Menu
Bretagne

Visiter Rennes en mode slow travel

Je suis consciente que j’aurais pu publier cet article il y a déjà 6 mois, mais que voulez-vous, je n’en ai pas fait une priorité et quelque part dans mon inconscient, il devait y avoir cette envie de retomber sur des photos estivales en plein milieu de l’hiver et de rêver à nouveau à des journées douces et remplies de balades (si si, j’en suis convaincue !). Par exemple, retomber sur mes photos de Colombie d’il y a tout pile un an me replonge dans un état d’insouciance un peu perdu depuis, il faut bien l’admettre (et dans un état d’esprit de voyage malheureusement bien loin déjà, lui aussi).

Pourquoi je précise « en mode slow travel« , dans mon titre ? Tout simplement parce qu’on n’a pas fait de cette semaine de parenthèse bretonne un marathon culturel (comme certains de nos voyages passés) ni gastronomique. On a juste pris le temps d’observer, d’admirer, de prendre le soleil ou un verre en terrasse, de flâner, en somme. C’était lors de cet été 2020 un peu étrange, entre deux confinements (le second ne se profilait absolument pas à cette époque) : quand on y repense, peut-être qu’il aurait été plus judicieux de profiter des musées avant qu’ils ne ferment à nouveau, et cette fois, pour de longs mois, mais on ne pouvait pas savoir et notre séjour était bien comme ça, vraiment bien. [On a fait la même erreur en arrivant à Montpellier, d’ailleurs : rester en mode dolce vita tout août et septembre, découvrir la ville extérieurement et garder le culturel « intérieur » (musées, théâtres, cinés…) pour les journées d’automne-hiver, pour contrer la morosité de la saison froide souvent pluvieuse (comme on le faisait aux États-Unis). Ah ah, on était un peu naïfs, non ? C’était sans compter sur les mesures gouvernementales qui ont torpillé tous ces projets et freiné la découverte de notre nouveau territoire…

Rennes en quelques mots

Pour en revenir à Rennes, c’est une ville que l’on a adoré découvrir et arpenter, jour après jour. Le centre-ville est vraiment très mignon et l’ambiance y est agréable malgré les nombreuses zones de travaux ici ou là (comme souvent en été dans les grandes villes). Il y a tellement de jolis détails un peu partout qu’on a de quoi se remplir les yeux même en refaisant la même balade plusieurs fois (ce qui nous est arrivé, évidemment).  

De biens jolies façades, tout près de là où on logeait

Une architecture dingue

Rennes interpelle notamment pour la richesse de son architecture : ce n’est pas pour rien qu’elle est classée Ville d’Art et d’Histoire ! Au cœur du centre historique, où nous avons eu la chance de dégotter un chouette studio airbnb extrêmement bien situé (j’en reparlerai plus bas), les bâtiments classés sont nombreux, et ça se voit. On peut admirer notamment des maisons à pans de bois (dont la verticalité est d’ailleurs parfois très déroutante !) voire sculptées de superbes détails hérités de l’époque médiévale, ainsi que des restes de fortifications romaines, des bâtiments datant de la Renaissance (Palais du Parlement, Théâtre-Opéra…) ou de l’époque Art-déco (Piscine Saint-Georges). 

Que voir à Rennes ?

Voici quelques uns des principaux points d’intérêts si vous visitez Rennes.

  • rue du Chapitre : nombreux colombages
  • rue Sainte-Mélaine : jolie rue pavée avec restaurants, bars, cafés, friperies…
  • place Sainte-Anne : LA (très jolie) place où boire un verre en terrasse
  • place du Champ Jacquet : nombreux colombages
  • place de la Mairie
  • place du Parlement de Bretagne
  • basilique Saint-Sauveur (et rue Saint-Sauveur)
  • cathédrale Saint-Pierre
  • église Saint-Germain
  • portes Mordelaises
  • marché des Lices (le samedi matin) pour goûter une galette bretonne (et pour les non-végés, une galette-saucisse, met local) et faire ses courses pour vivre à la rennaise (produits locaux) le temps de quelques jours
Les 7 photos ci-dessus ont été prises à l’argentique.
(Canon Av-1 + Kodak Gold 200)

Au niveau culturel, que l’on n’a donc pas exploré cette fois-ci (en partie pour se détendre vraiment l’esprit et aussi parce que la contrainte du masque, pas/plus encore très répandue à ce moment-là en-dehors des lieux publics fermés, nous pesait pas mal), j’avais noté :

  • les Champs Libres (musée de Bretagne et Espace des Sciences)
  • Musée des Beaux-Arts

Le parc du Thabor

Joli havre de paix et véritable écrin de nature en plein cœur de la ville, le Thabor est vraiment à mon sens un incontournable si on visite Rennes. À la fois reposant et original, ce parc accueille différents espaces et décors (dont un petit jardin botanique et une cascade) : si vous aimez autant les plantes et cadres naturels que moi, n’hésitez pas à aller y flâner, et pourquoi pas, comme nous, à vous y poser avec un livre ou un jeu de société (slow travel, on a dit !) !

Les rives de la Vilaine

On n’a finalement pas arpenté les rives de la Vilaine pour cause de grande chaleur ces jours-là (on a choisi évidemment la semaine la plus chaude de l’été pour ce petit périple !), et aussi d’épuisement (émotionnel surtout), mais si vous voulez vous dégourdir les gambettes, faire une balade à vélo ou même fluviale, c’est possible évidemment et même plutôt recommandé dans le coin !

Quelques bonnes adresses à Rennes

Shopping

On est restés super raisonnables question achats, en achetant seulement un petit jeu breton et Made in France pour Romain (chez Chérie Chéri) pour jouer dans les parcs et en prenant un café, et en chinant pour ma part quelques livres aux étals de bouquinistes de la place Hoche (ainsi qu’un vieux vinyle chez un disquaire). Pour une semaine, il faut dire qu’on a fait assez peu de lèche-vitrine en vérité, toujours à cause de la contrainte du masque alors seulement obligatoire en intérieur (et notamment de la buée très gênante provoquée, puisque je ne reportais pas encore de lentilles à l’époque).

Pour chiner

  • Bouquinistes | Place Hoche
  • Un amour de Troc (friperie) | 28 Rue Saint-Melaine
  • A nanas (friperie) | 29 Rue Saint-Melaine
  • Antoine et Colette (friperie) | 21 Rue Poullain Duparc
  • Rochkin’Bones (disquaire) | 7 Rue de la Motte Fablet
  • Groove Rennes (disquaire) | 2 Rue de la Motte Fablet, 35000 Rennes

Décoration, mode etc.

  • Chérie Chéri (café et concept store) | 13 Rue Hoche
  • Le Petit Souk (déco, enfants) | 17 Rue du Champ Jacquet
  • Mint (déco) | 12 Rue du Champ Jacquet
  • Chouette ! (petits créateurs) | 4 Rue du Chapitre
  • Made in Frogs (divers, petits créateurs) | 17 Rue du Chapitre
  • Librairie Le Failler (jolie librairie) | 8-14 Rue Saint-Georges
Photos prises dans le concept store Chérie Chéri

Pour se détendre

Parce qu’on a surtout passé une semaine à se détendre (en-dehors de quelques plages horaires consacrées au travail), on a relevé quelques endroits qui valent le détour pour un café, un chaï latte ou un petit cidre en terrasse (dans le cas de la taverne) :

  • Café Albertine (café) | 10 Rue Comté de Lanjuinais
  • Café 1802 (café) | 34 Rue d’Antrain
  • Ty Anna Tavarn (bar) | 19 Place Sainte-Anne
  • Chérie Chéri (café et concept store) | 13 Rue Hoche
  • Marché des Lices (le samedi matin) | 3 Place du Bas des Lices
Photos argentiques ( à droite : café
(Canon Av-1 + Kodak Gold 200)

Pour se loger

Nous avions trouvé un airbnb situé rue du Chapitre, une des rues les plus typiques de Rennes. C’est une localisation idéale pour visiter la ville, tout est accessible à pied (et le centre n’est pas très grand). Je vous mets le lien juste ici, si ça en intéresse certains (ou certaines) d’entre vous. S’il vous plaît, mais qu’il n’est pas disponible, celui du dessus ou celui du dessous peuvent l’être, n’hésitez pas à vérifier (toute la copro semble appartenir à une petite agence de jeunes – je ne sais plus lequel est au-dessus ou au-dessous, pensez à demander avant de réserver si monter 3 étages vous pose problème).

Une fenêtre typique pas droite mais très belle !
Vue depuis l’appartement / détail de décoration

Pour se nourrir

Seule adresse testée durant le séjour, mais amplement validée, je vous recommande un petit tour chez 7 grammes (3 rue Sainte-Mélaine) ! Il a été facile pour moi d’y manger végétarien et sans gluten, et c’était très très bon.


J’espère que ce petit compte-rendu tardif mais bien ensoleillé vous aura donné envie de découvrir Rennes. Si vous connaissez la ville et que vous souhaitez partager votre ressenti voire vos conseils de visite dans un état d’esprit assez chill, les commentaires sont là pour ça !

Je vous parlerai bientôt également de notre découverte de quelques villes aux alentours de Rennes, mais pour les curieux·ses qui ont envie d’en savoir plus sur d’autres coins de la Bretagne d’ici là, rendez-vous dans le Morbihan et le Finistère !


Envie de donner un peu d’harmonie à vos photos avec mes presets Lightroom, ou de décorer vos murs ? Visitez ma petite boutique !

rennes slow travel
A propos

Hello et bienvenue ! Je suis Fanny, photographe de 32 ans. J'adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Originaire de Charente-Maritime, j'ai vécu dans différentes villes en France puis à Donostia - San Sebastián (en Espagne) pendant 3 ans 1/2, ainsi qu'à Boston (dans le Massachusetts aux USA) pendant 2 ans. Je suis rentrée dans ma région natale en plein confinement et ai emménagé début août 2020 à Montpellier.

6 Commentaires

  • Julie / hors du temps
    26 janvier 2021 at 22 h 01 min

    Tes photos de rennes sont très jolies 🙂
    J’avais découvert cette ville lors d’un week-end, il ya déjà 3 ans, et j’avais adoré l’architecture !
    De mémoire, les Champs Libres étaient un musée sympa pour découvrir l’histoire de la Bretagne 🙂
    Vivement que cette pandémie s’éloigne pour que l’on puisse flâner dans les musées (peut-être l’une des choses qui me manque le plus en habitant en centre-ville …).

    Répondre
    • parenthesecitron
      27 janvier 2021 at 12 h 59 min

      Merci Julie ! Oui moi aussi j’ai hâte de retrouver l’insouciance des visites sans masque et des musées ouverts… Repousser la découverte de ceux de Montpellier pour l’automne était une belle erreur, en ce qui me concerne. S’il devait y avoir un effet positif lié à la pandémie, c’est de nous faire prendre davantage conscience de la valeur de notre patrimoine, culturel comme gastronomique !

      Répondre
  • Johanne
    26 janvier 2021 at 22 h 26 min

    Ton article donne très envie d’aller y passer quelques jours…un jour! Et j’adore tes photos, particulièrement celles qui montrent ces petits détails qui peuvent si souvent échapper au regard. Merci!

    Répondre
    • parenthesecitron
      27 janvier 2021 at 12 h 55 min

      Merci beaucoup ! J’ai un amour particulier pour les petits détails, en effet 🙂

      Répondre
  • L&T
    6 février 2021 at 11 h 01 min

    De douces photos qui donnent vraiment envie de balades estivales ! Vivement le retour des voyages et des lieux culturels 🙂

    Répondre
    • parenthesecitron
      7 février 2021 at 21 h 11 min

      Merci ! Oui, il me tarde aussi… et j’attends avec impatience la réouverture des cafés, pour avoir d’autres lieux où travailler pour le blog et pour les retouches photos que mon chez moi

      Répondre

Me laisser un commentaire