Portugal

Faro, une excursion au bout du Portugal

21 janvier 2018

15 jours après notre retour du Portugal, il est temps de vous conter ce chouette séjour, organisé en plusieurs temps forts : Faro, Sintra, Lisbonne et Porto.

Cette fois, je ne partais pas seule au Portugal, mais avec Romain : ce voyage représente d’ailleurs à la fois une jolie parenthèse dans l’hiver, et notre voyage de noces. Nous ne souhaitions pas partir plus loin pour le moment (le déménagement pour Boston approchant, nous économisons aussi pour la vie là-bas et des voyages aux USA et au Canada) : le Portugal est à la fois une destination abordable et facile pour nous, puisque reliée diectement à San Sebastián par train.

Transport et hébergement

Nous sommes arrivés à Faro après un train de nuit Donostia – Lisbonne (mais en wagon normal, pas couchettes) et un deuxième train Lisbonne – Faro le matin (soit environ 17h de trajet en tout), entrecoupés d’un petit-déjeuner rapide.

L’hôtel choisi par Romain pour cette nuit à Faro (un Stay Hotel situé Rua da Portugal, que nous conseillons pour son super rapport qualité-prix) se révèle être à 1 minute des rues principales de la ville.

Que voir à Faro ?

La ville est en fait bien moins grande que ce à quoi l’on s’attendait, et assez peu typique par ailleurs (par rapport aux souvenirs que j’avais du Portugal). Les rues du centre sont mignonnes, mais on en fait au final assez vite le tour. Il n’est donc pas nécessaire de prévoir forcément 24h pour la visiter (comme nous), sauf à vouloir en voir tous les musées bien évidemment.

De même, si ce n’avait pas été pour le clin d’oeil au nom de notre projet vidéo (FARO – pour FAnny et ROmain – référence également à notre amour pour les phares, puisqu’on les nomme ainsi en espagnol), nous n’aurions peut-être pas cherché à savoir à quoi ressemble la ville de Faro, ni ne lui aurions consacré près de deux journées sur notre séjour (nous y sommes restés environ 24h et l’aller-retour depuis Lisbonne demande plus de 6h).

Je conseillerais d’en faire une étape si vous souhaitez visiter plus amplement le sud du Portugal (l’Algarve), mais pas vraiment de vous y rendre exprès.

La Sé

Il s’agit de la Cathédrale de la ville ; du haut de la tour, la vue vaut le détour. Le billet d’entrée coûte 2€ et donne accès à l’Eglise, son orgue peint, son petit musée religieux (très petit et assez dispensable), à la tour, à la cour et à sa petite Chapelle des Os (comme son nom l’indique, elle fut construite à partir d’ossements). Cette dernière est tout de même moins impressionnante que celle que renferme l’Igregia do Carmo.

Faro portugal

Faro portugal

Faro portugal

En sortant de la Sé, nous avons été assourdis par le nombre d’oiseaux dans les orangers environnants, un réel tintamarre ! Mais que pouvaient-ils bien se dire ?

faro portugal

L’Igregia do Carmo

Quant à cette église, elle est surtout intéressante pour sa Capela dos Ossos, une chapelle construite au XVIIIème siècle à partir d’ossements (et de taille plus conséquente que celle précédemment citée). Entre les lignes de briques, on y reconnaît en effet de nombreux crânes et d’autres os ayant appartenu, paraît-il, à plus de 1000 moines. Ce genre de constructions est à la fois fascinant et glauque, et je pense qu’elle peut en dérouter beaucoup. Il n’en existe plus que 6 au Portugal (on peut en voir à Evora et Lagos, notamment). L’objectif ? Rappeler aux vivants qu’ils ne sont pas immortels.

Faro portugal

Faro portugal

J’ai clairement pensé à la chanson de Nada Surf (après Amsterdam et « 80 windows », il y aura décidément encore une chanson d’eux pour m’évoquer un voyage), See these bones. Elle a d’ailleurs été inspirée au groupe dans un contexte similaire, mais en Italie il me semble. En voici le refrain ainsi qu’une petite vidéo. Vraiment tout à fait à propos, non ? 😉

Look alive, see these bones
What you are now, we were once
Just like we are, you’ll be dust
And just like we are, permanent.

Nada Surf

Le port et les cabanes de pêcheurs

Le port en lui-même n’est pas des plus esthétiques, mais le longer permet de se diriger vers une zone de Faro plutôt agréable. A proximité immédiate des ruines du château, une allée bordant la mer regorge de nombreuses cabanes de pêcheurs, où j’ai particulièrement apprécié circuler à la tombée de la nuit, avec la lumière des lampadaires.

Faro portugal

Nos coups de coeur

Les orangers

Comme à Valencia, on en voit de nombreux dans la ville (et Romain et moi, on adore, tout simplement) ! Au printemps, l’odeur de la fleur d’oranger est tellement agréable… Mais comme celles de Valencia, je suppose que ces oranges-là ne sont pas comestibles.

Les cigognes

A Faro, chaque clocher d’église (ou presque) a son nid de cicognes ! Ces dernières y vivent d’ailleurs en couple, et ne semblent pas dérangées par le son des cloches…

Bonnes adresses

Shopping

Pedemeia  – Faîtes le plein de chaussettes et collants made in Portugal de qualité ! Il y a un large choix de coloris et matières (coton, laine…), autant pour homme que pour femme.

  Rua de San Antonio 63-65 | Site web

Restauration

Saudade – Un restaurant où l’accueil est très chaleureux et les saveurs bien présentes, nous le conseillons vraiment ! Nous nous y sommes régalés. Il y a plusieurs options végétariennes (voire végétaliennes).

  Rua Filipe Alistão 43 | Facebook

Padaria urbana – Pour un petit déjeuner typique avec café et pâtisserie locale (il est possible de demander du lait de soja et on y trouve aussi plusieurs sortes de pains plus alléchantes les unes que les autres). Le cadre est sympa, le design est contemporain mais avec des références locales (azulejos).

  R. Conselheiro Bivar 6 Facebook

The woods – Pour un déjeuner healthy sur une terrasse donnant sur le port (même si celui-ci n’est pas des plus esthétiques). Les salades sont très copieuses, et l’endroit propose également des smoothies et jus (le orange-pomme-carotte-gingembre est un régal). Nous y avons profité d’un des rares moments de vrai soleil que nous avons eus durant notre séjour, une heure avant de reprendre notre train vers Lisbonne.

  Av. da República 10 Facebook

Pour consulter mes articles précédents sur le Portugal, c’est par ici !

vidéo

Faro en vidéo

Voici la petite vidéo créée avec Romain sur ce fabuleux voyage. Pour en savoir plus sur Faro – notre projet vidéo, cette fois, pas la ville-, cliquez ici ! 😉

Pour consulter mes articles précédents sur le Portugal, c’est par ici !

Hi! Moi c’est Fanny, 30 ans. J’adore planifier un voyage et découvrir de nouveaux lieux et cultures, immortaliser les beaux instants avec mon appareil photo, boire du thé, occuper mes dix doigts à quelque chose de créatif… Aprés avoir vécu en Espagne (Donostia – San Sebastián) pendant plus de 3 ans, j’ai déménagé fin Mai 2018 à Boston (USA) pour de nouvelles aventures !




  • Réagir
    Marion
    22 janvier 2018 at 9 h 40 min

    C’est fou quand même, même si tu dis que Faro n’est pas une ville touristiquement indispensable, tu arrives quand même à donner envie aux lecteurs de la découvrir ! Je dois avouer que les bâtisses recouvertes de crânes sont… intéressantes ? Et je me demandais bien pourquoi ce groupe me disait quelque chose : Nada Surf, Nada Surf, où est-ce que j’ai entendu ça déjà ? Et en effet, je m’en suis rappelée. Ils ont également sorti une chanson qui s’appelle « Meow Meow Lullaby », et qui est apparue dans Animal Crossing. Cette chanson m’a obsédée pendant plusieurs mois. Voilà voilà… désolée je ne relève pas le niveau hahaha ! Heureusement que tu as de meilleures références que moi, cette chanson n’a rien à voir avec celle que je viens de citer !

    • Réagir
      parenthesecitron
      22 janvier 2018 at 11 h 17 min

      En fait Faro est une ville où tu sens qu’il y a beaucoup de touristes et que les locaux sont habitués (maîtrise de l’anglais parfaite etc.), parce que c’est au coeur de l’Algarve. Et en même temps, elle est assez petite et a moins de charme que certaines autres villes, surtout, tu y sens moins le dépaysement auquel tu peux t’attendre au Portugal (puisque tu entends peu de portugais). La semi-déception vient peut-être de là, ceci dit nos 24h y ont été quand même super cool, ça faisait du bien de ne pas être à fond en visites non plus (vu la cadence certains autres jours :D).

      Quant à la chanson de Nada Surf que tu cites, je la connais, ce n’est pas une question de références, ah ah. Effectivement elle est sortie il y a peu mais pas comme un single, plus comme une exclu (sur Spotify et Itunes). En fait je crois que c’est une chanson-berçeuse que le chanteur a créée il y a longtemps et sur laquelle ils se sont amusés avec un clip marrant rempli de chats. C’est un peu l’ovni de leur discographie, surtout si on compare à l’album « Let Go » ou « High/Low » 😀 Sinon ils ont fait deux chansons assez connues : « Popular » et « Always Love ».

  • Réagir
    Samsha
    22 janvier 2018 at 22 h 48 min

    C’est super joli! Ton article me donne vraiment très très envie d’y aller (tout de suite, maintenant! haha)

    • Réagir
      parenthesecitron
      23 janvier 2018 at 17 h 57 min

      Merci ! Quand on me dit ça, je me dis que mon objectif est atteint et c’est vraiment chouette 🙂

  • Réagir
    Estelle
    25 janvier 2018 at 14 h 18 min

    Hello !

    Vraiment trop beau ce billet : les photos sont prises avec ton Olympus ?
    Bravo, ça m’a fait une petite séance d’évasion entre midi et deux 🙂
    À bientôt,

    • Réagir
      parenthesecitron
      25 janvier 2018 at 14 h 42 min

      Merci ma belle pour ce commentaire ! Oui elles sont toutes prises avec l’Em5 II, et même quasi uniquement avec le 45 mm f/1.8 de la même marque (ce qui va être de moins en moins vrai au fil des posts ici et sur instagram, puisqu’on actualise actuellement le parc d’objectifs pour qu’il soit plus pertinent et plus pro).

Répondre à Marion Annuler le commentaire