0
Etats-Unis

Un week-end à Cape Cod

28 novembre 2018
week end cape cod

Début octobre, nous nous sommes rendus le temps d’un week-end à Cape Cod, une presqu’île située à environ 2h/2h30 de Boston (pour la pointe). Cape Cod (Cap Cod en Français) veut dire le Cap de la morue (je sais, c’est moins glam’ tout de suite !).

Nous imaginions une sorte d’Île de Ré américaine, et nous n’étions pas loin du compte (en moins authentique peut-être, mais en très mignon tout de même). Nous étions avec ma belle-mère (qui vit justement sur l’Île de Ré, c’est pourquoi ‘y ai consacré tant d’articles), l’endroit nous a donc par moments fortement rappelé notre région, et à d’autres, il a su nous emporter dans une ambiance bien différente.

Je vous emmène ?

D’abord, voici une petite carte pour bien comprendre la forme de Cape Cod (pas évident). Elle a été dessinée par Scott Jessop (visitez son site web son travail est vraiment stylé !). En-dessous de Cape Cod, on peut voir les îles de Nantucket et Marta’s Vineyard, de futures visites pour le printemps !

Cape-Cod-Scott-Jessop

Jour 1

Province Town

Province Town est le village le plus connu de Cape Cod et est situé tout au bout de la fameuse pointe. On a choisi de rouler jusqu’au bout depuis Boston, puis de revenir tout doucement en direction de chez nous, tout au long du week-end.

Pour cette première halte, nous avons découvert un petit village qui fait la part belle aux galeries d’art (et aux boutiques touristiques un peu kitsch aussi, il faut bien avouer). Près de l’eau, dans une arrière-cour avec pieds dans le sable, nous avons pris notre pause repas : un taco veggie pour moi (avec maïs et tofu) et un lobster roll pour les autres (sandwich local à base de homard). L’endroit était un resto-snack-baraque-à-poisson nommée The Canteen.

provincetown cape cod

Ensuite nous nous sommes baladés du côté du Whaler’s warf, un joli quai et de nouveau dans les rues. Nous ne sommes pas montés dans la tour, n’étant pas très motivés par une ascension mais plus par la perspective d’aller admirer des phares.

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

provincetown cape cod

Race point beach

C’était juste une petite halte pour voir la mer, via une vraie plage. On en a peut-être (sûrement) raté d’autres autour sans béton, mais c’est le charme de l’improvisation !

tourisme à cape cod
Head of the meadow beach

Cette fois, on s’est arrêtés à une vraie et belle plage où l’on pensait voir des phoques (pourtant pas décidés à se montrer). Pour connaître par coeur le sable fin de l’Île de Ré et surtout de San Sebastián (où nous vivions avant), celui-ci n’était clairement pas génial, mais la vue a compensé (j’aime toujours quand il y a de jolies dunes !).

tourisme à cape cod
Nauset lighthouse

Là, point de déception, un joli phare comme je les aime, et même, deux autres un peu cachés au moment de repartir ! Les phares ici ne sont pas bien grands, mais j’ai trouvé jolie leur architecture un brin différente de ceux de la côte atlantique (française et espagnole) ou méditerranéenne auxquels je suis plus habituée.

cape cod phare

Coast Guard beach

Ici commence la plage The Great Beach baptisée par Henri David Thoreau (qui écrivit un livre sur Cape Cod). Non loin de la bâtisse que l’on voit en arrivant, on peut observer le cottage où s’est installé un autre écrivain, Henry Beston, durant plusieurs saisons.

C’est aussi un bon spot pour observer quelques oiseaux et de jolis marais.

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

coast-guard-beach-cape-cod
Boat meadow landing

Nous avons passé un peu de temps ici en fin de soirée afin d’admirer le coucher de soleil (en subissant malheureusement quelques nuages au dernier moment). La lumière était néanmoins superbe ! Le bon côté de l’hors-saison évidemment, c’est que c’était relativement calme, seulement quelques locaux qui promenaient leur(s) chien(s).

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

Orleans

Pour la nuit, nous avons loué un airbnb dans les bois vers Orleans, où nous sommes allés après quelques courses pour le soir (si vous cherchez un magasin bio, notez qu’il y en a un dans le centre d’Orleans). Nous sommes arrivés de nuit dans cette grande maison où tout était allumé pour nous, sans personne dedans : un peu impressionnant ! Nous avons aussi été bien surpris par le bruit de la mise en route des chauffages, que nous avons mis du temps à identifier et qui du coup rajoutait au scénario « maison hantée » que nous élaborions pour blaguer. Au petit jour, c’est une maison tout ce qu’il y a de plus normale dans laquelle nous déambulons, et le petit-déj sur la terrasse était bien appréciable !

tourisme à cape cod

Jour 2

Nauset beach

Dimanche matin, direction Nauset Beach à la recherche des phoques, que nous avons peiné à voir. Heureusement repérés par Romain au moment où nous renoncions, tandis qu’on faisait une longue marche le long de la côte, dans le sable. Je conseille vraiment cette plage, c’est dépaysant et reposant, un véritable bol d’air frais pour couper de la frénésie urbaine de Boston.

Nous avons même croisé un camping-car de gens qui guettaient probablement l’arrivée des phoques eux aussi… C’est une plage où je ne conseillerais pas de baignade en revanche, car elle est clairement identifiée comme menaçante en raison de la présence de requins. Nous avions d’ailleurs en tête le fait divers macabre du mois précédent (mort d’un homme dans ces conditions à Cape Cod) pour nous dissuader de toute envie…

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

Chatham

On passe de la mer à une ambiance plus urbaine mais douce avec le village de Chatham. Un lieu parfait pour errer tranquillement dans quelques boutiques et prendre une pause déjeuner avant de repartir vers les côtes ! J’ai apprécié que le ciel soit aussi gris que les maisons, pour le rendu quasi monochrome des photos…

tourisme à cape cod

Chatham harbour

Le temps de se rendre vers le port de Chatham, et le soleil était revenu peu à peu. Nous avons admiré les bateaux puis assisté à un retour de pêche. Ce n’est pas franchement très beau à voir, surtout quand on est végétarien… mais pour ceux que ça intéresse c’est par ici (il faut scroller un peu), car j’ai bien accroché mon coeur pour en faire un petit reportage. C’est l’endroit où contre toute attente, nous avons le mieux vu des phoques, ceux-ci étant attirés par l’odeur des poissons pêchés, et les nombreux autres encore vivants dans ces eaux… La pêche concernait aussi les fameux homards qui finissent dans les lobster rolls (gulp !).

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

Chatham lighthouse

Un peu plus loin sur la côte, il est possible d’admirer le phare de Chatham, pas très haut non plus mais plutôt joli. De voir de si près le fanal m’a bien plu, cela donne envie d’y monter. Les phares américains me rappellent le dessin animé des années 80-90 (quand j’étais gamine quoi !) Peter et Elliott le dragon, cette histoire d’un gamin orphelin recueilli par une femme et son père, tous deux habitants d’un phare (toujours en activité, et qui a son importance dans l’histoire).

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

Cold storage beach

Dernière plage visitée avant de repartir, Cold storage beach accueillait ce soir-là un mariage, et on a compris pourquoi : le spot est vraiment chouette (même quand l’orage s’annonce au loin) !

tourisme à cape cod

tourisme à cape cod

Nous n’avions pas de plan tout à fait défini pour visiter donc qui sait, nous sommes peut-être passés à côté de lieux plus connus (on reviendra sûrement donc ce n’est pas grave), mais Cape Cod est l’endroit parfait pour déconnecter de la ville et se laisser porter par un nom sur une pancarte, admirer le paysage au fil des kilomètres, s’arrêter quand l’envie nous prend…  En mode vélo-tourisme au printemps ou en début d’automne, ce soit être vraiment agréable !

Connaissez-vous cet endroit, ou en aviez-vous déjà entendu parler ?

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Ornella
    28 novembre 2018 at 16 h 58 min

    Wouah c’est joli comme tout et les petits phares sont trop mignons.

    • Réagir
      parenthesecitron
      28 novembre 2018 at 17 h 55 min

      Très joli et reposant oui, et pour moi qui adore les phares, un ravissement ! 🙂

  • Réagir
    Marion
    29 novembre 2018 at 10 h 59 min

    Elles sont tellement belles tes photos… <3 Cape Cod a l'air tellement chouette à visiter, j'adore les villes balnéaires il faut dire ! Et ce petit phare entre les arbres est vraiment trop chou ! <3

    • Réagir
      parenthesecitron
      29 novembre 2018 at 15 h 35 min

      Merci Marion ! C’est une belle escapade en effet, avec tout le charme d’une île. D’autres villes au nord de Boston cette fois sont chouettes aussi à visiter, j’en parlerai bientôt 😉

  • Réagir
    Fanny
    1 décembre 2018 at 10 h 40 min

    Très belles photos ! Le lieu à l’air très apaisant et il y a l’air d’y avoir beaucoup de belles maisons !
    Fanny

    • Réagir
      parenthesecitron
      1 décembre 2018 at 17 h 39 min

      Merci beaucoup ! En effet l’architecture est assez stylée dans ce coin mais également pour les maisons des zones résidentielles chic de Boston / Cambridge et des villes au nord.

  • Réagir
    kär
    1 décembre 2018 at 11 h 48 min

    J’y suis allée en 2011, j’avais adoré Nantucket, une des îles en face !
    Très jolie article en tout cas

    xx

    http://www.please-leave.com

    • Réagir
      parenthesecitron
      1 décembre 2018 at 18 h 54 min

      Merci ! On ira très certainement faire un tour à Nantucket au printemps

Laisser un commentaire