0
Portugal

Une journée à Sintra : un nouveau tour en féerie

1 février 2018
sintra portugal

Nouveau tour ? Comment ça, « nouveau » ? Et bien oui, Sintra, ce n’était pas ma première fois. La féerie de Sintra, je l’avais déjà évoquée il y a deux ans, ainsi que la journée un peu spéciale qui avait servi de cadre à cette découverte.

La ville est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et est magnifique, entièrement. Que ce soit pour ses domaines, pour le charme de ses maisons, pour son architecture et les randos nature qu’elle offre, Sintra mérite incontestablement le détour !

Alors forcément, quand on connaît les circonstances de ma première visite dans cette ville, on comprend les attentes qui étaient les miennes en ajoutant Sintra au programme du séjour. Evidemment, je souhaitais cumuler les découvertes cette fois, et autant vous dire de suite que cette nouvelle journée là-bas a même été au-delà de mes espérances !

Toujours pas de soleil par contre, à croire que j’ai pris un abonnement « Sintra-brouillard » malgré moi lors de ma première venue, je ne sais pas. Qui dit brouillard dit vue restreinte depuis chaque château… Mais quand la brume dévoilait le paysage pendant quelques secondes ou minutes, ça n’en était que plus magique ! Surtout, cette fois, pas de pluie (ni de chute) ! Je suis restée au sec toute la journée et j’avoue que ça change quand même la donne 🙂

sintra portugal

Allez, je vous raconte…

On est samedi matin, on se lève tôt pour prendre le train depuis la gare Rossio de Lisbonne, où nous avions notre logement. Arrivés avant 9h, il faut soit attendre 3/4 d’heure le premier bus vers le centre, soit y aller à pied. Nous optons pour la marche, et la route est en fait assez rapide et agréable : nous voilà déjà à la Quinta da Regaleira, avec quelques autres visiteurs également motivés par l’envie d’être seuls dans le parc (raté !).

Les sites visités

La Quinta da Regaleira

On est quelques uns à attendre l’ouverture des grilles à l’entrée (qui a d’ailleurs été déplacée depuis ma dernière visite, de même qu’une véritable pièce avec plusieurs guichets a été créée… #businessisbusiness). Une fois éparpillés dans la gigantesque enceinte, cependant, on est assez vite tranquilles et saisis par la beauté des lieux.

Je suis déjà venue, c’est vrai, mais je redécouvre et retrouve les sensations que j’avais eues la première fois. Ce domaine est riche de références à l’Antiquité, à l’alchimie ainsi qu’aux Templiers (notamment à travers le symbole de « rose-croix » qu’on dit héritée de cet ordre), comme avec le fameux puits initiatique de plus de 25 mètres. J’avais cité ce dernier l’an passé tant il est impressionnant ; il est conçu comme un passage transitionnel des enfers vers les cieux (du mal vers le bien), avec plusieurs paliers. Ou à l’inverse, on peut le comprendre comme un retour à la terre nourricière (donc un voyage de la vie à la mort).

Ce domaine est à lui tout seul un emblème du style architectural manuélin, qui emprunte aux styles roman, gothique et maure et fait appel à des représentations de faune et de flore intéressantes car parfois irréelles. Personnellement, je trouve l’ensemble très romantique et vraiment superbe…

sintra portugal quinta da regaleira

Nous faisons appel à tout notre équilibre pour traverser l’étang en mode Indiana Jones (de niveau 1…) avant de gagner le pont qui traverse par en-haut. Si en 2016 j’avais été confiante (c’était 30 secondes avant ma chute – juste en tournant à droite à l’arrivée, du côté opposé à celui qu’on voit sur la photo)(une femme bien enceinte venait de le faire, il n’y avait pas de raison que je n’y arrive pas), là j’hésite. J’avoue que maintenant que j’ai goûté aux algues, je suis beaucoup moins fière à l’idée d’effectuer cette traversée. Je me vois déjà être déséquilibrée en sautant d’une roche à l’autre, et tomber à un endroit encore plus profond que l’année précédente. Et puis non, j’attrape la main de Romain (qui n’était pourtant pas là il y a un an) et j’arrive de l’autre côté. Chat échaudé… Du coup, pas de photo de l' »exploit », le matériel étant au chaud (et au sec) au fond du sac ! Je le ressors néanmoins très vite car l’endroit est tout de même bien photogénique…

sintra portugal quinta da regaleira

sintra portugal quinta da regaleira

Romain se plaît aussi à la Quinta da Regaleira, et semble très motivé par l’existence de souterrains, dont certains ne sont que très peu fréquentés (nous y avons presque jamais croisé quelqu’un).  Si aucune protection n’a été rajoutée à l’endroit à partir duquel je suis tombée dans l’eau l’an dernier, dans les grottes et souterrains courts en revanche, certaines parties ont été éclairées par une sorte de fil d’Ariane lumineux au ras du sol. Il était temps…

Pour le reste des galeries, une lampe torche (ou le flash du téléphone en mode continu) est toujours indispensable, car on n’y voit vraiment rien : les énormes flaques d’eau sont nombreuses, et les possibilités de faire le même genre de chute que moi sûrement aussi…

Le parc abrite en outre une végétation superbe, même en hiver : autant dire que je m’en suis donnée à coeur joie avec l’appareil photo !

sintra portugal quinta da regaleira

sintra portugal quinta da regaleira

sintra portugal quinta da regaleira

sintra portugal quinta da regaleira

sintra portugal bis

Après avoir tourné, viré et visité de fond en comble le domaine, nous retournons vers le centre historique (toujours à pied, ce qui explique les 15 km de marche relevés par Google Fit ce soir-là). Après un sandwich avalé rapidement et l’achat de quelques pâtisseries locales pour plus tard (j’y reviens plus bas en section « bonnes adresses »), nous prenons le bus 434 qui réalise en fait une boucle au coeur de la ville : gare – centre historique – Château des Maures – Palacio da Pena – gare.

En effet, notre prochaine étape est plutôt haut perchée, et à défaut de pouvoir consacrer deux jours de randonnée à Sintra pour suivre les chemins tortueux qui y mènent, nous avons opté pour la solution rapide (et épargné un peu d’énergie pour les visites).

Le Palacio da Pena

Ce Palais est situé sur les hauteurs de Sintra, et en temps normal, on y voit certains autres sites ainsi que la mer. Avec la brume, le seul domaine qui se sera un peu dévoilé par minutes (très courtes), c’est le Château des Maures situé tout près (c’est déjà ça!).

Le Palacio da Pena, c’est le roi de la ville sur Instagram et divers blogs, c’est LE Palais emblématique de Sintra, celui que tout le monde visite (s’il faut n’en choisir qu’un). Et pour cause… Coloré, digne d’un conte de fée, d’une architecture à la fois amusante et imposante, il a tout pour plaire ! J’ai particulièrement aimé les reliefs, les jeux de textures roche / peinture vive / azulejos, les gargouilles…

sintra portugal 2018

sintra portugal 2018

Mais ces atouts deviennent un défaut quand on remarque, une fois la cour passée, la queue énorme pour en visiter l’intérieur. On a gardé notre motivation et on a attendu, avançant doucement en file indienne et en circuit obligatoire pour admirer les salles intérieures. Certes, elles sont jolies, mais à mon goût (et à celui de Romain d’ailleurs), l’extérieur du château est bien plus impressionnant ! Très honnêtement, si c’était à refaire je m’abstiendrais et garderais mon énergie pour visiter davantage le parc à la place, celui-ci étant bien plus tranquille (et pas dénué d’intérêt).

sintra portugal palacio da pena

Après avoir contourné le Palacio en longeant le chemin de garde, nous avons d’ailleurs pu arpenter un peu ce parc (une partie infime comparé à la surface du domaine, mais celle qui nous paraissait la plus intéressante : les lacs). Petit à petit, nous redescendons jusqu’à une autre ouverture du Palacio, située un peu en contre-bas du Château des Maures.

sintra portugal

Le Château des Maures (Castelo dos Mouros)

Nous n’avions pas prévu de le visiter, d’une part car nous ne l’imaginions pas si près du Palacio da Pena, et d’autre part car nous ignorions qu’il existe un billet jumelé avec ce dernier (préparation de voyage un peu trop rapide ? oui, tout l’opposé de mon premier séjour ici). L’occasion se présente, on y réfléchit donc avant d’acheter le billet pour le Palacio da Pena : nous regardons l’heure qu’il est, l’heure de fermeture des sites, et oui, c’est décidé, nous nous y rendrons. Chouette alors, moi qui rêvais de prendre une certaine revanche sur les déconvenues « sintresques » d’il y a deux ans (on dit « sintrenses », mais ça sonne moins bien) ! Même si sur le moment, je me demande comment mes pieds compliqués vont me porter encore pour plusieurs heures, je suis plutôt excitée.

A la sortie du Palacio da Pena (pas la principale, donc), nous remontons à pied une (ou deux) centaine(s) de mètres à peine pour rejoindre l’entrée du Château des Maures.

Ici, l’ambiance est un peu différente : plus médiévale, en fait.

sintra portugal chateau des maures

Les murailles permettent d’un côté d’apercevoir le Palacio da Pena (entre deux brumes), de l’autre d’admirer la Quinta da Regaleira au loin, puis le centre historique de Sintra…

Là-haut, nous en profitons pour dévorer deux queijadas, de délicieuses pâtisseries locales. Au coeur de l’enceinte, on peut également observer le résultat de fouilles archéologiques. Après s’être largement promenés et avoir grimpé l’ensemble du chemin de ronde, nous commençons à prendre le chemin du retour. Bus 434, gare de Sintra, gare de Lisbonne, métro. Et dodo, bien mérité, des étoiles dans les yeux…

sintra portugal chateau des maures

LA bonne adresse à retenir

Nous n’avons pas eu le temps de découvrir beaucoup de chouettes petites adresses comme pour d’autres villes, mais Sintra est de toute façon une ville assez petite ; les commerces du centre historique sont orientés touristes ou artisanat, et se repèrent vite (nul besoin de guide). S’il n’y avait qu’une adresse à ne pas manquer cependant, ce serait cette adresse gourmande :

Casa Piriquita

Pour faire le plein de douceurs à dévorer sur place ou plus tard, c’est le bon spot : queijada, pastel de Sintra, travesseiro… des pâtisseries aux oeufs, aux amandes, à l’allure d’un flan… Bref, il y a du choix, et chaque gourmandise que l’on a goûtée était excellente (et à un prix insignifiant), un régal !

  R. Padarias 1

vidéo

Sintra en vidéo

Et parce que les images animées, c’est sympa aussi, voici la vidéo de Faro Evasion, le projet vidéo en duo avec l’amoureux 🙂

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Plume d'Auré
    1 février 2018 at 9 h 51 min

    Rolala qu’est ce que ça a l’air beau ! Ce château fait partie de ma bucket list, j’ai vraiment vraiment envie d’y aller !
    Merci pour cette escapade matinale !
    Bisous
    Plume d’Auré

    • Réagir
      parenthesecitron
      1 février 2018 at 20 h 14 min

      Merci pour ton commentaire 🙂 Tu pensais au Palacio da Pena, je suppose ?

  • Réagir
    Only Laurie
    1 février 2018 at 11 h 41 min

    Merci pour cette sublime découverte! Lorsque j’irai à Lisbonne, je prendrai le temps de découvrir cette ville qui a l’air d’être magnifique 🙂
    Tes photos sont vraiment superbes 🙂
    Belle journée
    Laurie

    • Réagir
      parenthesecitron
      1 février 2018 at 20 h 48 min

      Merci vraiment ! 🙂 En effet, ça vaut vraiment le coup d’y passer au moins une journée !

  • Réagir
    Samsha
    1 février 2018 at 22 h 31 min

    Que c’est beau! J’ai eu l’occasion de le faire en plein été (avec beaucoup de monde) et malgré tout j’ai beaucoup aimé! J’aimerais bien y retourner pour visiter d’autres palais/châteaux. En tout cas ton article et tes photos donnent très envie.

    • Réagir
      parenthesecitron
      2 février 2018 at 12 h 56 min

      Sûr que si tu y retournes, tu auras de quoi visiter ! Je crois que deux jours là-bas ne suffisent même pas =) Merci pour ton commentaire en tout cas (je vais aller lire ton article – j’ai glissé le lien en url normale, fais attention car ce genre de commentaire risque souvent d’atterrir en « indésirable » 😉 ).

  • Réagir
    Emilie
    1 février 2018 at 22 h 50 min

    Superbe article, j’ai replongé dans mes souvenirs. J’avais adoré Sintra et très belles photos

    • Réagir
      parenthesecitron
      2 février 2018 at 12 h 17 min

      Ah c’est chouette si mon article a pu te ramener là-bas 😉 Merci beaucoup !

  • Réagir
    Marion
    3 février 2018 at 10 h 49 min

    Ces sites sont tout simplement extraordinaires… je comprends tout à fait pourquoi tu as choisis le mot « féérie », c’est tout à fait l’atmosphère qui se dégage de ces endroits et de tes photos ! Le mystère des légendes et des mythes apporte ce je ne sais quoi d’incroyable, qui donne encore plus d’histoire et de caractère à ces lieux, tu m’as émerveillée avec l’histoire du puits qui mène de la mort vers la vie et inversement, wouahou… Et que dire de ces photos ? Tu es le premier blog voyage où les photographies sont d’une telle qualité, je dois t’avouer que bien souvent quand je tombe sur un article voyage je me dis « tiens, c’est vrai que c’est joli ! » mais quand je découvre tes articles, c’est toujours « wahou, c’est vraiment incroyable ! » (on dirait une lèche-botte haha mais je t’assure que je dis ça en toute sincérité). Enfin bref, bravo pour tout ce travail fourni, j’imagine que ça doit être un sacré boulot !

    • Réagir
      parenthesecitron
      3 février 2018 at 14 h 53 min

      Non mais tu es trop adorable toi, incroyable ! Tes commentaires me font toujours un bien fou <3 En plus la photo est vraiment la partie de l'article qui me tient le plus à coeur. D'ailleurs si tu aimes ce genre de photos et les blogs voyage, tu devrais aimer ce que font Anne du Chien à Taches et Alice de Tippy (voir dans ma blogroll), mais peut-être que tu connais déjà. En tout cas moi j’adore, c’est toujours très inspirant et ça donne tellement envie de voyager ! C’est d’autant plus génial de te lire me dire ça sur mon blog que c’est ce que je ressens en allant sur le leur 🙂 C’est marrant ton dernier commentaire car d’habitude je ne compte pas le temps pour un article, et récemment j’ai fait celui sur Faro d’une traite et j’ai réalisé que ça m’avait pris 3h, je n’aurais pas cru. Mais avec une tasse de thé ou café et de la passion, on ne voit pas le temps passer 😉 Merci encore en tout cas pour ton commentaire, c’est très stimulant ! 🙂

  • Réagir
    Ornella
    6 février 2018 at 8 h 40 min

    Magnifique cette revue détaillée de Sintra. Je n’avais jamais imaginé que cette ville puisse être si jolie.

    • Réagir
      parenthesecitron
      6 février 2018 at 12 h 13 min

      Merci beaucoup ! Moi non plus je ne pensais pas que ça vaille autant le coup avant de voir quelques photos passer sur Instagram, et de faire quelques recherches ensuite 🙂

Laisser un commentaire