde !).

On peut le longer sur une grande partie du côté de Boston (on appelle cet endroit l’Esplanade, et c’est souvent un lieu de concert et de festivités, du moins quand la saison s’y prête).

De chaque côté, on peut apercevoir de nombreux clubs de voile et autres activités nautiques (telles que paddle et canoë). Vu la largeur du fleuve, c’est en effet un terrain de prédilection ! J’adore particulièrement la vue sur Back Bay et Beacon Hill depuis la rive de Cambridge.

ma vie à boston - charles river

boston back bay

Boston est grand, il y a encore différents quartiers mais tous ne se visitent pas forcément. J’ai encore de quoi poursuivre ma découverte de la ville avec notamment Jamaica Plain, Mission Hill, East Boston, Charlestown…

Je ferai aussi un article spécial « Culture à Boston » quand on aura visités les plus connus / ceux qui nous intéressent le plus (notre programme automnal / hivernal – on profite des beaux jours pour visiter la ville et ses alentours), ainsi qu’un article « Bonnes adresses ». En attendant je vous laisse avec une autre petite carte pour visualiser d’une autre manière le contenu de cet article. Carte points d'intérêts Boston


Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Ornella
    2 août 2018 at 5 h 31 min

    Franchement, je n’ai jamais été franchement emballée par Boston. Cette ville ne me tente pas plus que ça mais tes photos me coupent la chique, elles sont magnifiques !

    • Réagir
      parenthesecitron
      2 août 2018 at 13 h 16 min

      Merci beaucoup ! Il y a différentes ambiances à Boston et je trouve que s’il y a des quartiers qui peuvent séduire vite, d’autres se ressentent et se vivent davantage qu’ils ne s’admirent. Selon les goûts de chacun, on adhère ou pas 😉

  • Réagir
    Sam
    2 août 2018 at 11 h 58 min

    De magnifiques photos! C’est tout ce que j’aime, je suis sûre que j’adorerais Boston 😉 Merci pour le partage.

    • Réagir
      parenthesecitron
      2 août 2018 at 13 h 19 min

      Merci, je suis contente si cela peut susciter des envies de visite, celle ville moins connue que ses  »voisines » (New-York aux US, Montréal au Québec ou même Cape Cod tout près) vaut vraiment le voyage !

  • Réagir
    Amandine
    2 août 2018 at 16 h 02 min

    C’est un vrai plaisir de redécouvrir Boston avec tes photos! J’y suis allée au mois de mai et c’était tellement un coup de coeur. Cette ville est tellement unique et magnifique 🙂

    • Réagir
      parenthesecitron
      3 août 2018 at 3 h 59 min

      Merci pour ce commentaire ! Boston a vraiment beaucoup de charme et tout pour plaire, j’avoue que ça me surprend toujours que cette destination ne soit pas aussi prisée que d’autres aux US.

  • Réagir
    Amandine
    2 août 2018 at 16 h 02 min

    C’est un vrai plaisir de redécouvrir Boston avec tes photos! J’y suis allée au mois de mai et c’était tellement un coup de coeur. Cette ville est tellement unique et magnifique 🙂

  • Réagir
    Le Mag de Justine
    2 août 2018 at 19 h 09 min

    Très interessant cet article et bien écrit.
    J’ai appris pleins de choses, si jamais je pars à Boston un jour se sera parfait 🙂
    Bises

    Justine

    • Réagir
      parenthesecitron
      3 août 2018 at 4 h 01 min

      Merci ! Je serais contente que mon article puisse te servir pour un futur voyage

  • Réagir
    La Gauffre
    2 août 2018 at 19 h 20 min

    Mais ça a l’air superbe à visiter ! Tout ce que j’aime comme ambiance de ville, et puis la brique rouge … magnifiques tes photos ! Merci pour ce voyage 🙂

    • Réagir
      parenthesecitron
      3 août 2018 at 4 h 03 min

      Merci ! J’en avais entendu beaucoup de bien juste avant d’y vivre (en en parlant avec ceux qui connaissaient) mais c’est encore mieux en vrai ! 🙂

  • Réagir
    Amélie
    2 août 2018 at 22 h 02 min

    J’espère y aller prochainement 🙂 Merci pour toutes ces informations précieuses xx

    • Réagir
      parenthesecitron
      3 août 2018 at 4 h 04 min

      Avec plaisir, je te le souhaite ! Si j’y suis encore, n’hésite pas à me faire signe 😉

Laisser un commentaire