Ile d'Oléron

5 jolis coins à découvrir sur l’Île d’Oléron

5 juin 2018
excursion ile d'oléron

Pendant notre parenthèse charentaise (entre le déménagement de Donostia et l’emménagement à Boston), nous avons passé une journée sur l’île d’Oléron, histoire de changer un peu de l’Île de Ré. Une escapade à la fois zen et haute en couleurs !

Pour info, nous n’étions pas venus sur cette île depuis 11 ans (ce fut l’une de nos premières escapades quand l’amoureux a obtenu son permis de conduire).

Le Phare de Chassiron

Pour accéder au Phare de Chassiron, il faut traverser l’île jusqu’à sa pointe, vers le village de Saint-Denis-d’Oléron. Le Pertuis d’Antioche étant un lieu assez dangereux pour les bateaux qui y entrent, la nécessité d’une lumière pour les guider est devenue assez tôt évidente. La Tour Colbert premièrement construite s’est néanmoins rapidement révélée insuffisante. Pour  y remédier, le Phare de Chassiron a donc été construit en 1834. Construit en pierre de Crazannes (une carrière connue en Charente-Maritime), il ne revêt qu’en 1926 un habillage blanc-noir pour être distingué des phares à proximité (celui des Baleines dont je vous parlais dans cet article sur l’Île de Ré, et celui du Cordouan, vers l’Estuaire de la Gironde).

On peut visiter le Phare de Chassiron et avoir une jolie vue depuis le sommet : si tel est votre projet, prévoyez de vous y rendre vraiment tôt pour éviter les touristes, surtout à partir de la belle saison !

Pour se rendre au phare, on longe une jolie plage de galets ayant inspiré des monticules originaux aux promeneurs. Les plages sont plutôt sauvages et ont beaucoup de charme…

Le port de Saint-Trojan

Le port de Saint-Trojan est un must-see pour ses cabanes de pêcheurs très colorées, ses barques plus ou moins abandonnées et la vue sur le Pont qui mène à l’Île… Certaines de ces cabanes sont toujours en activité (en témoignent les caisses de coquilles d’huîtres vides amoncelées devant), d’autres sont reconverties en boutiques ou en lieu de regroupement (pour association ou projet culturel, je ne saurais trop dire).

Les plages de Saint-Trojan

A Saint-Trojan, les plages valent également le détour pour leur aspect sauvage (du moins beaucoup en mai, j’ignore si elles le sont autant à l’arrivée des hordes de touristes estivaux). La protection des dunes, de la faune et de la flore si particulières à l’Île a une importance majeure, et certaines méthodes peuvent surprendre (comme le dépôt de branches d’arbres sur les dunes, qui je suppose a pour vocation de les rendre moins fragiles aux vents).

Le Port des Salines

Le Port des Salines est situé au niveau de Grand-Village, à gauche en entrant dans l’île. On peut y apercevoir de nombreux marais salants et donc bien sûr des cabanes de sauniers (qui « récoltent » et vendent du sel). D’autres cabanes colorées accueillent restaurants, boutiques et un bar sympathique (on y recommande la bière locale Fort-Boyard, brassée à Dolus d’Oléron – d’autant qu’il est possible de la choisir brune, une condition sine-qua-non en ce qui me concerne !).

Les cabanes de créateurs de Château d’Oléron

Attention, cet endroit est haut en couleurs et donc très instagrammable ! On peut y observer le travail d’une belle variété d’artisanants et artistes locaux dans différents domaines (sculpture, peinture, travail du lin, du verre, du bois…) ainsi que des boutiques de mode et de bijoux (entre autres). J’ai choisi pour ma part de photographier davantage les cabanes qui paraissaient plus isolées, d’autant qu’en basse / moyenne saison ces cabanes d’artisans n’ouvrent pas forcément toutes leurs portes tous les jours.

Bonus : Je n’ai pas inclus Le port de la Cotinière dans cette sélection de 5 jolis coins oléronnais car je lui préfère les spots cités, mais en voici tout de même deux photos… J’ai regretté que l’accès au phare depuis la criée soit à présent bloqué, il semble que cela date de plusieurs années. Nous n’avons pas fait le tour vers le phare car une ondée (avec gros risque d’orage) nous guettait de près (juste à l’opposé sur les photos, ça ne se devine pas !), mais en faisant le tour par les plages j’imagine que ce doit être possible.

Et vous, vous connaissez cette île et avez d’autres coins à faire découvrir ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Hi! Moi c’est Fanny, 29 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Ornella
    5 juin 2018 at 19 h 00 min

    Moi, je ne connais pas du tout l’Ile d’Oléron malheureusement. C’est encore à découvrir.

  • Réagir
    Sam
    5 juin 2018 at 23 h 14 min

    Très belles photos, toutes en douceur!

Laisser un commentaire