0
Autour du voyage

Préparer un voyage, déjà toute une aventure ?

12 janvier 2018
préparer son voyage, étapes

Le voyage, c’est quand même une activité géniale qui nous permet de rêver avant, pendant et après sa réalisation.

J’aime chacune de ces étapes, car le voyage ce n’est pas seulement le moment où l’on est parti. Créer ou adopter un parcours, c’est déjà s’imaginer le vivre un peu, et d’une certaine manière, voyager.

C’est pourquoi, si l’après-voyage est constitué pour ma part de petits rituels auxquels je ne déroge pas (finir les carnets de voyage, trier les photos, préparer et publier les articles de blog sur chaque destination…), je ne néglige pas non plus la préparation d’un voyage.

Voici les différentes étapes que l’on peut aborder à travers la préparation d’un voyage et ce, quelle que soit la destination.

1/ Se renseigner sur la destination

Cela paraît évident, mais négliger cette première étape peut avoir des répercussions importantes. Pour certaines destinations, il est en effet nécessaire de se pencher sur la question de vaccins spécifiques (qui peuvent être obligatoires) et d’envisager de changer de devise (même si le taux de change est plus intéressant dans le pays, mieux vaut être prévoyant et changer une petite somme avant le départ).

Par ailleurs, noter les langues parlées (et savoir laquelle -ou lesquelles- il sera possible d’utiliser pour communiquer) et apprendre quelques mots de base (bonjour, merci, au revoir, s’il-vous-plaît), quand bien même leur prononciation n’est pas parfaite, sont à mon sens un minimum. Il s’agit d’ailleurs d’une attitude souvent appréciée (de même que l’effort de faire une phrase, même bancale). Je pense qu’il est également primordial de connaître les coutumes propres à chaque pays, pour éviter d’y commettre des impairs (sans oublier le cas du pourboire -parfois, il s’agit de la rémunération directe du serveur et elle correspond à un pourcentage qui n’est pas toujours inclus dans les prix affichés).

étapes préparation voyage (1)

2/ Définir des dates de séjour

Si vous avez l’habitude de vous y prendre très à l’avance, le séjour peut s’organiser en fonction d’une saison précise (exemple, le printemps pour admirer les Sakura au Japon, vous savez, les fameux cerisiers en fleurs !) ou simplement en fonction de vos disponibilités (congé annuel…).

Dans notre cas, si l’on parle de voyage parfois deux à trois mois avant, les dates se bloquent généralement entre deux et quatre semaines avant le départ, au moment d’effectuer les réservations (nous sommes en général assez souples, un avantage indéniable pour voyager à plus faible coût).

3/ Organisez votre voyage par vous-même

Réservez les transports et le(s) logement(s)

Le transport

En ce qui nous concerne encore une fois, nous commençons toujours par réserver les transports, souvent parce que l’on a repéré des trains ou avions (ou bus, mais plus rare) dont les tarifs sont très intéressants (parfois tant, que le poste le plus « lourd » du voyage se révèle être le logement).

Il est alors nécessaire d’effectuer une comparaison de prix sur différentes plateformes. Même si Google Flights tend maintenant à simplifier la démarche, consulter des sites comme Skyscanner peut se révéler utile pour déceler les vols intéressants (prix, durée du vol…). Pour réserver, il faut se rendre ensuite sur des sites généraux comme edreams par exemple, ou sur des sites plus ciblés, comme ceux des compagnies ferroviaires (la SNCF en France, la RENFE en Espagne etc.) ou ceux des compagnies d’aviation (Vueling, AirFrance, EasyJet etc.), selon ce qui nous a paru plus attractif.

Enfin, il ne faut pas oublier de penser aux trajets parfois nécessaires pour se rendre à une gare ou à un aéroport : à certaines heures très matinales ou tardives, il n’existe que l’option « marche » ou « taxi »…  Notre avantage indéniable à Donostia, c’est de vivre à 25 minutes à pied de la gare, ce qui nous a valu plusieurs fois de belles marches matinales avec sac-à-dos et valise, alors que tout dort encore autour de nous. Plutôt pratique !

étapes préparation voyage (1)

Le logement

Une fois le transport réservé, il est temps de penser à l’hébergement. Peut-être d’autres fonctionnent-ils à l’inverse, mais pour nous, il s’est toujours avéré plus simple de réserver un logement une fois acquise la certitude des dates (ce qui n’exclut pas de jeter un oeil aux possibilités avant, ne serait-ce que pour ne pas se retrouver sans logement aux dates choisies – même si ça doit être assez rare).

Tout d’abord, il y a ceux qui préfèrent les hôtels pour le service, l’accueil, la rapidité et la simplicité : un conseil, pensez dans ce cas à réserver directement sur le site de ces derniers. En effet les commissions qu’ils ne payent alors pas à des sites comme Booking pour être visibles sont souvent redonnées en direct au client, sous la forme d’un petit-déjeuner offert ou d’une offre spéciale ! De notre côté, nous optons systématiquement pour un hôtel quand le séjour n’excède pas 1 ou 2 nuits, par commodité et rapidité.

Et d’autre part, il y a ceux qui optent pour des logements tels qu’on en trouve sur Airbnb, pour l’originalité, le conseil personnalisé, la possibilité de cuisiner sur place (voire d’avoir accès à un lave-linge), le budget souvent inférieur par rapport à un hôtel et surtout, la sensation de vivre comme de véritables locaux. C’est un système que nous adorons pour la complète autonomie qu’il nous donne. De plus, c’est un système plutôt fiable. Sur plus d’une trentaine de logements loués avec Airbnb ces 5 dernières années, nous n’avons rencontré qu’une fois un problème, vite résolu (lors de mon séjour en solo au Portugal : le problème a été signalé à Airbnb dans l’après-midi, j’ai rapidement reçu une réponse m’incitant dans un premier temps à choisir un autre appartement, et le problème a été réglé le lendemain matin).

En parlant de logement, je pense que je partagerai dorénavant dans chaque article « destination » ceux que nous avons choisis, afin de vous donner davantage de « bons plans » (s’ils nous ont convaincus bien sûr !).

Planifier les activités du séjour

Si certains ne planifient rien et se laissent totalement porter, quand d’autres planifient presque à l’heure-près leurs journées, j’aime bien pour ma part réaliser une sorte d’entre-deux. Voici donc comment je m’y prends, à vous d’y piocher ce qui vous ressemble le plus.

J’organise un peu mon séjour

  • Je repère des conseils et recommandations sur d’autres blogs voyage (voir ma blogroll si vous recherchez quelques sources intéressantes) et sur instagram, et je note quelques points de vue qui méritent le détour (car oui, j’aime bien aussi en profiter pour faire de jolies photos !). Je suis à l’affût surtout de lieux insolites dévoilés éventuellement par des locaux, car pour les must-see, je fais confiance aux guides.
  • Je fais ensuite une liste des quelques points que je n’aimerais vraiment pas manquer (ceux m’intéressant fortement) ainsi que des points « mineurs » (ceux m’intéressant soit un peu moins, soit quasiment autant mais seulement si j’ai le temps / budget).
  • Pour un city-break (ou une succession de grandes villes), j’embarque un (ou plusieurs) guide(s) de ma fidèle collection de Cartoville pour pouvoir mieux comprendre la structure de la ville et l’agencement en quartiers. Ils me permettent également de me repérer si besoin sur les plans par quartiers ou de me fier à une adresse quand je ne sais pas trop où aller. J’y surligne et annote certaines choses pour le voyage (si au début je n’osais pas les abîmer, je me suis rendu compte au fil des ans que je ne les revendrai jamais, donc à présent, ils vivent le voyage comme moi, intensément !). Romain pour sa part a adopté les guides de la collection Wallpaper City Guide (dont le nombre dans notre bibliothèque rivalise avec celui de mes Cartoville !), pour les adresses (logement, shopping, gastronomie) plus insolites et les bâtiments dont l’architecture / le design sont notables. Par contre, ils sont de plus en plus difficiles à trouver, et les 3/4 du temps, en anglais.

Puis je me laisse porter :

  • pour le plaisir de déambuler sans but dans les rues, me fiant à mon instinct et à mon envie de découverte ;
  • pour la joie de découvrir seule une super adresse pour déjeuner ou une jolie boutique qui n’était pas référencée dans mon guide ;
  • pour la sensation d’être vraiment ailleurs et en vacances, sans contraintes (or, s’obliger à voir certaines choses en devient une parfois !).

étapes préparation voyage (1)

4/ Organisez votre voyage avec l’aide d’une agence

Si l’organisation d’un voyage (ou de toute autre événement / situation) et vous, ça fait deux, ou que vous préférez garder votre énergie sur place pour admirer les lieux et ambiances, plutôt que de vous embrouiller avec un plan de bus ou des musées fermés pour cause d’horaires mal indiqués (je trouve que cela fait partie du voyage mais je comprends qu’on veuille optimiser ce dernier au maximum, qu’il soit long ou court !), il existe une alternative.

Si cette alternative revient forcément plus cher que d’organiser soi-même son voyage, elle offre une tranquillité et une assurance certaines face aux imprévus, aux aléas et déceptions que l’on rencontre forcément lorsqu’on se débrouille par soi-même (je pense aux musées fermés alors que leur site web ne précisait rien, ou encore aux bus qui ne passent pas aux heures prévues… et donc aux levers matinaux pour rien ou aux attentes pénibles engendrées).

Si vous avez dans la tête un budget, une destination ainsi qu’une thématique ou bien des préférences de visite (culture, gastronomie etc.), il existe des agences de voyages qui proposent des voyages sur-mesure, donc très personnalisés. Rien de forcément figé niveau planning de visites, il est souvent possible de faire évoluer ce dernier sur-place, tout en profitant d’adresses testées et approuvées (ce qui évite les déconvenues – et de perdre du temps sur Trip Advisor quand un quartier ne nous inspire pas forcément de recourir à notre instinct…).

Voyageurs du Monde est l’une de ces agences, et ses valeurs me parlent particulièrement. D’ailleurs, si vous me suivez pour certains de mes articles sur l’écologie et la consommation responsable, cela vous parlera certainement aussi : Voyageurs du Monde a reçu la certification « Agir pour un Tourisme Responsable », elle soutient plusieurs organisations humanitaires, et pratique la compensation carbone pour les voyages de ses clients et des salariés. Chouettes initiatives, n’est-ce pas ?

A mon sens, opter pour un voyage sur-mesure est aussi une option très intéressante quand visiter seul(e) un pays peut se révéler un peu intimidant en fonction de sa situation politique (je pense à l’Egypte, et au merveilleux voyage sur le Steam Ship Sudan réalisé par Anne et par d’autres blogueurs-voyageurs organisé par Voyageurs du Monde, justement). Bénéficier d’un cadre et donc d’une connaissance profonde de la région permet de ne pas prendre de risques inutiles, tout en continuant à pouvoir admirer certains lieux (toujours dans le respect des populations locales bien entendu).

étapes préparation voyage (1)

5/ Juste avant de partir

Quelques jours avant (ou la veille voire le matin-même si le départ est prévu le soir-, si comme nous vous n’êtes pas trop du genre anticipatif pour faire votre valise), il est toujours utile de jeter un oeil à la météo pour optimiser au maximum les vêtements / accessoires à emporter (mon bonnet m’a finalement suivie pour rien pendant tout le séjour au Portugal, par contre le parapluie s’est révélé bien précieux !).

Autre point, toujours dans le but d’alléger la valise, je vérifie toujours les équipements compris dans les logements où nous nous rendons, et je m’adapte en conséquence. Pas de lave-linge ? J’emporte du savon de Marseille pour laver à la main (et il remplace au passage le gel douche, pratique !). Déjà un sèche-cheveux ? Tant mieux, ça fait ça de moins dans la valise…

Et j’essaie aussi de dormir et de manger encore plus « utile », car pendant un voyage, le rythme s’intensifie, il s’agit d’être en forme ! 🙂

Et vous, quelles sont vos petites habitudes de préparation de voyage ? Comment vous y prenez-vous ?

Article (partiellement) sponsorisé.

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    The Sexy Chemical Company
    12 janvier 2018 at 13 h 24 min

    Merci pour tous ces conseils. Je ne voyage pas aussi souvent que je voudrais, mais je tâcherais d’appliquer tes astuces lors de mon prochain séjour hors de mon nid douillet 🙂

    • Réagir
      parenthesecitron
      12 janvier 2018 at 15 h 21 min

      Merci à toi pour ce commentaire ! Je te souhaite de réaliser les voyages dont tu rêves 🙂

  • Réagir
    Marion
    12 janvier 2018 at 20 h 30 min

    Wouah, ta photo des nuages, c’est la première fois que j’en vois une sous cet angle/point de vue, c’est absolument magnifique !! Bravo pour ce superbe cliché !
    C’est clair que c’est tellement plus chouette d’organiser un voyage soi-même. Quand je suis seule j’ai tendance à n’organiser que le transport principal et l’herbegement, et je me laisse totalement transporter pour le reste ! Une chose que ne supporterait pas mon copain qui a besoin au contraire de tout planifier à l’avance hihi !
    Merci pour tous ces conseils, quelle que soit notre manière de voyager il est important de prendre le moins de risques possible comme tu le dis !

    • Réagir
      parenthesecitron
      13 janvier 2018 at 12 h 08 min

      Merci beaucoup, c’est pourtant une photo qui date de plusieurs années (j’avais le reflex à l’époque) ! 😀
      Moi je me bats en voyage avec mon chéri pour qu’il lâche le Cartoville et qu’on se perde dans les rues. Lui il aime bien savoir tout le temps où il est par rapport à la ville, moi j’aime bien arpenter les rues au feeling (quitte à ne pas savoir exactement où je suis passée, c’est le ressenti global qui m’importe) 🙂

  • Réagir
    Romain
    13 janvier 2018 at 10 h 13 min

    Il ne reste plus qu’à trouver la prochaine destination ! C’est vrai que le wallpaper city guide est assez différent des autres. Avant je le prenais pour faire une collection mais on peut dénicher de très bons plans.

    • Réagir
      parenthesecitron
      13 janvier 2018 at 12 h 01 min

      Hum, Boston ? C’est vrai qu’il va falloir les trouver ! 🙂

Laisser un commentaire