Menu
Barcelone / Espagne

Une semaine de novembre à Barcelone

En novembre 2013, je m’envolais depuis Toulouse pour découvrir Barcelone, sa multiculturalité, ses quartiers dont chacun dégage une atmosphère différente, ses édifices architecturaux tous plus surprenants les uns que les autres, sa richesse culturelle…

Visiter Barcelone en novembre est une bonne idée : les températures y sont encore douces, les touristes plus épars (bon il ne faut pas rêver, il y en a toujours trop, et on en fait partie !), les activités toujours aussi diversifiées.

J’ai découvert à l’occasion de ce voyage les guides de la collection Cartoville. J’avoue qu’avec leurs jolies couleurs et leurs indications très pratiques (organisées par quartier, plan compris), c’est une histoire d’amour (ou addiction ?) qui risque de durer. Mais quoi de plus agréable que de jeter un oeil à ses guides de voyage sur l’étagère et se remémorer en un instant tous ces bons moments ?

Mon top 7 à Barcelone

Monastère de Pedralbes

Un endroit intime, peu visité (du moins à cette saison, on y a été seuls la majeure partie du temps), très romantique et calme : parfait pour fuir quelques temps l’agitation de la ville. En profiter pour visiter en revenant le quartier de Sarría.

Park Guëll

Manque de chance, le park Guëll est devenu payant quelques semaines avant notre arrivée (il reste gratuit pour les résidents), il faut donc débourser 8€ pour en franchir l’entrée. Mais même payant, la visite en vaut largement la peine, croyez-moi.

C’est un lieu incroyable, un incontournable pour toute première visite de Barcelone (et j’y retournerais bien encore)  très représentatif du génie créatif de Gaudí !

MACBA + Centre Culturel d’Art Contemporain

Un ensemble de musées d’art contemporain originaux et diversifiés, vraiment intéressants. Il s’agit de deux musées distincts mais situés à proximité l’un de l’autre. A ne pas manquer !

Le Barri Gotic

Littéralement, « le quartier gothique », le Barri Gotic est incontestablement un incontournable de Barcelone. L’architecture des monuments y est impressionnante, c’est LE quartier médiéval de la ville. Ne manquez pas la Seu (aka « cathédrale ») ! On y trouve encore de nombreux artisans (taneurs, luthiers…). Son histoire remonte à encore plus loin dans le temps, puisqu’à l’emplacement de la plaça Sant Jaume, on trouvait le forum romain…

Quartiers de Gracia, El Raval et El Born

Mon quartier préféré à Barcelone (et par chance, celui où nous avions loué notre chambre via airbnb), c’est celui de Gracia. Il possède un charme bohème et multiculturel tout en étant un quartier à la fois vivant et tranquille, où il fait bon vivre.

Le quartier El Born est assez éclectique mais très intéressant architecturalement. On y trouve notamment des boutiques assez chics, le Palau de la Música, le Musée Picasso et un centre culturel à la toiture originale.

Le quartier El Raval est plus alternatif et dynamique : c’est en son sein que l’on peut visiter les musées d’art contemporain (le MACBA et le centre culturel) dont je vous parlais plus haut, ainsi que parcourir les fameuses Ramblas (ces allées de magasins qui sont aussi bondées de touristes et de vendeurs de souvenirs à la sauvette – personnellement je n’en suis pas fan du tout). On y trouve aussi le Mercado de la Boqueria et le Musée Naval (j’y reviens plus tard).

Tibidabo

Avec le funiculaire, il vaut le coup de s’y rendre pour admirer la Basilique Sacret Cor et la vue qui s’en dégage (depuis sa base, voire pour les plus motivés, depuis le haut de la Basilique) sur la nature environnante ainsi que sur un parc d’attractions un peu désuet (fermé temporairement, définitivement, en travaux ?).

Le must ? Prévoir d’y aller pour le coucher du soleil !

Que voir d’autre à Barcelone ?

Il y a beaucoup d’autres chouettes endroits à voir à Barcelone ! Voici une petite liste non-exhaustive.

Port Vell et Santa Eulalia

Le Santa Eulalia est un bateau historique (qu’il est possible de visiter) admirer au cœur du Port Vell, un port agréable à longer.

Mercato de la Boquerià

Il s’agit d’un incontournable, malheureusement très touristique. Intéressant à voir mais je n’en ferais pas un point à voir à chaque visite de la ville (une fois suffit).

Casa Battló

Il s’agit d’un autre édifice conçu par Gaudí (à l’origine du Park Güell dont je vous parlais en début d’article). Nous ne l’avons pas visité mais rien que la façade vaut le détour, sa bizarrerie architecturale est un régal pour les yeux !

Montjuïc

Montjuïc est un autre mont qui « encadre » Barcelone. Il n’est pas forcément moins intéressant que le Tibidabo au contraire (on peut y sentir de nombreuses ambiances), mais j’ai choisi de placer plutôt ce dernier dans mon top 5 car on y a vécu de meilleurs moments (coucher de soleil oblige).

On peut y monter en prenant le funiculaire ou le téléphérique, ou encore via bus ou métro (en marchant un peu davantage, mais ça vaut le coup).

Montjuïc renferme le Château de Montjuïc, un cimetière assez original, la Tour des Télécommunications, un jardin botanique (comprenant énormément de cactus), le musée de l’Olympisme et du sport, le stade construit pour les Jeux Olympiques de 1992, la Fondation Miró, une enfilade de jolis jardins (Laribal, Teatre Grec, Umbraculo, Miramar…) et fontaines puis le Musée des Beaux Arts et à son pied, la fontaine de Montjuïc.

Le gros gros atout de Montjuïc, selon moi, ça reste quand même la vue imprenable sur Barcelone !

Edit : vous verrez d’autres photos de Montjuïc sur mon article de Noël 2015 à Barcelone.

Cosmocaixa

Derrière ce nom catalan se cache le Musée de la Science, un lieu qui m’a beaucoup marquée et que j’ai adoré, tant pour les expositions que pour les différents univers présentés (notamment le Planétarium ainsi que la forêt inondée, représentant la forêt Amazonienne). C’est un musée intéressant à visiter que l’on soit petit ou grand !

La Barcelona Card

Pour ceux qui souhaitent profiter de la richesse culturelle de la ville, la Barcelona Card est intéressante car elle offre de nombreux avantages : visite gratuite (avec billet coupe-file) des musées et sites-clés de la ville, gratuité des transports publics (métro, bus, train, navettes aéroport et funiculaires).

Nous l’avons pour notre part amortie sur l’ensemble de la semaine avec les déplacements et les visites des musées suivants.

  • MACBA
  • Centre Culturel d’Art Contemporain : situé juste à côté du MACBA, il vaut également le coup d’oeil
  • Fondation Miró : un autre incontournable !
  • Cosmo Caixa : un musée d’Histoire Naturelle absolument génial.
  • Musée Naval (et visite du bateau Santa Eulalia) : intéressant pour sa taille, très tranquille.
  • Musée Egyptien : peu fréquenté mais mérite d’y faire un crochet si l’on aime la culture égyptienne antique.
  • Musée de la Musique : histoire de la musique et des instruments, vaut le détour également, que l’on soit passionné ou simplement curieux.
  • Musée du Chocolat : je ne le recommande absolument pas car on n’y apprend pas grand chose, le musée consiste surtout en un ensemble de vitrines renfermant des sculptures en chocolat.
  • Musée du Modernisme Catalan : on ne lui a pas trop trouvé d’intérêt non plus, mais c’est peut-être très personnel, à vous de vous faire votre avis.
Fondation Miró
Musée de la Musique

A cette liste s’ajoute une balade-découverte de la ville depuis la mer, en golondrinas, également incluse dans les activités de la BCN Card. Bien sûr, il ne s’agit que d’un exemple, la liste des musées et des activités accessibles avec ce pass est bien plus longue…


A propos

Hello et bienvenue ! Je suis Fanny, photographe de 31 ans. J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Originaire de Charente-Maritime, j'ai vécu dans différentes villes en France puis à Donostia - San Sebastián (en Espagne) pendant 3 ans 1/2 ainsi qu'à Boston (dans le Massachusetts aux USA) pendant 2 ans. Je suis rentrée au printemps 2020 en France et m’apprête à emménager à Montpellier.

Pas de commentaires

    Me laisser un commentaire