0
Lot

Un petit tour par Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot

27 septembre 2019
saint cirq lapopie

Lors de notre retour d’un mois en France, nous avons visité de nombreuses destinations (comme vous le savez déjà si vous me suivez sur Instagram). Après avoir atterri à Paris, refait notre demande de visa et passé 2 jours à La Rochelle et sur l’Île de Ré, nous avons fait une courte halte à Bordeaux, nous sommes descendus quelques jours à San Sebastián (notre ancienne ville dont je vous ai déjà beaucoup parlé sur le blog), puis nous sommes remontés par la Gascogne, Tarbes, Toulouse (la ville où nous vivions avant San Sebastián), avant de traverser le Lot et la Dordogne pour revenir vers la Charente-Maritime et de faire un petit road trip en Bretagne (dont je vous parlerai aussi bientôt). Quel périple !

Aujourd’hui je vous parle d’une de ces étapes, celle du Lot, où nous étions allés un week-end en août 2012 et où nous nous étions fait surprendre le dimanche par des pluies torrentielles (les routes étaient inondées). Nous avions eu le temps de (re)voir Rocamadour et de visiter le Gouffre de Padirac ainsi que le parc animalier de Gramat (dernier parc animalier visité car depuis je n’en suis plus très friande). Arrivés à Saint-Cirq-Lapopie, nous avions été accueillis par un déluge impressionnant et avions dû écourter le week-end tant il était impossible de se promener sans être rincés en quelques secondes et tant il était même compliqué de conduire, ce jour-là.

Nous avions donc une sorte de revanche à prendre sur la ville… et nous l’avons prise, 7 ans plus tard. Point de déluge ce jour de juillet 2019, c’était même plutôt le contraire : plus de 40°C à l’ombre ! On ne va pas se plaindre : certes, ce n’est pas le plus agréable pour visiter une ville mais cela reste tout à fait possible, si l’on reste le plus possible à l’ombre et que l’on s’hydrate après chaque montée (parce que Saint-Cirq-Lapopie, ce sont avant tout des ruelles très pentues et des points de vue qu’il faut mériter un peu).

Classé parmi les Plus beaux villages de France, cet endroit magnifique est aussi une étape de l’un des chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Je vous ai concocté une petite carte pour que vous puissiez mieux le localiser.

Sud-Ouest de la France

5 bonnes raisons d’aller à Saint-Cirq-Lapopie

1. Pour son architecture médiévale

Saint-Cirq-Lapopie est un village dont l’architecture date globalement de la fin du Moyen-Âge, notamment les châteaux et la superbe église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette. A admirer aussi à travers les rues et ruelles, tous les petits détails aux maisons : les fenêtres, les toits et leurs cheminées, les colombages… un savoir-faire tout droit hérité de cette époque.

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

2. Pour ses jolies petites ruelles

Les ruelles de Saint-Cirq-Lapopie sont très pentues et renferment de nombreuses boutiques d’artisans et artistes. La végétation est présente dès qu’on s’éloigne des artères principales, et 1000 jolis détails accrochent sans cesse l’œil.

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

3. Pour ses points de vue sur la Vallée du Lot

Le village est perché près d’une centaine de mètres au-dessus du fleuve (le Lot), les points de vue sur la vallée du Lot sont par conséquent impressionnants et faciles à atteindre (pour peu que l’on aime grimper un tant soit peu en pleine chaleur, chose réussie avec de nombreuses pauses à l’ombre d’arbres minces !).

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

4. Pour ses petites particularités sources de balades

De belles balades peuvent être faites à Saint-Cirq-Lapopie et dans ses alentours, pour visiter notamment le moulin d’Aulanac (au niveau du fleuve) et son écluse, ou encore le chemin de halage de Ganil (un chemin construit à flanc de falaise, donc).

Avec plus de 40°, on a dû vite abandonner ces projets de promenade tant rester en plein soleil nous coûtait, mais on le conseille vivement pour en avoir commencé une partie et les avoir beaucoup vu recommandés.

saint cirq lapopie

5. La place faite à l’art contemporain

Nous sommes tombés sur un petit parcours d’art contemporain dans des jardins, ponctué d’une expo dans la Maison Daura, qui amenaient à s’interroger sur l’impact du changement climatique sur des ressources telles que l’eau ou des activités telles que le tourisme, ainsi que sur les transformations que cela appelle(rait) pour rendre possible un futur quotidien collectif. L’expo avait pour titre Lo(s)t in transition(s)! et cette partie, à Saint-Cirq-Lapopie était axée sur les « souvenirs terrestres ». D’autres villages et sites proposaient apparemment d’autres fragments d’expo, dont le MAGCP (Centre d’Art) de Carjac.

saint cirq lapopie

BONUS : quelques vues prises sur la route

En partant de Saint-Cirq-Lapopie le matin à l’aube (nous avons dormi dans un camping situé à quelques kilomètres, que je ne recommande pas particulièrement), nous avons eu une vue magnifique sur la vallée du Lot.

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

Plus tard, ce sont des tunnels taillés aux creux des falaises, de jolies tours de vieilles pierres (parfois en ruines) et des champs en tous genres qui ont rythmé notre route en direction de la Dordogne.

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

saint cirq lapopie

Le Lot, c’est toujours un ravissement pour les yeux : nul doute que nous y retournerons à nouveau d’ici quelques années ! Et vous, vous connaissez ou prévoyez de vous y rendre ?


Envie de donner un peu d’harmonie voire même une touche poétique à vos photos ?

Pensez à mes presets pour Lightroom PC et mobile !


 




Laisser un commentaire