0
Massachusetts

La cueillette des pommes en Nouvelle-Angleterre

17 octobre 2019
cueillette pommes nouvelle angleterre

Le premier week-end d’octobre, nous nous sommes rendus dans un verger au nord de Boston. Les week-ends d’octobre sont peut-être les meilleurs de l’année avec ceux de mai / juin, pour les paysages et les températures. Les activités de demi-saison sont en outre agréables et typiques dans ces contrées, la nature y évolue très très vite (l’automne et le printemps dure chacun environ un mois, c’est donc court mais très intense).

Je vous reparlerai de l’automne à Boston mais pour les curieux(ses) / impatient(e)s, vous pouvez retrouver mon article de l’an dernier sur cette explosion de couleurs chaleureuses qui nous avais tant ravis.  En attendant, voici un article sur cette chouette échappée qui nous a permis de nous reconnecter à la nature et de prendre l’air, tout simplement (un air vivifiant de pleine campagne, qui change du tumulte quotidien urbain). Beaucoup de personnes à Boston et alentours n’ont pas forcément de jardin ni même de balcon : c’est notre cas et heureusement les parcs et jardins publics sont très nombreux autour de chez nous et apportent une vraie compensation au quotidien. Néanmoins, on n’a pas le plaisir de pouvoir récolter nos propres fruits et légumes, et c’est une chance que de nombreuses fermes proposent cette activité qu’est le PYO (pour Pick Your Own : littéralement, « cueillez les vôtres »).

A en voir la queue qui s’était formée alors que nous partions (et que nous n’avons pas faite à notre arrivée car nous étions assez matinaux), nul doute que nous ne sommes pas les seuls à ressentir ce besoin de reconnection avec la nature ! 🙂

cueillette pommes en nouvelle angleterre

Nous avons jeté notre dévolu sur la Brooksby Farm pour aller cueillir ces pommes, car elle se situait dans un secteur qui nous intéressait pour se promener et revoir des villes sympas (dont j’ai prévu de parler dans un article dédié au littoral de la Nouvelle-Angleterre, bientôt). En arrivant peu après l’ouverture un samedi matin, nous n’avons eu aucun problème pour nous garer et les vergers sont plutôt tranquilles !

On a payé $17 pour un sac de 1 peck (de 2,5 à 3 pounds, soit 5 à 6 kg). C’est assez cher par rapport au prix français, sûrement, et de toute façon plus cher que notre pound de pommes bio habituelles à Whole Foods à cette saison, mais en les payant directement sur place on garantit aux fermiers un prix plus juste (car les supermarchés ont tendance à contraindre énormément les producteurs). Évidemment, le prix pratiqué pour offrir le côté ludique (voire limite touristique) doit en réalité leur permettre une marge plutôt importante sur ce genre de produits, mais bon, c’était une chouette expérience. Si l’on cueille nous-mêmes nos pommes, il faut se dire que la maintenance nécessaire pour un lieu que l’on ouvre à un public pas toujours respectueux est sûrement assez importante.

Un point que j’ai trouvé dommage : le sac en question est un sac plastique, j’aurais imaginé pour ma part de la toile ou quelque chose de plus écologique (on tâchera de s’en servir à nouveau pour compenser).

Important : prévoir des chaussures faciles à nettoyer en cas de temps humide (et de la crème solaire en été).

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

Sur place, on trouve aussi un farm store, proposant différentes variétés de pommes pour ceux qui souhaitent directement les acheter sans avoir à aller les cueillir, du cidre, des confitures, des citrouilles et de nombreux autres produits fermiers.

Il est possible aussi pour les enfants de les faire participer à des hayrides (monter sur un genre de tracteur + charette pour faire le tour des vergers).

Cette ferme propose de nombreux autres produits tout au long de l’année, sûrement que nous reviendrons un jour de novembre pour cueillir d’autres variétés de pommes ainsi que choisir des cucurbitacées et aubergines, puis au printemps-été pour cueillir des baies et des pêches… En hiver, ceux qui souhaitent un sapin authentique peuvent également en choisir un.

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

cueillette pommes en nouvelle angleterre

Vous l’aurez compris, c’est une chouette expérience à vivre ! Avez-vous déjà réalisé ce genre d’activités, à l’automne ou à une autre période de l’année ?


Envie de donner un peu d’harmonie voire même une touche poétique à vos photos ?

Pensez à mes presets pour Lightroom PC et mobile !





  • Réagir
    Romain
    17 octobre 2019 at 16 h 42 min

    Que de bons souvenirs. Les pommes sont plus chères qu’en supermarché mais il faut dire que le goût des pommes fraîchement cueillies est incomparable. Surtout au petit matin quand elles sont bien fraîches avec la rosée. I recommend!

    ps : Comment-ça on avait pas le droit de goûter ? 🙂

    • Réagir
      parenthesecitron
      17 octobre 2019 at 16 h 48 min

      Gourmand, va ! On va dire qu’on n’a rien vu, rien lu 🙂

Répondre à Romain Annuler le commentaire