Une jolie viRÉe

Catégories Ile de Ré
séjour sur l'île de ré

Dans ce nouvel article qui s’est un peu fait attendre et qui n’est que le premier d’une petite série de destinations françaises, je vais revenir sur les quelques jours passés sur la jolie Île de Ré. Vous trouverez également en fin d’article une courte vidéo tournée avec l’amoureux sur l’Île (dans le cadre de notre projet Faro). [Mes précédents articles sur ce lieu sont visibles ici et ici].

Se balader de village en village

Saint-Martin de Ré

Nous nous sommes rendus à Saint-Martin lors de notre première partie de séjour sur l’Île de Ré (deux courtes journées avant d’aller à Paris). Là-bas, une promenade sur le port s’impose, ponctuée pourquoi pas d’une glace à la Martinière (nous avons résisté mais les connaissant bien, nous pouvons attester qu’elles sont délicieuses !).  Ne manquez pas d’admirer le phare et les jolies boutiques mode et déco présentes dans cette zone (ainsi que dans d’autres rues du centre)…

 Glacier « La Martinière » | 19 Quai de la Poithevinière 

 Le Comptoir | 4 bis Avenue Victor Bouthillier

 Migration | 8 quai Nicolas Baudin

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

Un peu plus loin au coeur du village, il est possible de monter dans le clocher de l’église Saint-Martin et d’admirer une vue sur la ville et le littoral. Bon, il faut avoir le coeur bien accroché (et pas trop le vertige) pour y grimper, rapport aux fines marches de bois qui ne datent clairement pas d’hier… Ma phobie à ce moment-là, c’était de traverser le bois ; je voyais déjà le fait-divers et des commentaires du type « on ne comprend pas, l’escalier avait pourtant été vérifié peu de temps auparavant » 😀 Je vous le jure, sur le moment je n’en menais pas trop large (et Romain encore moins, lui a qui a le vertige, mais il a relativisé en se souvenant de la Basilique St Pierre au Vatican : clairement, quand tu as franchi ses derniers mètres d’escaliers très étroits -dont les derniers bien raides-, tu es paré pour de nouvelles aventures ! Et puis sur la fin des escaliers de St-Pierre, ce serait plutôt aux claustrophobes de prendre peur…).

ile de ré été 2017

Un petit tour à Saint-Martin c’est aussi l’occasion pour nous de redécouvrir chaque fois les jolies petites rues et ruelles de la ville, sa végétation qui lui donne un charme fou, et cette étonnante maison rouge… Mais cette fois-ci j’ai bien observé cette dernière, et je me suis rendu compte que la façade avait un peu changé par rapport à il y a quelques années, et que certaines décorations anciennes faisant référence à la vigne ont aujourd’hui disparu (dommage), de même que les colombages se font très discrets.

ile de ré été 2017

De retour de notre semaine à Paris, nous avons fait une halte légèrement plus longue cette fois-ci sur l’Île.

Nous avons en particulier profité du beau temps pour circuler à vélo de Sainte-Marie jusqu’au Phare des Baleines. Si le trajet de retour a été quelque peu écourté grâce aux navettes de remorquage-vélo qui passent gratuitement toutes les heures ou demi-heures (8 vélos à la fois) et qui permettent d’atteindre Bois-Plage depuis Ars-en-Ré, nous avons tout de même pédalé près de 40 km ce jour-là – plutôt bien étant donné les fortes chaleurs – plus de 30°).  L’île est vraiment accueillante pour les vélos, et c’est un bonheur de suivre les pistes cyclables sous les bois, le long des champs, en bordure de vilage et entre les marais !

Petite nouveauté également (qui va se ressentir un peu dans la vidéo en fin d’article, même s’il ne s’agit que des premiers essais), Romain a profité de nos arrêts pour étrenner son stabilisateur…

plan ile de ré

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

Saint-Clément-des-Baleines

On aperçoit clairement le Phare des Baleines avant d’y arriver, on sait alors que nous allons pouvoir enfin l’admirer de près ! Sauf que l’endroit est beaucoup plus touristique que ce à quoi nous nous attendions (je n’étais de mémoire pour ma part jamais allée le voir de si près), il y a beaucoup de boutiques pour touristes et donc beaucoup de monde évidemment partout (autour du phare et à l’intérieur). Bilan, nous ne sommes pas montés, préférant reporter ce petit plaisir pour la prochaine fois, au calme (a priori autour de Noël, sauf dans le cas où nous aurions emménagé très loin d’ici là). Par ailleurs, avec un ciel gris ou un joli coucher de soleil, la lumière serait encore plus belle et diffuse, parfait quand on prend un peu de hauteur sur l’Île et pour en tirer de jolies vues.

Après avoir marché un peu autour du phare, nous avons repris nos montures à roues et nous nous sommes dirigés vers la Plage de la Conche des Baleines.

On y trouve un des nombreux blockhaus présents sur l’Île de Ré et le long de la côte atlantique de manière générale. Ces vestiges de la Seconde Guerre Mondiale voient désormais leurs jours comptés, du moins en ce qui concerne ceux de l’Île (qui avaient servi de décor au film « Le Jour le Plus Long »). En effet, face au recul des dunes de plusieurs dizaines de mètres en dix ans, la présence de certains de ces blockhaus est devenue dangereuse (risque d’effondrement de la dune et de glissement de ces bâtiments de béton sur la plage). Comme ils sont aussi responsables de l’accélération du phénomène d’érosion, la destruction de quatre d’entre eux (sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines) a été réalisée en 2016, et environ 1000 tonnes de béton par blockhaus (rien que ça !) ont été sauvées pour la réalisation de digues.

Bilan, il ne faudra pas que je traîne pour faire la fameuse série photo que j’ai en tête depuis des années (à l’époque de ces premières quelques vues), même s’il en reste plusieurs centaines (certains ayant été transformés en véritable habitation, si si !).

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

Ars en Ré

Nous avons profité de notre retour à Ars-en-Ré pour faire une pause – repas. La ville est connue notamment pour le clocher bicolore original de son église. La couleur blanche vient de ce qu’historiquement, cette partie du clocher avait été « repeinte » à la chaux ; la pointe quant à elle est noire. Les navigateurs s’en servant d’amer pour mieux se répérer, le but de la manoeuvre était donc de rendre ce clocher plus visible, même s’il tranche un peu avec le reste de l’église (en pierre blanche mais ayant un rendu plus « ocre »). Le résultat, d’une esthétique imparfaite, a pourtant beaucoup de charme (on le voit mieux dans a vidéo) !

On notera aussi que le street-art en référence aux jeux vidéos est également arrivé jusqu’ici, avec ce petit fantôme ailé inspiré par l’univers de Pacman…

ile de ré été 2017

Sainte-Marie

Nous avons fait une petite balade depuis le centre du village jusqu’à la plage (que l’on connaît bien, ainsi que La Noue, puisqu’on y loge chaque fois que l’on rentre voir la partie de notre famille qui y vit). C’était l’occasion de prendre le temps de réaliser quelques jolies vues florales.

puis un petit tour au milieu des vignes. Comme je l'expliquais sur Instagram, ces dernières sont protégées du vent par des haies de bambous.

ile de ré été 2017

Après un peu de lecture sur la plage, j’ai monté des tours de galets pour imiter celles souvent présentes sur les plages de l’île 🙂

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

Nous avons fait ensuite un petit tour au milieu des vignes, au moment où le soleil a abandonné la partie et que le temps a tourné au gris… Comme je l’expliquais sur Instagram pour ceux et celles qui m’y suivent, les vignes sont protégées du vent par des haies de bambous. Personnellement, j’adore ce mélange !

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

ile de ré été 2017

L’Île de Ré en vidéo

L’amoureux et moi avons conservé nos bonnes habitudes et gardé nos hybrides au poignet (ou en bandoulière – surtout à vélo !) pour capter les jolis instants qui font de cette île un endroit vraiment paradisiaque et reposant, même en plein été…

Voici donc la dernière vidéo de notre projet Faro (n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook si vous aimez, ainsi vous ne manquerez pas les vidéos des prochaines destinations).

Et on se quitte sur un joli lever de soleil rétais (la rose trémière en prime !)…

ile de ré été 2017

Hola! Moi c'est Fanny, 29 ans.
J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif…

8 commentaires sur “Une jolie viRÉe

    1. Merci, oui c’est vrai que parfois je me dis que je tiens ce blog avant tout pour qu’on se souvienne de tout ça par la suite (et c’est plus complet et moins encombrant que ems albums d’avant…).

  1. Coucou, super ton article ! Il m’a bien donné l’envie d’y aller un jour. J’ai déjà fait Belle-Ile-en Mer, ma soeur Noirmoutier (que j’ai aussi envie de découvrir) et l’Ile de Ré j’en entends pas mal parler ces temps-ci. Il parait que la vendée en général vaut le détour… Qui sait peut-être l’année prochaine. La bise 🙂

    1. Merci pour ton commentaire ! Si tu as l’occasion en effet, c’est un super coin où aller. Attention par contre, l’Ile de Ré est en face de La Rochelle, en Charente-Maritime, pas en Vendée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *